Bien plus qu’une mère

18

12 juin 2018 par ifeelblue

maternité

J’ai beau aimer ma progéniture plus que tout au monde, j’ai besoin, de temps en temps, de faire une pause. J’ai besoin d’abandonner mes fonctions de mère, pour quelques heures ou quelques jours. Ne plus penser aux couches, aux compotes et aux doudous. Me concentrer sur moi, mes envies et mes besoins.

J’ai besoin de me retrouver. D’être moi. La « moi » d’avant. Ou plutôt, la « moi » de maintenant, mais avec la liberté et l’insouciance d’avant.

C’est certainement très égoïste, mais c’est surtout très nécessaire. Je reviens plus sereine, plus patiente, plus présente. Je me sens mieux dans mon rôle de mère parce que je me sens plus en phase avec moi-même. Je me suis retrouvée, je sais que j’existe encore. Ça me rassure, quelque part. Non, je ne suis pas qu’une mère; je suis bien plus que cela.

Avoir un enfant change la vie, c’est vrai. Mais qu’il est bon de faire comme si rien n’avait changé, de temps en temps. Et qu’il est bon, ensuite, de revenir chez soi et d’être accueillie par un grand sourire de petites dents de lait, un sourire qui donne les larmes aux yeux tant la joie des retrouvailles est immense.

 

 

[Photo by Matt Hoffman on Unsplash]

Publicités

18 réflexions sur “Bien plus qu’une mère

  1. Je te comprends 😊 moi ça fait un peu pareil avec ma petite soeur. Je l’aime beaucoup mais quand je suis avec elle, je suis beaucoup solicitée pour jouer avec elle donc des fois ça fait du bien de s’éloigner un peu et de souffler 😊

  2. Emilie dit :

    Ton article a quelque chose de rassurant. On parle bébé pour le moment, mais ça me fait peur car je suis entourée de femmes qui se sont perdues dans leur rôle de mère. Preuve qu’il faut juste ne pas se perdre de vue 😉 meme si c’est pas facile tous les jours je suppose.

  3. Edgar dit :

    Je ne vois pas ça comme de l’égoïsme en fait. Tu n’abandonnes pas ta fille ;-). Je pense que c’est vraiment nécessaire de prendre du temps pour soi. On culpabilise parfois, mais à tort finalement. Tu as lu « Chère Ijeawele.. » ? L’autrice donne justement ce conseil à son amie qui vient de devenir mère : « Be a full person. Motherhood is a glorious gift, but do not define yourself solely by motherhood. Be a full person. Your child will benefit from that. »

    • ifeelblue dit :

      j’aime bien cette citation 🙂

      ça me fait penser à une conversation que j’ai eue récemment avec qqln (un adulte dans la 30aine), qui me disait que quand il était enfant, sa mère était TROP présente, elle ne l’avait jamais fait garder par quiconque, elle partait jamais… et c’était vraiment pesant. Comme quoi!

      • Edgar dit :

        Je pense que ça met une pression sur l’enfant, oui. Et que parfois ça doit le faire culpabiliser, notamment quand, en grandissant, il a envie de respirer un peu. C’est pas facile non plus de laisser son enfant en garde, je trouve. Tu y arrives toi ?
        Dur de trouver un équilibre, j’ai l’impression qu’en devenant parent, on passe son temps sur un fil ^^.

        • ifeelblue dit :

          ahah j’ai beaucoup de mal à confier Mini Blue, même aux grands-parents :/

          c’est exactement ça, une recherche constante d’équilibre, dans tous les domaines!

          • Edgar dit :

            Comment, tu ne laisses même pas Mini-Blue aux grands-parents ? Mais appelons le 119 (pardon, c’est de l’humour cathartique).

            Oui ! Et il y a tellement d’injonctions sociales/sociétales contradictoires qu’on n’est pas toujours aidé ^^.

            • ifeelblue dit :

              ahah! bah disons que les grands-parents habitent relativement loin donc ce serait vraiment pas pratique de faire la route pour déposer Mini Blue pour juste une aprèm ou quoi… et puis honnêtement jusqu’à présent on a jamais ressenti le besoin de la faire garder (à part par l’assistante maternelle en semaine, je veux dire). 😉

              • Edgar dit :

                Je comprends ;-).

                Mais c’est qu’elle dort bien, c’est ça ? Parce qu’au bout de deux ans et demi de réveils entre 5h et 6h30 en moyenne, je t’avoue qu’on est bien moins réticents à laisser le bigorneau chez mes parents ^^.

  4. Eva dit :

    Il n’y a rien d’égoïste la dedans, au contraire c’est tout à fait normal de vouloir prendre du temps pour soi. Quand on devient parent c’est important de ne pas s’oublier. S’occuper d’un enfant 7 jours/7, même si on l’aime de tout notre cœur, c’est du boulot, d’ou la nécessité de recharger nos batteries autre que la nuit. Puis comme tu le dis, quand on revient on est plus présente et patiente, ce qui évite les débordements qui peuvent arriver sur le coup de la fatigue et de jamais prendre de vraies pauses sans son enfant.

  5. Adele dit :

    Voila. Prendre du temps pour exister sans eux etc …
    C’est bien.
    Puis un jour ce n’est plus toi qui les laisse, mais eux qui s’en vont.
    Je rentre aujourd’hui de Barcelone et I feel blue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :