Ma vie au Canada – Le pays des Bisounours

21

24 mars 2015 par ifeelblue

mavieaucanada5

À Montréal, il m’est arrivé un nombre incalculable de fois de me rendre compte en sortant du métro que je me baladais avec mon sac à main grand ouvert, limite mon portefeuille qui dépassait avec « VOLEZ-MOI » écrit en jaune fluo dessus. Je n’ai jamais été victime de pickpocket.

Ici, il m’arrive très souvent d’oublier de fermer ma voiture à clé sur le parking du supermarché et de revenir après plus d’une heure, ma voiture toujours là. Bon, il faut dire que j’ai une vieille voiture toute pourrie, mais quand même.

Quand on croise quelqu’un sur la route, on fait un signe pour se saluer. On salue même les piétons qu’on double. Là encore, il faut dire que je vis dans une partie du Canada qui est réputée pour la gentillesse de ses habitants et puis je suis en campagne, personne ne s’amuse à faire ça en ville.

Parfois, c’est vrai, j’ai un peu l’impression de vivre au pays des bisounours (ou calinours, en version québécoise), où tout le monde est gentil, où rien ne peut m’arriver.

bisounours

C’est faux, bien sûr.

Comme partout, il y a des agressions, des vols, des meurtres, des histoires tordues… Comme partout, il y a des gens malhonnêtes, des abrutis, des escrocs…

Mais au quotidien, je dois avouer que je me sens en sécurité, dans un petit cocon. Et c’est vraiment agréable.

Photo credit: johntrainor / Foter / CC BY

Publicités

21 réflexions sur “Ma vie au Canada – Le pays des Bisounours

  1. fedora dit :

    ça fait partie de ce que je reproche à ce côté-ci de l’Atlantique… même si je me rends compte qu’aucune situation n’est idéale… Ici, il y a une culture de l’incivilité qui est assez déprimante…

    • ifeelblue dit :

      après c’est pas tout rose ici non plus hein! niveau incivilité, des amies arrêtaient pas de se plaindre du comportement des gens dans le métro qui leur laissaient pas leur place, les gens te tiennent pas la porte et te remercient pas si tu le fais, etc… 😉

  2. Pimpf dit :

    Quand je débarque dans le petit village ou est ma famille au Portugal tout le monde fait pareil , les gens ne ferment pas les portes de chez eux, laissent les portes de leur voiture ouverte etc…
    pour ma part débarquant de Paris au départ j’hallucinais un peu mais à force on s’y fait, c’est vraiment une autre ambiance , on s’y habitue vite 🙂

    • ifeelblue dit :

      y a vraiment un truc, en campagne! c’était pareil dans le village où j’ai grandi, on fermait pas la maison à clé… et là, je suis en cambrousse mais c’est plus fort que moi, il faut que je ferme ma voiture à clé quand je la gare devant chez moi alors que je ne vois vraiment pas qui viendrait me la piquer ici! je garde des réflexes de « citadine »!

  3. Bernieshoot dit :

    Vivant dans un petit village c’est un peu comme ça

  4. cyborgonhill dit :

    Je vis à Casablanca, au Maroc (oui oui et 100% originaire de ce pays et je suis parfaitement normale et vaccinée^^). Mais je dois avouer que la villagisation ici est médiocre : personne ne connaît des règles de vie. Quand j’entends un français dire ‘oh mon dieu, cette personne est mal éduquée elle ne m’a pas dit bonjour’, j’ai envie de lui proposer un échange de culture. Ici, le harcèlement des rues est 10 fois plus courant qu’à Paris (je prends cette ville comme exemple car c’est la ville de France dans laquelle je me suis le plus rendue et j’ai donc eu largement le temps de me faire une idée de l’écart). Ici, se faire voler est (d’après moi) malheureusement également courant, mais pas plus qu’en France. Pourquoi? Parce qu’à tout casser dans ma vie j’ai entendu 6-7 personnes crier au voleur. (et ça arrive toujours quand je suis chez moi, et je les entend du 5ème étage donc je ne peux pas descendre et aller les aider). Ici, PERSONNE ne respecte le code de la route. Mais vraiment. Les piétons passent au vert, les voitures continuent au rouge, il n’y a aucun respect. Ici, il est très dur de prendre soin de soi car c’est très mal perçu.
    Mais heureusement il y’a quand même quelques familles qui représentent bien ce que le monde aime bien dans la culture marocaine : une famille qui se réunit dans un salon avec un thé à la menthe et des petits gâteaux traditionnels. Quelques fois (bon à tout casser 3 fois dans ma vie) j’ai vu des personnes soudées sans qu’elles aient à se connaître.
    C’est malheureux à dire mais à Casablanca, entre les habitants il y’a plus de mal que de bien, et tout ceux qui y vivent depuis toujours comme moi et qui sont un minimum conscient le diront. Honnêtement de toute ma scolarité, je n’ai jamais entendu sortir de la bouche d’un camarade ‘j’aimerai après les études faire une école prépa à casa, ou dans le maroc’ c’est toujours du ‘je veux partir en France, ce sera beaucoup plus épanouissant’ ou un autre pays, mais généralement surtout en France. C’est triste ^^

    • ifeelblue dit :

      bon bah ça donne pas trop envie, ton témoignage, on est vraiment loin des Bisounours pour le coup! :/

      pour le harcèlement de rue, ça me fait penser à une amie canadienne qui m’avait raconté avoir été choquée du comportement des hommes quand elle était allée en vacances en France… Du coup elle avait une très mauvaise image des Français. Je pense qu’au final, ce genre de trucs dépend d’où on vient, de ce à quoi on est habitué (et donc qu’on considère normal). Comme pour moi Française d’origine, j’hallucinais de voir les Canadiens faire sagement la queue le long des trottoirs pour monter dans un bus, vu que j’étais habituée au chaos français sur ce point. Par contre, j’ai toujours été étonnée de voir à quel point les gens étaient disciplinés pour le bus mais se comportaient comme des sauvages sur les quais du métro…

  5. cyborgonhill dit :

    OUI LA VILLAGISATION UN GRAND BRAVO POUR CE CALEMBOUR on n’a rien vu. Civilisation*

  6. Pomdepin dit :

    J’aime beaucoup la version quebequoise de bisounours. Je sais, ce n’est pas essentiel, mais bon…

  7. Une connaissance a parlé du Canada avec des termes négatifs : personne ne se salue, les chaussées sont défoncées, les gens ne sont pas si chaleureux que çà … Mais ton article me conforte dans l’idée que cette personne a tort.

    • ifeelblue dit :

      ben je dirais pas que cette personne a forcément tort, ça dépend aussi beaucoup du lieu! 😉 la route est effectivement en très mauvais état où je vis, c’était aussi le cas à Montréal (pour des raisons différentes). En ville, les gens ne se saluent pas dans la rue et sont nettement moins « chaleureux » qu’en campagne… Donc je pense que personne n’a tort ou raison, on a tous des expériences et ressentis différents et le lieu a beaucoup d’importance!

  8. heylinaa dit :

    J’adore, ça doit être tellement agréable à vivre au quotidien ^^
    Bon maintenant je vis dans un village où c’est sensiblement pareil, mais les gens sont pas toujours des plus chaleureux (genre à la supérette du village, si tu dis bonjour tu te prends un vent à chaque fois, sympaaaa -_- heureusement que j’ai pas à y aller souvent !)

  9. doume dit :

    J’adore le Québec, mais bien que je n’y sois allée que 4 fois dans ma vie, lors d’un séjour à Montréal, on s’est fait cambrioler la voiture fermée à clé. Alors, ne rêvons pas … 😦 il y a des voleurs partout !
    Par contre, au poste de police, les policiers ont été adorables et nous ont renvoyés 2 mois plus tard la sacoche volée (retrouvée sans l’ordi qu’elle contenait) mais avec 2 ou 3 babioles-souvenirs auquel mon fils tenait beaucoup. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :