Je suis féministe, mais

43

11 février 2016 par ifeelblue

féminisme

C’était un soir de semaine. Nous étions tous à table à manger notre gratin de courge butternut. Au détour d’une conversation, un copain a raconté en rigolant qu’il avait pensé devenir assistant maternel. Et là, je l’ai regardé, avec sa barbe, ses grosses mains de mâle, ses poils aux bras. Et je me suis dit « mais JAMAIS je te laisse ma fille ».

J’ai rencontré six assistantes maternelles avant de trouver la nounou parfaite. Je sais que le feeling est ultra important quand on choisit à qui on va confier la prunelle de nos yeux. Et je sais aussi que si j’étais tombée sur ce copain pendant ma recherche de la nounou parfaite, l’entretien aurait été expédié.

Je suis pourtant féministe (duh) et je crois en l’égalité des sexes. Pourtant, force est de constater que j’ai du mal avec l’idée d’UN assistant maternel (faudrait-il dire « assistant paternel »?). C’est une profession que j’associe aux femmes. Peut-être parce que cette profession consiste à être une deuxième maman. En tout cas de mon point de vue.

Mais alors que je m’offusquerais si on me disait qu’une femme ne peut pas être pilote de l’air, je ne suis pas sûre qu’un homme puisse être assistant maternel.

Autant vous dire que je ne suis pas fière de moi.

 

Photo credit: Adolfo Lujan via Foter.com / CC BY-NC-ND

Publicités

43 réflexions sur “Je suis féministe, mais

  1. Linaa dit :

    Tu sais, tout le monde a des préjugés et un enfant étant ce qu’on a de plus précieux, je pense que tu n’es pas la seule à avoir été traversée par ce genre de pensée.

    J’ai étudié et bossé dans la petite enfance et il n’y avait qu’un seul mec parmi nous, il a tenu 2 mois à peine car tout le monde se foutait de lui (il voulait travailler en crèche). J’ai aussi un ami qui voulait bosser auprès d’enfants et c’est limite si on l’a pas pris pour un pédophile, du gros n’importe quoi. Dans les centres aérés, il y a plein de mecs et les hommes sages-femmes existent aussi après tout 🙂 Par contre des assistants maternel/paternel, jamais vu. Je crois que c’est pas très courant et les mecs qui veulent bosser dans la petite enfance ont intérêt de sacrément s’accrocher !

  2. zenopia dit :

    ça me rappelle un gars dans un centre d’esthétique : aucune des femmes présentes ne voulaient se faire masser par lui ! Evidemment, c’est tombé sur moi… Il était gentil et il m’a dit que pas mal de femmes étaient intimidées à l’idée qu’il leur prodigue des soins… Le barbare trouve que le milieu enseignant (primaire et surtout maternel) est « sexiste » parce que je cite « il n’y a quasiment que des femmes ! »
    Bef, est-ce que ça m’aurait perturbé de laisser la poulette bébé à un homme… aucune idée, sans doute un peu…
    Bisous
    Fedo

  3. Noémie dit :

    J’imagine que les assistantes maternelles en France sont l’équivalent de nos éducatrices/éducateurs de la petite enfance au Québec? C’est peut-être parce que j’ai moi-même eu un éducateur quand j’étais petite et qu’il m’a laissé un souvenir très positif, ou peut-être parce qu’ici l’école commence officiellement plus tard qu’en France (si j’ai bien suivi, chez vous ça commence à 2 ans?), mais je n’ai pas les mêmes réticences que toi. Je me dis que si tu vois cette profession comme une deuxième maman, pourquoi un homme ne pourrait-il pas agir comme deuxième papa?

  4. pomdepin dit :

    Il y en a un (un seul) à la preschool de Toddler 5, un grand costaud carrure de rugbyman. La première fois que j’y suis allée, il jouait à la fée (avec le déguisement!) avec un petit groupe de filles qui lui avaient fait des couettes…j’ai trouvé ça génial. Mais ça aide de voir dans le contexte.

  5. Melgane dit :

    Je crois que ça vient d’un fait très simple : les femmes sont du côté du soin, de la douceur, de l’éducation, alors que les hommes travaillent pendant que les femmes pouponnent et que, jusqu’à il y a assez récemment, les hommes n’étaient pas vraiment impliqués dans l’éducation et le soin des enfants, du coup les stéréotypes et préjugés restent, alors qu’un homme avec un style de camionneur peut très bien s’occuper d’un enfant (suffi de voir les reines du shopping, à la fin, quand elles se font relooker : y’a qu’à voir les bras tatouer du coiffeur pour comprendre son décalage avec l’image que l’on a de la coiffure).

    • ifeelblue dit :

      tu as raison, je pense que c’est une sorte de préjugé qui est ancré dans ma tête, cette vieille idée de la femme maternelle douce et protectrice et l’homme, plus « brut », et dont le rôle ne consiste pas à s’occuper des enfants… tout ce qui me fait gerber pourtant!

  6. bypimprenelle dit :

    Je crois que je réagirais un peu comme toi ! De meme que pour une sage femme ou une esteticienne ! Je vois pas trop un homme faire ce style de métier ! Peut-etre que là j’ai rainent 50 ans passés ! 😉

  7. Charlie Dupin dit :

    Je suppose qu’on a tous des normes inculquées en nous. Mais je ne suis pas d’accord avec toi un assistant maternel et tout autant apte qu’une assistante maternelle ^^. Il faut casser les clichés des deux côtés pour arrêter le sexisme des deux côtés ^^. Je ne te juge pas hein néanmoins ! Je préfère le préciser ^^.

    • ifeelblue dit :

      ah mais je dis pas qu’un homme est moins apte ni compétent qu’une femme! ma raison me dit qu’il n’y a aucune distinction à faire, mais je sais pas, j’aurais du mal à confier mon bébé à un homme. Et je suis tout à fait consciente que c’est complètement con mais je sais pas, ça bloque…
      et je suis tout à fait d’accord avec toi au passage 😉

  8. Marie Kléber dit :

    On pense davantage aux femmes pour s’occuper des enfants. Je crois que c’est une question d’habitude. Et puis l’assistant maternel est le premier relais, après la maman. Donc on s’imagine que c’est mieux si c’est une femme. Pourtant je crois qu’il y a des hommes qui excellent dans ce domaine. Il faut leur laisser une chance…

    • ifeelblue dit :

      je suis complètement d’accord avec toi, je suis convaincue qu’il y a des hommes qui font ça très bien! c’est intéressant quand tu dis que c’est un relais après la maman, peut-être que c’est pour ça que je préfère confier mon bébé à une autre femme.

  9. Distrayante dit :

    Personne n’est parfait, et au moins, tu l’avoues. Avoir conscience des préjugés qu’on a c’est déjà n grand pas.

  10. Lydie Dee dit :

    Et pourquoi ne pas renommer la profession « assistant parental » ? Parce qu’après tout, il (ou elle) assiste aussi bien la maman que le papa (pour les familles où ceux-ci sont effectivement présents).

  11. Bloody Lucy dit :

    Les préjugés ne sont pas que l’apanage des bas de plafonds… Nous sommes tous concernés ! Ce qui est bien, c’est de s’en rendre compte 😉

  12. La Carne dit :

    et pourtant… une fois, auprès d’enfant, j’ai pu travailler avec un homme… dans une structure et dans un domaine où il y a trèèèss majoritairement des femmes… et bien ça fait un bien fou… aux adultes et aux enfants. ça apporte une autre forme d’énergie et je trouvais ça extra! 🙂 moi c’est les hommes sage-femmes… ça me fait bizarre… à cause du nom sans doute. 🙂

  13. lullarea dit :

    L’important c’est d’en prendre conscience. Mais comme tu dis si bien, quand celà concerne la prunelle de nos yeux, garçon ou fille il faut que le courant passe bien

  14. LadyButterfly dit :

    Et pourtant, j’ai eu un homme comme assistant maternel(juste après une horrible nounou raciste, et j’en passe). Il était formidable. Vraiment formidable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :