Immortelles

26

20 février 2017 par ifeelblue

mere

C’est bizarre, le temps. On sait qu’il file à toute allure, mais parfois on a tendance à l’oublier. Et puis on reçoit une photo de sa mère sur Whatsapp et ce qui nous frappe, ce sont les rides, les traits tirés, les 70 années qu’on ne voyait pas trop mais qui deviennent de plus en plus difficiles à ignorer.

Voilà, ma mère, elle ressemble à une grand-mère. C’est normal, c’en est une. Mais ça reste compliqué à accepter. Parce qu’accepter sa vieillesse, c’est accepter sa mortalité et puis aussi la mienne par la même occasion.

Et puis, si ma mère a pris un coup de vieux, ça veut dire que moi aussi, j’en ai pris un. Quand elle me voit, est-ce qu’elle voit mes rides d’expression qui se creusent? Mes cheveux blancs qui se propagent dans ma tignasse? Mes cernes qui semblent s’être décidées à ne plus partir? Moi non plus, je n’ai plus 20 ans.

C’est bizarre, le temps. Il passe à une vitesse folle, mais j’ai l’impression que c’était hier que j’allais dans la chambre de mes parents pour ouvrir la boîte à bijoux en bois de ma mère. Je regardais ses gros colliers et ses gros bracelets des années 70 ou 80, je les essayais, ça m’amusait. Je me demande si ma fille fera ça, elle aussi, avec mes colliers et mes bracelets.

Ma fille. Depuis qu’elle a quelques jours à peine, elle a un petit tic attendrissant. Quand elle est fatiguée, elle tournicote une mèche de cheveux. Dans son lit quand elle s’endort, dans sa chaise haute quand elle boit son biberon, sur mes genoux quand je lui lis une histoire. Moi, je laisse mes mèches de cheveux tranquilles, je n’ai jamais fait ça. Ma mère, par contre, l’a toujours fait. Ma mère est une tournicoteuse de mèche professionnelle. Elle a sa mèche fétiche qu’elle enroule autour de son doigt quand elle parle au téléphone ou quand elle écoute mon père lui raconter des trucs assommants le soir après le repas.

Quand ma mère a vu pour la première fois sa petite-fille faire ce geste qu’elle-même fait si souvent, elle a souri. Puis, tout bas, comme si elle se parlait à elle-même, elle a murmuré : « C’est ça, en fait, l’immortalité. »

Photo credit: simpleinsomnia via Foter.com / CC BY

Publicités

26 réflexions sur “Immortelles

  1. Eliness dit :

    Cette dernière phrase m’a filé des frissons… 🙂

  2. C’est si beau cette phrase que prononce ta maman ! On ne meurt jamais vraiment c’est vrai ! Pour ma part, je ne me fais pas ce genre de réflexion, probablement parce que je n’ai pas d’enfant, sans doute le temps semble filer moins vite (et ma mère n’a toujours pas de rides à 62 ans, à croire qu’elle est en réalité un vampire ?!).

  3. La Carne dit :

    la dernière phrase est forte!
    Ce weekend, nous avons ouvert la dernière malle. Dedans il y avait des livres de photos… le choc. J’ai vieilli. Ma mère ressemble à ma grand-mère. Ma mère a eu un choc quand je lui ai parlé de ma pré-ménaupose. Le temps file. Vite. Bien trop vite. C’est bien de nous en souvenir parfois… pour mieux apprécier chaque instant.

  4. Kenza dit :

    Cette conclusion ! il est beau cet article ❤

  5. Linaa dit :

    Ton article est super poignant ❤
    ( J’ai aussi l’impression que le temps passe à une allure folle.. Parfois j’aimerai bien qu’il se calme un peu…)

  6. Bernieshoot dit :

    Ta conclusion est très puissante

  7. Fred dit :

    Quel joli texte.
    J’ai été profondément touché.
    Il y a en effet des choses qui sont éternelles… et cette phrase murmurée est douce à entendre.
    Prendre conscience de cette beauté qui nous entoure est formidable. Ce sont des petites choses mais tellement puissantes lorsqu’on y fait attention.

    Merci pour ce partage…
    Fred

  8. Charlie dit :

    Très jolie phrase que celle prononcée par ta maman !

    Je suis tournicoteuse de cheveux professionnelle (quand je suis devant le pc, au téléphone, quand je lis…), tout comme ma mère, et quand on participe toutes les 2 à une discussion, nos interlocuteurs sont souvent déstabilisés par ce tic. J’aime beaucoup la signification que ta maman lui donne.

    Le début de ton article m’a également beaucoup parlé : je commence à arriver à un âge où le relais va être passé, les rôles inversés, et où cela va bientôt être notre rôle de prendre chaque jour un peu plus soin de nos parents, pourtant pas si âgés que ça. C’est la vie, mais cela laisse un goût un peu amer…

    • ifeelblue dit :

      ahah le gène de l’entortillage de mèche est répandu 😉

      comme tu dis, ce n’est pas évident de réaliser que nos parents prennent de l’âge, même si c’est la vie et que c’est dans l’ordre des choses…

  9. C’est très beau et sans doute assez vrai ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :