À quel moment ai-je le droit de m’énerver?

32

16 juin 2016 par ifeelblue

mur

Quand une proche fait la morte depuis plus de 6 mois, que notre dernière conversation téléphonique remonte à Noël, qu’on ne s’est toujours pas vues depuis mon retour en France, qu’elle ne répond pas aux mails ni au téléphone, que laisser des messages sur le répondeur ne sert strictement à rien…

Je savais qu’elle n’allait (ne va?) vraiment pas bien alors j’ai patienté. J’ai essayé de lui montrer que j’étais là pour elle, même si elle a construit une muraille infranchissable. J’ai été compréhensive pendant tout ce temps. Mais je commence à perdre patience. Je commence à être blessée qu’on me laisse de l’autre côté de la muraille. Je commence à me dire qu’un putain de texto en plus de 6 mois, c’est quand même pas trop demander.

À quel moment ai-je le droit de m’énerver?

Mais… ai-je même le droit de m’énerver?

Est-ce que je ne devrais pas continuer de patienter sans rien dire parce qu’elle ne va pas bien, est-ce que je devrais juste attendre qu’elle donne un signe de vie parce que ce serait abusé de lui dire qu’elle me manque et que son silence me blesse?

Est-ce qu’on a le droit d’être en colère contre quelqu’un qui ne va pas bien?

Photo credit: HBarrison via Foter.com / CC BY-SA

Publicités

32 réflexions sur “À quel moment ai-je le droit de m’énerver?

  1. La colère est une émotion et on ne peut rien contre une émotion qui s’empare de nous, en revanche on ne devrait pas (idéalement ) la laisser se déverser n’importe comment, c’est à dire de manière violente… Si cette personne compte pour toi sois patiente, ou alors écris lui une lettre dans laquelle tu lui fais part de ton ressenti, cela pourrait provoquer une prise de conscience salutaire pour tout le monde ..?! Biz

  2. Edgar dit :

    Je suis passée par là (sauf qu’à l’époque, je ne savais pas à quel point mon amie n’allait pas bien) et ce n’est pas facile… Si c’est sérieux (dépression), alors ne sois pas surprise de son absence de réponse. Ce n’est pas personnel, c’est probablement qu’elle n’a pas la force ne serait-ce que d’écrire un texto. Je sais que ce n’est pas facile à accepter mais c’est la réalité :-/.

    Comme je ne savais pas que mon amie allait vraiment mal (elle vivait à l’étranger), je lui avais envoyé un mail assez direct/violent parce que j’étais blessée de voir qu’elle ne me répondait pas (et puis entre autres choses, j’avais appris via son fb qu’elle venait d’acheter des billets d’avion pour les US pour rencontrer une copine qu’elle connaissait depuis peu, alors qu’elle n’avait jamais pu/voulu venir me voir quand moi j’y étais – bref, c’était plus complexe que ça, mais je l’avais très mal pris). Et ce mail lui a fait beaucoup de mal. Ca a eu « l’avantage » de m’apprendre qu’elle faisait une dépression, mais ça a laissé quelques cicatrices.

    Si c’est le même genre de situation, même si c’est dur pour toi, envoie-lui juste un message pour dire que tu penses à elle et que tu es là. Je crois qu’on ne peut pas faire beaucoup plus.

    En tout cas je compatis <3.

    • ifeelblue dit :

      je ne sais pas trop si on peut parler de dépression ou pas dans ce cas… j’y ai pensé à un moment… là, d’après ce que je sais par mes indics, elle va mieux donc j’espérais avoir des nouvelles mais toujours pas.
      Merci de tes conseils, je pense que je vais patienter encore et si je me décide à lui écrire, je ferai attention à ne pas être trop directe.

  3. Catwoman dit :

    Je pense que tu as le droit d’être en colère, triste de ne pouvoir l’aider. Essaie de lui écrire, qui sait, ça marchera peut être ? En tous cas, je te comprends tout à fait.

  4. Charlie Dupin dit :

    On a le droit et ça peut permettre à la personne de sortir de sa situation (quand on va mal on a tendance à être repliée sur soi) et de lui remettre les idées en place!

  5. Est-ce que c’est vraiment de la colère… ou plutôt de la frustration?

    J’ai été cette personne qui n’allait pas trop bien et qui fuyait l’aide proposée, simplement parce que gérer des relations sociales était au-dessus de mes forces. J’ai peut-être blessé des gens… ou frustré des gens. Mais c’est pas toujours simple d’y voir clair quand on va pas bien.

    • ifeelblue dit :

      oui c’est peut-être plus de la frustration (et de la peine) que de la colère, tu as raison.

      c’est ce que je me dis depuis le début : moi aussi je me replie sur moi-même quand je ne vais pas bien. Mais au bout d’un moment, c’est juste très très blessant pour les autres :S

  6. La Carne dit :

    on a le droit d’être en colère contre quelqu’un qui ne va pas bien. Carrément! Ne pas aller bien n’excuse pas tout. D’un autre côté, cette personne est peut-être incapable en ce moment de communiquer… même peu…
    Je pense aussi que lui écrire est une bonne idée.
    Avant ton retour, vous étiez en contact régulier?

  7. zenopia dit :

    Je pense que tu as le droit, bien évidemment, d’être en colère… Comme ton amie a le droit de ne pas donner signe de vie… Les émotions se gèrent comme on peut… J’ai du faitre le deuil de certaines relations. Parfois, je n’ai pas compris… parfois, j’ai eu mal (longtemps) mais au final, je sais qu’il m’est arrivé également de dresser des murailles avec certaines de mes relations…
    En tout cas, courage, car je sais que ce n’est pas facile à vivre :/
    Bisous

  8. Melgane dit :

    Je dis que oui, on a le droit d’être en colère contre quelqu’un qui ne va pas bien… pourquoi pas ? Je veux dire… ce sont des gens. Dire qu’on a pas le droit d’être en colère contre eux parce qu’ils ne vont pas bien on dirait… de la pitié… mal placée. Après, être en colère ce n’est pas incompatible avec le fait de ménager la personne quand on lui reproche des choses. Mais, oui, on a le droit d’être en colère… c’est un sentiment, un ressenti, tu ne peux pas contrôler : si tu le ressens comme ça alors tu as raison et tu as le droit.

  9. sweetiejulie dit :

    Son silence n’est en rien contre toi, elle va certainement très mal et ne saurait pas par où commencer. Peut-être même que plus elle attend de te contacter, de te répondre, et plus elle a honte de son silence, alors plus elle attend, et c’est un cercle vicieux. Même si tu es en colère, ce que je comprends forcément car un silence de la sorte peut blesser, tu ne peux rien faire d’autre qu’attendre. Ne te sens pas rejetée, je ne pense pas que ce soit le cas. Tu peux de nouveau laisser un petit mot gentil en espérant que cela l’atteigne et qu’elle trouve le moyen de te répondre.

  10. Ah, je trouve ça rassurant de voir que je ne suis pas le seul à réagir comme ça…
    La question étant « pourquoi est ce que lorsque quelqu’un va mal, et qu’on essaie de prendre de ses news, de l’aider, elle préfère se refermer sur elle même ?  »

    Il y a plein de raisons… J’évoquais il y a peu sur mon blog une relation victime/Sauveur/persécuteur, avec parfois des victimes qui ne cherchent pas à être secourues…
    Il se peut que ça soit aussi plein d’autres trucs, du genre : « elle préfère faire l’autruche, et donc mettre la tête dans le sable plutôt que de parler de ses problèmes…  »
    Par pudeur, parce qu’elle a pas envie qu’on ait pitié d’elle, parce que les problèmes ne sont pas assumés, parce qu’elle a les solutions en tête, mais qu’elle ne veut pas ou n’a pas le courage de les appliquer…

    Les gens qui ne répondent pas à un mail, SMS, message, ça a en général le don de m’énerve, un peu comme toi. Combien de notes j’ai pu écrire pour crier ma rage à ce sujet…

    Bref.
    Bon courage, bonne attente de retour…
    Sinon tu peux aussi envoyer un « Hello, je ne sais pas si tu as reçu mon dernier SMS (i ly a quelques mois de cela) dans lequel je voulais avoir de tes nouvelles ? Si ce n’est pas le cas, ben voilà, j’aimerais avoir de tes nouvelles 🙂 « .
    ça fait mal à l’amour propre d’avoir à « relancer » quelqu’un qu’on veut aider…
    Mais peut-être qu’une autre solution es juste « elle voulait répondre, et puis elle a zappé, et puis elle a totalement zappé, et ton dernier SMS est descendu dans sa liste de messages reçus… »

    En tout cas : courage !

    • ifeelblue dit :

      ouais comme tu dis, l’amour propre en prend un coup et c’est pas évident à gérer… il y a plein de raisons possible à ce silence, j’espère juste que les choses vont pouvoir redevenir comme avant!
      merci de ton soutien moral!

  11. Ginie dit :

    On a le droit de ne pas aller bien mais 6 mois sans nouvelles alors que tu relance c’est plus qu’enervant oui… juste quelques mots pour te rassurer suffiraient et ça ne prend pas plus que quelques minutes… Moi je dirais que tu as été patiente et compréhensive, et que maintenant il est temps que tu lui parle de ton ressenti. Il suffit juste de trouver la bonne forme pour ne pas l’éloigner davantage. Courage 😘😘

  12. doume dit :

    Et si tu lui disais que tu t’inquiètes pour elle, parce que tu n’as pas de ses nouvelles ?
    Tu peux même te pointer chez elle avec un sac de croissants ? 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :