J’aimerais pouvoir vous dire que la maternité, c’est merveilleux

141

15 juin 2015 par ifeelblue

nourrisson

J’aimerais pouvoir vous dire que la maternité, c’est merveilleux. Que ce n’est que du bonheur. Qu’à la minute où Mini Blue est née, un torrent d’amour m’a envahie et que depuis, je suis sur un petit nuage. Que le jour de mon accouchement a été le plus beau jour de ma vie.

Mais ça serait vous mentir.

La vérité, c’est que c’est dur. Décourageant. Épuisant. Drainant.

Je pensais que le manque de sommeil serait la partie difficile. Ce n’est pas le cas. Le corps s’adapte étonnamment bien au nouveau rythme, au repos fragmenté par tranches de quelques heures.

Non, ce qui est difficile, c’est cette impression de ne plus exister. Je m’efface complètement et ne suis plus bonne qu’à allaiter et changer des couches. Je n’ai plus le temps de rien. Je ne suis plus que mère, et rien d’autre.

Je me suis pris le baby blues en pleine face. Puis mes hormones se sont apaisées. Mais j’attends toujours le moment où l’amour va prendre le pas sur l’instinct, où les points positifs vont peser plus lourd que les points négatifs.

J’ai hésité avant de publier ce billet car je vais certainement me prendre des cailloux (bouh la mauvaise mère). On est loin du discours habituel plein de guimauve sur la maternité. Mais en même temps, c’est ce que je ressens et j’ai le droit de le ressentir. Je sais que je suis dans la phase la plus dure et éprouvante, j’espère que les choses vont aller en s’améliorant. Et en attendant… je change des couches et berce un petit bébé.

Photo credit: Nic Taylor Photography / Foter / CC BY-NC-ND

Advertisements

141 réflexions sur “J’aimerais pouvoir vous dire que la maternité, c’est merveilleux

  1. […] renvoient à une période de ma vie que je chéris. Je pense aussi aux commentaires laissés sous un billet en particulier qui m’avaient fait un bien […]

  2. C’était finalement une appréhension totalement justifiée. Combien de mères je croise dans la rue, décoiffées, l’air abattu et fatigué, qui ont enfilé un jogging à la va-vite… Qui, en somme, ne prennent plus soin d’elles. Je crois que c’est entre autre à cause de cette vision que je ne veux pas avoir d’enfants. La peur de s’effacer, « d’oublier » son identité et sa personnalité pour n’être plus qu’une mère. Cette étiquette collée à vie.
    C’était courageux de ta part de l’écrire noir sur blanc. Et de reconnaître qu’être mère n’est pas aussi merveilleux que l’on penserait, ça laisse entendre que tu es une meilleure mère que tu ne le penses.

    • ifeelblue dit :

      Tu sais, je pense qu’il ne tient qu’à chaque mère de ne pas s’oublier, justement, et de rester une personne à part entière. Maintenant, avec le recul, je peux dire que ces 1ers mois ont été les plus durs pour cette raison. Mais les choses se décantent et évoluent, on s’adapte. 😉

      • Et maintenant, comment le vis-tu ? Tu as réussi à dépasser ce cap et à redevenir toi-même en plus de ton rôle de mère ?

        • ifeelblue dit :

          oh oui, et j’avoue qu’arrêter d’allaiter a été déjà un énorme pas en avant dans ce sens; et ensuite l’enfant grandit et devient plus autonome, va chez la nounou… donc on retrouve un semblant de vie 😀 nan sérieusement, je ne me définis pas uniquement comme une mère (et ça n’a jamais été mon intention), par contre je cours après le temps donc je fais certainement partie des mères qu’on voit mal coiffées et mal habillées… mais je m’en fiche un peu 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :