Ma vie au Canada – La bouffe

34

10 mars 2015 par ifeelblue

mavieaucanada5

Je ne sais pas si c’est parce que la bouffe est quelque chose d’extrêmement important pour les Français, mais une des premières questions qu’on me pose quand je dis que je vis au Canada est : « et la bouffe, c’est comment? ». Et je sais jamais trop quoi répondre parce que c’est un peu ce que vous voulez que ça soit. Ça dépend des habitudes alimentaires de chacun, je pense.

En ce qui me concerne, je suis végétarienne et j’adore cuisiner. Alors que je vive au Canada ou en France, ça ne change pas grand-chose au contenu de mes assiettes. C’est peut-être même plus facile ici, le végétarisme ne faisant absolument pas partie de la tradition culinaire française.

Bon, en France, il va y avoir du pain, du fromage et du vin pour accompagner mes repas. Mais à part ça, je vais faire les mêmes quiches aux poireaux, les mêmes lasagnes, les mêmes boulettes de lentilles, etc. Si on veut cuisiner des bons petits plats, c’est tout à fait possible.

Je fais un blocage psychologique concernant les couleurs pour décorer les gâteaux.

Je fais un blocage psychologique concernant les couleurs pour décorer les gâteaux.

Après, c’est sûr que les supermarchés ne se ressemblent pas sur certains points. En France, on a un énorme rayon de produits laitiers avec des yaourts et desserts divers et variés. Ici, on trouve des yaourts mais pas grand-chose de plus. Les Danette ne sont arrivées que très récemment dans mon supermarché, par exemple. Et puis les produits laitiers sont beaucoup plus chers. Pareil pour les biscuits, il y a une plus grande diversité en France alors qu’ici, ça se limite quand même pas mal aux cookies et Oreo.

Par contre, le rayon des chips et boissons gazeuses est assez impressionnant. Quand nous étions arrivés au Canada avec Monsieur Blue, on s’était dit qu’on allait tester tous les sodas qui nous étaient inconnus. Ça n’a pas duré longtemps, il y a vraiment des trucs qu’on a trouvé imbuvables (le soda mousse par exemple).

Rayon des chips et sodas.

Rayon des chips et sodas.

Une autre différence par rapport à la France est le format des produits. La première fois que je suis allée dans un supermarché à Montréal, je pensais que c’était un magasin de vente en gros. Les bouteilles de soda de 2 litres, les paquets de farine de 5kg, le beurre à la livre… Les produits sont aussi proposés en plus petite quantité, mais ça fait quand même un drôle d’effet au début.

Il y a quelques temps, j’avais fait un article montrant des produits que j’achète régulièrement. Si à mon arrivée j’ai eu envie de tester plein de produits qui m’étaient inconnus (les fameux Mac and cheese, le Cheez Whiz,…), je sais maintenant que le risque que le produit finisse à la poubelle est grand et je ne fais plus trop d’expérimentation du genre.

Les fameux Mac & Cheese.

Les fameux Mac & Cheese.

Pour ce qui est des restaurants, à Montréal et dans les grandes villes, on trouve de tout. J’avais un restaurant tibétain pas loin de chez moi que j’adorais, je me faisais livrer de la bouffe indienne, thaï, des pizzas… Ici, en campagne, c’est beaucoup plus limité et on trouve principalement des chaînes de fast food (Dairy Queen, Harveys, A&W…) ou des petits restos type « diner ». Alors forcément, ce n’est pas de la grande gastronomie et c’est bien gras.

Dans les restaurants, on trouve très souvent du cheesecake dans les cartes des desserts.

Dans les restaurants, on trouve très souvent du cheesecake dans les cartes des desserts.

Le truc que j’adorais à Montréal, c’était le brunch. Il y a des restaurants qui servent le brunch toute la journée, tous les jours, et étant une adoratrice des pancakes et gaufres, c’était le bonheur.

Dans un diner, le ptit déj des champions.

Dans un diner, le ptit déj des champions.

Bref, en ce qui concerne la bouffe, il y a des produits qu’on ne trouve pas ou qui coûtent un bras, et ça peut être facile de manger plus gras, surtout si on cuisine peu, mais ça dépend des gens, ça dépend de notre rapport à la bouffe, de nos goûts… Et même si je me fais plaisir quand je rentre en France, au quotidien, il n’y a aucun produit qui me manque vraiment.

Publicités

34 réflexions sur “Ma vie au Canada – La bouffe

  1. stéphanie dit :

    Ce que tu appelles le soda mousse c’est la boisson gazeuse transparente avec le genre d’emballage rose? Moi j’adore ça! Haha! Avec une boule de crème glacée à la vanille dedans c’est vraiment top! 😊 Que dire du Kraft Dinner…. Miam! Hahaha!

  2. Bernieshoot dit :

    je me souviens d’un brunch au Frontenac à Québec : une tuerie

  3. fedora dit :

    Vu d’ici, on a l’impression que la bouffe est super grasse de l’autre côté de l’atlantique… pourtant, à chaque fois que je l’ai traversé (pas pour le canada), j’ai réussi à manger de façon pas trop grasse, voire pas grasse du tout… Par contre, c’est vrai que les grands contenants ça doit être un poil déroutant… Alors, perso, c’est une question (la bouffe) à laquelle, j’ai tendance à penser direct ^^ (mais en même temps, depuis qu’il vit en Belgique, le barbare n’arrête pas de se plaindre du pain ^^)

    • ifeelblue dit :

      c’est sûr que tu peux manger ultra gras ici, mais déjà si tu aimes cuisiner et que tu vas pas au resto tous les jours, ben au final tu as le contrôle de ce que tu mets dans ton assiette 😉 et puis le contrôle des portions aussi, parce qu’au resto, c’est clair que les assiettes sont en général bien copieuses!

  4. Cynthia dit :

    Je suis contente de te lire, souvent les français se plaignent que la bouffe est atroce à Montréal (bon je caricature un peu). Mais dans le fond je suis pas mal de ton avis: quand on cuisine varié et on fait ses plats de A à Z il y a très peu de différences !

    • ifeelblue dit :

      ouais je vois pas vraiment de différence au final vu que je cuisine beaucoup! et puis il y a des produits qui me « choquaient » au début mais que j’ai complètement adopté (comme l’huile en spray pour graisser les moules à gâteaux ^^) 🙂

  5. Scout dit :

    Je n’ai passé qu’une semaine au Canada, mais deux ans aux Etats-Unis et logiquement, il y a beaucoup de points communs entre ces deux pays ^^. Je me souviens de mes débuts, j’avais aussi été choquée par les supermarchés (et le rayon pain de mie !! en France il n’y a rien, là-bas, la variété est incroyable – et même incompréhensible). J’y retourne cet été, j’ai hâte de faire découvrir tout ça à mon copain :p.

    • ifeelblue dit :

      ahah ouais il y a une grande variété de pain de mie, par contre zéro brioche 😦
      tu as vécu où aux États-Unis?
      des chouettes vacances en perspective! 🙂

      • Scout dit :

        Oui, il y a des trucs qui manquent et qu’on est content de retrouver en France…
        Un an à Boston et un an en Pennsylvanie ;).
        tu rentres régulièrement en France toi ?

        • ifeelblue dit :

          ah Boston, j’y ai passé juste un week end mais j’avais beaucoup aimé!

          régulièrement, pas vraiment. La dernière fois, c’était il y a environ 1 an et le prochain retour est prévu pour Noël. Ça dépend des occasions et disponibilités ^^

  6. carrie4myself dit :

    Idem en GB; j’ai vu la nourriture evolue. Tant que tu cuisines, ca va, tu t’en sors. En effet tu n’as pas forcement autant de variété niveau fruits et legumes mais ca reste mangeable 😉

    • ifeelblue dit :

      niveau fruits et légumes, je n’ai jamais eu de souci, je trouve au contraire certains fruits que je ne trouvais pas ou peu en France (pastèque, melon miel, grenade…) 😉

  7. J’avais aussi été surprise de la taille des paquets au supermarché quand j’étais allée aux US…
    ce que tu appelles racinette dans un des comm, c’est la root beer ou pas du tout ?

  8. LadySo dit :

    Moi aussi, je fais un blocage psychologique avec les gâteaux super colorés. Je les trouve super flippant, avec leurs couleurs bigarrés, je sais d’avance que ça sera que du sucre et vraiment pas bon.
    J’ai aussi du mal avec les chips et soda. Déjà, je n’aime pas les boissons gazeuses, alors j’ai un peu de mal à trouver mon bonheur, vu que 95% des boissons sont gazeuses. Et les chips, à part les Doritos, je ne suis pas fan non plus…

    Mais je trouve toujours mon bonheur, c’est le principal !

  9. doume dit :

    « Kraft dinner », c’est le titre d’une jolie chanson douce de Lisa Leblanc !

    Sinon, j’ai dans mon placard un sachet de sauce Poutine, achetée à prix d’or au marché de Noël d’Annecy. Avec de la tomme fraiche à la place du fromage en grains, j’aurai ma Madeleine de Proust !

  10. La Carne dit :

    les prix ne nous ont pas surpris, ou sinon plutôt agréablement (sur l’ile, tout est cher). Par contre, on a été étonnés de trouver si peu de yaourts natures sans rien d’ajouter dedans! du sucre et autres cochonneries dans tout ou presque! Quant aux cup cakes avec des couleurs… euh… colorées… on a halluciné. On a gouté. on n’a pas aimé. (bon, on n’aime pas les cup cakes 😉 ).
    ce qui nous a surtout frappé, c’est la profusion de fruits (avec des tailles énormes) hors saison, à gogo dans les hyper. on y va toujours en hiver… et on trouve des fraises partout!

  11. La Vie à l'improviste dit :

    En tout cas, une chose est sûre, c’est que ton article m’a donnée faim!!!
    haha..
    Bisous, Eva.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :