Partager les silences

11

26 février 2017 par ifeelblue

partager-silences

C’est ça, en fait, la vie à deux. Bien plus que les fous rires, les galères, les coups durs et les coups de chance, ce sont les silences que l’on partage.

Quand la complicité est telle que les mots sont devenus inutiles, superflus et dérisoires. Un regard suffit. Un sourire, parfois. Un haussement de sourcil, peut-être.

Pendant les repas, quand toutes les conversations ont été épuisées, quand tous les sujets ont été abordés, quand tous les points de vue ont été échangés. Les silences du quotidien. Ceux que l’on remarque, dont on s’inquiète, mais pas tant que ça parce que ce sont des silences dans lesquels on se sent bien. Ce sont des silences qu’on ne tente pas en vain de combler, dont on ne se force pas à sortir à tout prix, parce qu’on est à l’aise, comme ça, tous les deux, même sans parler.

Après les disputes, après tout ce bruit, cette explosion de cris, de pleurs et de reproches. Le silence de la réflexion, de la digestion, de la tension qui retombe, de la boule dans la gorge et des blessures au cœur. En attendant les excuses du camp adverse. En ressassant les vérités qui ont été avouées. En se demandant s’il sera possible d’aller de l’avant.

Et puis il y a les silences émus, aussi. Les silences avec les yeux pleins de larmes et la gorge nouée. Les moments forts partagés. Que l’on soit celui qui réconforte ou celui qui est réconforté.

Les silences inquiets et les silences heureux. Les silences de larmes et les silences sourires. Les silences de fatigue et les silences stressés. Tout ce qui importe, c’est qu’ils soient partagés.

Photo credit: Hijo de la Tierra. via Foter.com / CC BY-NC-SA

Publicités

11 réflexions sur “Partager les silences

  1. Bernieshoot dit :

    C’est tellement important de savoir écouter le silence

  2. La Carne dit :

    et puis il y a le silence… partagé… malgré nous… qui signe la fin… l’épuisement de tout ce qui peut être dit…
    #JeSuisOptimisteCeMatin… OuPas 😉

  3. Fred dit :

    Oui… tous ces silences sont précieux et méritent d’être partagés dans une forte complicité.
    Merci pour ce texte.
    Fred

  4. Je viens tout juste de découvrir ton blog. J’admets que j’étais un peu sceptique au début (c’est-à-dire il y a à peine une heure) car j’ai l’habitude de visiter des blogs avec des thématiques précises. Mais voilà, plus je lis tes articles et plus j’en tombe amoureuse. Un véritable coup de cœur. Ton écriture, ta simplicité, ces mots sur la vie de tous les jours… J’adore, tout simplement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :