Aux deux tiers de ma grossesse

28

5 mars 2015 par ifeelblue

grossesse

J’aurais aussi pu intituler ce billet « la bonbonne vous salue ».

En bref, j’ai pris du bide. Je monte les escaliers à la vitesse d’un escargot et je ne vais bientôt plus arriver à fermer mon manteau.

Je regrette le temps, au début de ma grossesse, où je ne me levais qu’une seule fois dans la nuit pour faire une pause-pipi. Maintenant, c’est deux ou trois fois. Je dors pas très bien, je me repose pas des masses.

J’ai beau sentir Mini Blue faire du trampoline dans mon ventre (si, si, c’est du trampoline, je ne vois pas d’autre explication), tout ce truc de maternité reste bien abstrait. J’ai beau essayer d’imaginer ce bébé, cette nouvelle vie à trois qui nous attend, ça me dépasse complètement.

Je me relis et je me rends compte que ce billet me fait passer pour la fille qui se plaint tout le temps. Alors que… Bon, c’est vrai, je me plains tout le temps. Mais dans ce cas précis, je n’écris pas tout ça pour me plaindre. Juste que je ne tiens pas de « journal de grossesse »; je pensais peut-être écrire dans un journal intime mon ressenti tout au long de cette grossesse et finalement je ne l’ai pas fait. Par superstition, peut-être. Par flemmardise, sans doute. Quoi qu’il en soit, je veux garder une trace quelque part de cette grossesse, ce que je ressens, ce que je vis.

Alors je le fais ici.

Et le truc le plus important à noter, pour moi, ce n’est pas le fait d’avoir passé la barre des 60kg ni d’avoir hâte de pouvoir redormir sur le ventre ou le dos. C’est le fait que je commence à avoir sacrément hâte de faire la connaissance de ce bébé. Que le sentir se retourner, c’est toujours très étrange. Que j’aime qu’il se manifeste quand son papa pose sa main sur mon ventre. Que je lui ai déjà inventé une dizaine de chansons pour l’endormir. Que je commence à avoir de moins en moins peur de l’accouchement. Mais que malgré tout, ça reste encore vraiment surréel, tout ça.

source image

Publicités

28 réflexions sur “Aux deux tiers de ma grossesse

  1. Ingrid dit :

    Je n’ai pas du tout l’impression que tu te plains. Tu exposes juste tes craintes. En même temps, comment pourrions-nous te le reprocher ? Tu vis dans l’inconnu et ce pour un bon nombre d’années !

  2. fedora dit :

    Bah tu ne te plains pas ! c’est assez normal de parler de ce que tu ressens et de te poser des questions… Gros bisous 🙂

  3. Bernieshoot dit :

    des moments à vivre pleinement et dont les mamans mais aussi les papas se souviennent toutes leur vie

  4. Melgane dit :

    Je n’ai pas eu l’impression que tu te plaignais ! C’est normal d’avoir des craintes et de vouloir les exposer !

  5. Mayura Kl dit :

    Superbe photo… et beaucoup de bonheur à toute cette petite famille !

  6. loraline dit :

    Au contraire, c’est sympa de partager avec nous tes émotions, questionnements ! Bon courage pour la suite, profite bien !

  7. unefamillealouestducanada dit :

    Ton billet me fait sourire, tu ne te plains pas !
    et quand bien même tu le ferais, ça soulage toujours de mettre en mots ce que l’on ressent non ? Surtout pendant une grossesse 😉
    En tout cas, je te souhaite bon courage pour la suite, en espérant que ce petit bout te laisse te reposer le plus possible avant sont arrive

  8. carrie4myself dit :

    Juste exprimer tes ressentis; c’est tout beau 😉

  9. Meghan dit :

    C’est tout doux de pouvoir exposer ses craintes et ressentis…. pas chelou ! T’inquiète…. le meilleur reste à venir ! Et encore plus étrange sans pouvoir poser des mots dessus ! C’est un délice intérieur qui se savoure, jusqu’à trouver le perfect parfume qu’il dégage !… Reste zen !

  10. Tinhy dit :

    Je ne trouve pas du tout que tu plaignes ! Et personnellement, j’aime beaucoup tes articles sur ta grossesse !
    En tout cas, je te souhaite plein de courage pour la suite 🙂

  11. Ragnagna dit :

    Merde on a le droit de se plaindre enceinte. C’est flippant et il y a tant de choses qui peuvent mal se passer. C’est le début d’une inquiétude perpétuelle pour une autre personne que nous.

    • ifeelblue dit :

      oh tu sais, j’essaye de faire complètement abstraction de tout ce qui pourrait mal se passer sinon je crois que je me mettrais en boule dans un coin pour pleurer 😀

  12. Tu te plains pas, tu t’exprimes 😉 Et puis, c’est drôlement sain de se poser des questions ! (et ce n’est que le début…. en fait, quand on a un enfant, on signe juste un contrat en blanc avec l’inconnu 🙂 )

  13. Marie Kléber dit :

    Si ça c’est se plaindre…
    Sincèrmment la grossesse c’est magique (ou pas) mais tant que l’enfant n’est pas là, c’est très iréel et on se pose forcément des tonnes de question.

  14. Lizzie dit :

    Tu ne te plains pas, au contraire. Je te trouve au contraire très pudique, sincère quand tu parles de ta grossesse. Je pense que j’aurais les mêmes doutes, les mêmes incertitudes que toi, la grossesse, ça doit être quelque chose d’un peu irréel, se dire qu’un petit être grandit et vit en nous…
    Bon courage pour cette dernière ligne droite et j’ai hâte de te lire quand mini Blue sera là 😉

    • ifeelblue dit :

      merci 🙂 oui c’est un mélange de plein d’émotions, de plein de choses… à la fois ça se concrétise avec le ventre qui s’arrondit, les mouvements du bébé, les préparations de la future chambre… et puis en même temps c’est toujours difficile d’imaginer que nos vies vont être bouleversées!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :