Le départ

16

25 novembre 2015 par ifeelblue

valises

C’est avoir les trois quarts de ses affaires dans des cartons et le reste dans des valises.

C’est plier les vêtements, choisir ceux qu’on portera le jour du départ, caler les objets fragiles au milieu des paires de chaussettes, espérer qu’il n’y aura pas de casse.

C’est compter le nombre de repas qu’il reste avant de partir pour ne pas racheter de produits superflus, mais malgré tous ces efforts il y aura toujours des trucs qui finiront dans la cuisine des voisins.

C’est s’arrêter quelques instants pour regarder ce qui nous entoure et essayer de graver ces images et sensations à jamais dans nos mémoires.

C’est avoir la boule au ventre et les larmes aux yeux.

C’est se demander si on ne fait pas une grosse connerie et ne plus vouloir partir.

C’est compter les jours qu’il reste avec impatience, stress et émotion.

C’est se dire que c’est fini, qu’on part, qu’on ne reviendra probablement jamais ici, que c’est le temps des au revoir qui sont plutôt des adieux et ça fait mal, un peu.

Photo credit: wwarby / Foter.com / CC BY

Publicités

16 réflexions sur “Le départ

  1. Wondersissi dit :

    Courage!! Et ton homme n’appréhende pas trop? Si j’ai bien compris, lui n’est pas français, si? Bon courage pour la dernière ligne droite, ce n’est jamais la plus sympa….

  2. Ohh il ne faut pas dire jamais si ca se trouve vous reviendrez. Vivez votre retour a fond et vous verrez avec le temps. Et en plus avec la citoyennete en poche le Canada est votre deuxieme maison 😉

  3. Tarielle dit :

    Un nouveau départ, une autre vie, qui t’apportera, elle aussi, son lot de sourires et de bons moments. Partir, c’est toujours difficile, même quand on l’a voulu… mais tu seras sûrement aussi très bien où tu atterriras!
    Bon courage.
    Des bises

  4. fedora dit :

    Jamais ? vous n’y reviendrez pas ? Chaque changement apporte son lot d’incertitudes et de stress… bisous

  5. adèle dit :

    Oui, c’est terrible !
    Mais seule la mort sépare vraiment. Là, tu seras triste mais tu sauras que les gens et les lieux sont toujours là.
    Ils te manqueront, ça c’est sur (sauf l’horrible voisin ?) mais les souvenirs pas être des poids qui t’empêchent d’avancer.
    Courage !

  6. La Carne dit :

    … 2 mois et demi plus tard je ne sais toujours pas si on a pris la bonne décision… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :