Je ne lui ai pas encore dit que je l’aime

29

5 janvier 2016 par ifeelblue

coeuraveclesmains

J’ai du mal, avec ces trois mots-là. Je sais pas trop pourquoi. Non, c’est faux, je sais pourquoi. Je suis comme ça, j’ai du mal à exprimer mes sentiments. C’est un truc de famille. Mini Blue sera peut-être comme ça aussi, du coup.

À nombreuses reprises, j’ai failli le dire. Les mots étaient là, ils se pressaient contre mes lèvres, réclamant d’être prononcés, chuchotés, murmurés. Mais je les ai ravalés. Je me suis tue et à la place, j’ai déposé un baiser sur le front de mon bébé. Ce n’est pas faute de le penser, de le ressentir, avec parfois une puissance qui m’étourdirait presque.

Je veux passer outre ce blocage car je ne veux pas reproduire mon modèle parental. Je veux pouvoir lui dire sans que ce soit un événement. Je veux qu’elle puisse exprimer ses sentiments plus facilement que moi. Je veux qu’elle l’entende, qu’elle le sache, qu’elle ne puisse avoir aucun doute sur ce que je ressens pour elle.

Alors je vais lui dire. Un jour. Bientôt.

Mettre ma pudeur de côté. Dire « je t’aime » à mon bébé.

 

Photo credit: Dakotilla via Foter.com / CC BY-NC-ND

Publicités

29 réflexions sur “Je ne lui ai pas encore dit que je l’aime

  1. jaiecrit dit :

    Elle le sait, elle le sent. Les mots viendront quand tu seras prête ❤ ❤

  2. Ginie dit :

    De la forme comment tu l’écris, je suis persuadée qu’elle le sait.. mais il est vrai que de l’entendre fait tellement de bien.. J’ai été élevé apparemment dans le même schéma familial que le tien : pas de je t’aime, pas de je suis fière de toi… alors oui aujourd’hui j’ai beaucoup de mal à le dire aussi (tu le dis à ton chéri ?).. Mais ça viendra, car ton coeur de maman parlera plus fort 😘

  3. Scout dit :

    Tu verras que quand tu commenceras, tu ne pourras plus t’arrêter :).
    Pour en parler beaucoup avec mon copain (ami ? compagnon ? bleh…) on sait que la communication (notamment celle des émotions) est quelque chose de primordial à nos yeux. C’est beaucoup plus difficile pour lui parce qu’il n’y est pas habitué, il a eu beaucoup de mal à se livrer. Ca s’apprend, ça se fait au fur et à mesure. Pas à pas, avec patience. Et quand on y arrive, ça fait tellement de bien… Et c’est tellement plus sain, aussi. La clé, je pense, pour éviter les malentendus et prises de tête.
    Bref, je m’égare. Mais je sais qu’aujourd’hui son objectif est de ne pas renouveler les erreurs de ses parents, et donc de mettre à profit ce qu’on a appris à faire ensemble.

    Et si tu as à coeur de le faire… ça viendra <3. Il faudra sans doute "forcer" au début, ça te paraîtra étrange et déroutant. Mais une fois que ça a été dit une fois, puis deux, puis trois… Ca devient tellement naturel. (bon après faut faire attention à pas le dire à n'importe qui par réflexe, ça m'est arrivé de surprendre des copines ^^)(mais bon, ça ne fait jamais de mal ;)).

    Enfin en tout cas je rejoins un commentaire précédent : que tu le lui aies déjà dit ou pas, elle sent ton amour pour elle 🙂 ❤

    • ifeelblue dit :

      je pense aussi que c’est très important, de savoir communiquer ses émotions et sentiments et que c’est effectivement quelque chose de sain, qui peut éviter bien des prises de tête dans un couple, dans une famille, etc 😉 je pense qu’il faut que je me jette à l’eau et comme tu dis, ça fera bizarre la première fois mais ensuite ça deviendra naturel…

      en fait, je crois que j’attends le bon moment pour lui dire, genre des circonstances spéciales, je sais pas… c’est con, hein?! je me mets trop de pression je crois! -_-‘

      • Scout dit :

        Oui, je pense que c’est vraiment se « jeter à l’eau » :).
        Et no pressure : dis-le lui quand tu la changes, ou que tu lui fais un câlin, ou que tu lui donnes un biberon. Une fois, deux fois… Répète-le. Tu verras, ça ne va pas la transformer ni changer la face du monde ^^. Et puis toi tu t’habitueras ;).
        (mais je comprends que ce ne soit pas évident de se lancer <3. Pour le dire à mes parents pour la 1ère fois, j'ai attendu d'avoir 18 ans et de le faire par texto alors que je partais à l'étranger pour un semestre. Depuis, on s'est amélioré, on se le dit/écrit tous régulièrement 🙂 )

  4. Wondersissi dit :

    Il y a mille façons de dire je t’aime, je suis sûre que la votre est déjà parfaite telle qu’elle est!

  5. fedora dit :

    Je viens d’une famille où on ne dit pas ces mots là… comme une pudeur… alors, avec la poulette, j’ai pris le pli de prononcer ces 3 petits mots… Je suis toujours incapable de dire à mes parents que je les aime… Avec ma fille, c’est naturel entre nous… bisous

  6. Marie Kléber dit :

    Comme Fedo, je le dis librement à mon fils, mais toujours impossible de le dire à mes parents…Pourtant chez nous aussi ce sont des mots que nous avons entendu plus d’une fois!
    Tu as déjà envie de pouvoir les dire, c’est un premier pas!

  7. Yslael dit :

    Il y a quelques années, j’étais exactement dans le même cas que toi. Mes parents ne nous disaient jamais ces mots là, même s’ils nous le faisaient largement comprendre autrement. Pas de câlins, pas d’effusions, pas de mots pour exprimer nos sentiments. Puis j’ai rencontré mon mari qui a été élevé d’une manière totalement différente. Pour lui c’était naturel, d’être tactile, d’exprimer ses sentiments par des mots et des gestes. Mais c’était toujours super dur pour moi et je maintenais cette distance de sécurité (qui le saoulait faut bien l’avouer). Enfin j’ai rencontré ma meilleure amie qui était dans le même schéma que lui. Le choc quand elle m’a chopée et serrée dans ses bras haha, qu’elle me disait à quel point je comptais pour elle, sans gène aucune. Alors petit à petit, j’ai appris. Je me suis fait violence, je me suis mise à dire ces trois mots à hautes voix, chaque fois que je le pensais. Et j’ai même osé dire à ma maman que je l’aimais! Par sms d’abord. Puis en vrai, même si ça restait timide. Pareil avec ma soeur, avec qui j’ai même réussi à briser cette distance de sécurité et à la serrer fort dans mes bras. Par la suite, c’est venu progressivement. En 11 ans, j’ai fait beaucoup de progrès et à la naissance de mon fils, j’étais prête. A le câliner autant que possible et à lui dire que je l’aime chaque fois que ces bouffées d’amour montent en moi, alors qu’avant, je lui aurais juste souri dans le silence. Vas-y pas à pas, par étape. Tu verras, on se sent très bizarre… ça fait une grosse boule dans le ventre mais une fois que ça sort, on est comme soulagé et lesté d’un poids. Je te souhaite de passer ce cap en tous les cas et que tu y trouves la sérénité ❤

    • ifeelblue dit :

      c’est fou, quand même, quand on y pense, à quel point on peut être bloqué là-dessus et les efforts qu’il faut faire pour changer! ton témoignage est inspirant, c’est chouette de voir l’évolution 🙂

  8. bypimprenelle dit :

    C’est déjà un bon début de le reconnaitre et de l’écrire ! Cela va venir !

  9. Tarielle dit :

    Moi aussi, j’ai beaucoup de mal avec ces mots. Je m’étais un peu débloquée avec mon chéri (un peu!), mais comme chéri il n’y a plus, ça ne m’étonnerait pas qu’il y ait encore un travail de lâcher prise à faire lorsque le prochain viendra.
    Moi je dis que ta chance, c’est que ça te travaille alors que MB est encore bébé. C’est clairement plus difficile d’essayer quand on a passé des années à éluder le sujet.
    Pour commencer, ça devrait être pas mal d’essayer de lui chuchoter à l’oreille. Ce serait juste entre toi et lui (elle??), sachant que bébé n’a pas la capacité de te juger. Tu pourras un peu monter le son quand tu te sentiras prête. 😉

  10. anickanouck dit :

    Ton billet m’a touchée, et j’ai trop pensé à toi en entendant ceci :

    « Je t’aime », ça ne veut pas dire : vivons ensemble 78 ans, ayons des enfants, un chien, portons une alliance, dormons dans le même lit pour l’éternité et tu n’as pas le droit de ne rien faire sans me le demander. « Je t’aime », ça veut juste dire : là, t’es la personne qui me fait du bien.

    Pour le clip complet : http://solangeteparle.com/2014/06/16/dire-je-taime/

    Bonne chance et bon courage 🙂

    • ifeelblue dit :

      on parle pas du même amour 😉

      • anickanouck dit :

        Bah, l’amour c’est l’amour non?

        • ifeelblue dit :

          la citation que tu as mise concerne plus une relation amoureuse alors que dans mon billet, je parle de l’amour d’une mère pour son enfant. C’est clair que si je dis « je t’aime » à ma fille, ça ne veut pas dire « vivons ensemble 78 ans, ayons des enfants, un chien, portons une alliance, dormons dans le même lit pour l’éternité et tu n’as pas le droit de ne rien faire sans me le demander. » 😉 tout comme ça ne veut pas dire « là, t’es la personne qui me fait du bien. » 😉

  11. Chez nous pas de je t’aime non plus dans la famille. Par contre celle de Mr est tres affective et du coup il m’a appris comment le dire. Mais, je ne peux pas dire je t’aime facilement. Seulement « I love you » car Mr est ecossais et nous vivons en milieu anglophone. Bizarrement parler en anglais me deconplexe…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :