Une histoire d’amnésie

23

1 mars 2015 par ifeelblue

hopital

Elle ouvrit les yeux. Lentement. Péniblement. Comme si elle avait dormi des semaines, comme si ses paupières étaient rouillées.

Il lui fallut quelques minutes pour réaliser qu’elle était allongée dans un lit et que ce qu’elle voyait, c’était le plafond. Tout doucement, elle tourna la tête. D’un côté, puis de l’autre. Elle aurait aimé se redresser, s’asseoir, pour mieux observer les lieux, mais elle sentait son corps résister. Alors elle laissa ses yeux vagabonder dans la pièce. Elle tentait de trouver des indices, des petits détails qui lui révéleraient où elle se trouvait.

De toute évidence, elle était dans une chambre. Sa chambre?

Les murs étaient blancs et vierges de toute décoration. Sur sa droite, tout près du lit, il y avait une chaise. Est-ce que quelqu’un l’avait veillée? La porte était légèrement entr’ouverte mais de son lit, elle ne pouvait voir ce qui se trouvait de l’autre côté.

Alors qu’elle scrutait la pièce du mieux qu’elle pouvait, deux hommes entrèrent. L’un d’eux portait un drôle d’uniforme bleu clair et l’autre… Ah l’autre… Pourquoi la regardait-il comme ça? Il y avait de la tendresse dans son regard. Et puis des larmes contenues, aussi. Il s’assit sur la chaise et lui prit délicatement la main. Il se retourna vers l’homme en uniforme qui sortit, refermant la porte derrière lui, après que tous deux aient échangé quelques mots dont elle ne saisit pas vraiment le sens.

Elle ne comprenait rien. Qui était cet homme? Est-ce qu’on allait la laisser avec un inconnu, seule, sans moyen de se défendre? Elle prit peur et elle dut paraitre affolée car l’homme, d’une voix apaisante, lui dit de se calmer. Il lui dit que tout allait bien, qu’il était là.

Il resta à ses côtés presque deux heures. Il lui raconta son quotidien, s’excusa de ne pas venir plus souvent, lui parla de ses deux petites filles et expliqua qu’elles n’avaient pas pu l’accompagner.

Elle écoutait, sans rien dire. Sans trop comprendre, non plus.

Quand il se leva, elle réalisa quelque chose qui la terrifia. Elle ne savait pas ce qu’elle faisait là, elle ne savait pas qui était cet homme, mais surtout, elle ne savait pas qui elle était, elle. Son prénom? Son âge? Son métier?

Elle fut prise de panique.

L’homme se rapprocha alors. Il se pencha et avec bienveillance, déposa un baiser sur son front ridé.

« Ne t’inquiète pas, je vais revenir. La semaine prochaine, c’est promis. À partir de maintenant, je vais essayer de venir te voir tous les samedis. À bientôt, maman. »

source image

_____________

C’était ma participation à l’Atelier des jolies plumes, un atelier d’écriture virtuel créé par Célie et Fabienne. Chaque mois, nous recevons un thème sur lequel écrire. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez écrire à latelierdesjoliesplumes@gmail.com.

Ce mois-ci, le thème était le suivant :

« Qui suis-je ? Votre personnage n’a aucun souvenir, il ne sait pas qui il est, ce qu’il fait, ce qu’il est, où il est, comment il est arrivé là, qui sont ses parents, ses amis, bref, les gens de son entourage, et il ne sait même pas par où commencer pour essayer de rassembler les morceaux !

Que va-t-il faire ? Par où va-t-il commencer ? Retrouvera-t-il la mémoire ? »

Textes des autres participants:

Fil culturelFuite en avantVirée dans l’espaceWhite birdLexie Swing

Publicités

23 réflexions sur “Une histoire d’amnésie

  1. Cavali'Erre dit :

    Bravo, une histoire très prenante, on est transporté.

  2. lexieswing dit :

    Je ne pensais pas du tout que ça puisse être une femme âgée, surprenant!

  3. […] nom : Goldfish Gang Blog – Fuite en avant – Fil culturel – Lexie Swing – I Feel Blue… (à […]

  4. Marie Kléber dit :

    Très bien analysé je trouve. On est vite embarqué dans ton récit, j’ai eu l’impression durant quelques minutes d’être dans cette salle, d’être ce personnage perdu, de mieux comprendre les sentiments de chacun des protagonistes aussi.

  5. […] le même thème, retrouvez le texte de Laura de Virée dans l’espace, et aussi celui de I feel blue, qui a choisi le même angle que […]

  6. Nous avons eu la même idée 😉 Bravo pour ton texte! On ne s’attend pas à cette fin 🙂

  7. […] I feel Blue – Lexie Swing – Fuite en avant – Fil Culturel – Virée dans l’espace – Gold Ffish Gang Blog […]

  8. Filculturel dit :

    Concis et efficace ! J’aime beaucoup le style. On est vraiment pris dans la tendresse (et quelque part la tristesse) du moment.

  9. […] des autres blogueuses : Virée dans l’Espace, Fuite en Avant, Fil culturel, Whitebird, Ifeelblue, Lexie Swing, Broad Us […]

  10. doume dit :

    Ton texte est vraiment joli, très fluide.
    Moi aussi, j’ai été surprise par le « maman » final.
    Continue, tu as un beau brin de plume.

    NB Je participe pour la 1ère fois à des ateliers d’écriture dans le cadre de « dis-moi dix mots » et j’adore ça.

    • ifeelblue dit :

      merci beaucoup! 🙂 ah je connais pas cet atelier mais je trouve ça aussi très intéressant, les ateliers. Ça force à approcher l’écriture différemment. 🙂

  11. Charly Jolie dit :

    Ton texte est vraiment très beau ! L’écriture est fluide, posée, c’est agréable à lire, et ton style nous permet d’entrer immédiatement dans l’histoire.
    Et puis, j’adore la manière dont tu as choisi d’aborder le sujet !

  12. […] retrouvez le texte de Laura de Virée dans l’espace, de Dounia Joy, mais aussi celui de I feel blue, qui a choisi le même angle que moi. Coup de cœur pour Lexie Swing, qui a rédigé un texte […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :