Y a-t-il une limite à ce qu’on peut dévoiler sur le net?

56

8 février 2015 par ifeelblue

pudeur

Je suis là, derrière mon écran, à bloguer de façon anonyme. Je fais attention à ce que je dévoile ici, sur Facebook, et ailleurs. Parfois, je me censure, je choisis de ne pas raconter quelque chose car je sais que ça mettrait en danger mon anonymat. J’y tiens, moi, à mon anonymat.

Et puis je vois des blogueuses qui se dévoilent complètement. Nom, prénom, photo, profession. Des gens qui mettent des milliers de photos d’eux sur les réseaux sociaux. Je n’ai aucun problème avec ça, chacun fait bien ce qu’il veut.

Mais quand même, je me demande… Y a-t-il une limite à ce qu’on peut ou doit dévoiler sur le net? Et si oui, quelle est-elle?

Ces youtubeuses qui racontent leur vie devant une caméra, est-ce qu’elles ne seront pas l’objet de moqueries de connaissances ou collègues, un jour? Est-ce que s’exposer de la sorte, par écrit, en photo ou en vidéo, n’aura pas des conséquences néfastes dans la « vraie vie »? J’ai l’impression que la moyenne d’âge des blogueuses se situe dans la vingtaine, que beaucoup sont étudiantes. Personnellement, je m’inquiète de l’impact au niveau professionnel à court, moyen terme.

La Cigale a écrit récemment sur son blog au sujet des photos que certains parents publient de leurs enfants sur le net. Personnellement, j’ai un avis très tranché là-dessus. Je ne mets pas de photo de moi sur le net, ce n’est pas pour en mettre de mon futur enfant, qui ne sera par ailleurs pas en mesure de comprendre la portée de cet acte et donc d’y consentir pleinement avant plusieurs années.

Je trouve qu’au final, la question de ce qu’on dévoile sur le net se pose aussi pour les adultes. Et puis, on change, on évolue. On regarde ce qu’on a bien pu dire ou faire il y a quelques années et parfois on trouve qu’on était bien con. Alors quand il reste une trace de cette connerie sur la toile, comment le vit-on? Est-ce que ça ne nous rattrape pas, à un moment donné?

C’était tellement plus simple à l’époque du minitel!*

 

 

*Conclusion inspirée par La Carne 😉

source image

Publicités

56 réflexions sur “Y a-t-il une limite à ce qu’on peut dévoiler sur le net?

  1. Bernieshoot dit :

    ah le minitel !! sourire
    je crois que chacun de nous avons besoin de préserver notre vraie vie, enfin pour moi c’est ainsi

  2. Charly Jolie dit :

    Coucou 🙂
    Je viens de participer au Liebster Award, et je t’ai nominée !

    https://charlyjolie.wordpress.com/2015/02/08/liebster-award-ii/

  3. Melgane dit :

    Poster des photos de soi sur la toile, si on est à l’aise, pourquoi pas, après tout c’est notre responsabilité. En revanche poster des photos de soi et encore davantage d’enfants (qui n’ont pas la possibilité d’attaquer en justice si besoin) est gênant… Après quant à savoir où est la limite… je crois que là encore c’est à chacun de savoir où il veut placer le curseur en connaissance de cause. Je vais prendre un exemple un peu rude et un peu extrême mais j’aime bien les exemples extrêmes parce que je trouve qu’ils expriment bien les idées : il y a quelques jours un jeune est mort en montagne parce qu’il avait refusé de porter une balise. Il savait ce que ça impliquait, il connaissait le danger, c’est sa responsabilité. Quand un skieur va en hors piste il sait que c’est dangereux, qu’il y a peut-être des rochers sous la neige, parfois les personnes qui font ça sont blessées ou meurent : tant pis pour elles.

    Je vais peut-être passer pour une sans coeur en disant ça mais je prends le risque. On ne peut pas toujours protéger les gens. Parfois ils décident, en toute connaissance de cause, de s’exposer et dans certain cas de risquer leur santé voire leur vie. A partir de ce moment-là on ne va pas les attacher à un arbre avec des chaînes et des cadenas jusqu’à ce qu’ils changent d’avis. Ils font ce qu’ils veulent du moment qu’ils ne rejettent pas la faute sur les autres et savent ce qu’ils font. Là c’est un peu pareil. Certaines personnes font le choix de s’exposer, de dire dans quelle ville ils habitent, ce qu’ils font, etc. A partir du moment où ils n’exposent pas d’autres personnes ils font ce qu’ils veulent et si ça leur porte préjudice pour un entretien d’embauche ou quoi que ce soit d’autre tant pis pour eux.

    • Melgane dit :

      « En revanche poster des photos de soi », je voulais dire des autres, haha ^^’

    • ifeelblue dit :

      c’est clair que tant que ça ne concerne que nous (et pas d’autres personnes), au final, c’est notre problème et c’est à nous d’assumer plus tard. Mais je me demande si certaines personnes ont conscience des conséquences que cela peut avoir. Je me demande si elles réalisent que ce n’est pas si facile que ça de supprimer quelque chose du net et que les autres ne feront peut-être pas preuve de bienveillance…

  4. MiniLune dit :

    Je me pose souvent cette question… Je regrette parfois certains articles que je finis par effacer, mais j’avoue avoir besoin de mon blog comme défouloir. Je n’ai jamais cherché à protéger mon anonymat même si je ne poste aucune photo personnelle dessus, mais c’est sûr que ton article pousse à la réflexion… Arf, pas évident ^^.

    • ifeelblue dit :

      je pense que c’est tout à fait normal, en plus, de revenir sur des choses qu’on a pu dire. On change avec le temps, on évolue et parfois on regarde en arrière et ce qu’on a pu publier ne nous correspond plus. Mais ce n’est pas forcément évident de vraiment supprimer quelque chose du net alors ça pourrait très bien nous suivre longtemps!

  5. Lizzie dit :

    C’est une question très intéressante que je me pose très souvent. J’essaye de me fixer une ligne qui me convient à moi, et je t’avoue que parfois, je trouve aussi que certaines en dévoilent trop…
    Sur mon blog, déjà, je ne mets pas ma tête, la seule exception c’était dans une note protégée et je savais à qui j’allais donner le mot de passe. Mon Instagram est privé, tout comme mon Twitter. Je n’ai pas encore d’enfants, mais je t’avoue que je me pose aussi la question de ces mamans qui montrent plusieurs fois par jour pour certaines des photos de leur enfant sur le net… je ne sais pas, quelque part, ça me gêne un peu. Peut-être quand quand j’aurais un enfant oui, je partagerais des photos sur Instagram, oui, peut-être, mais ça ne sera pas totalement public.
    C’est difficile cette limite vie privée / vie dévoilée sur le net finalement…

    • ifeelblue dit :

      je trouve aussi que certaines en dévoilent beaucoup et je me demande toujours si c’est pleinement réfléchi et assumé ou si elles le regretteront un jour… on a tellement l’impression d’être dans une petite bulle virtuelle, parfois, mais c’est loin d’être un espace « protégé ».

  6. cestmoijasmin dit :

    En ce qui me concerne, ça ne me dérange pas de mettre des photos de moi sur le blog et instragram mais sans en mettre une tonne non plus.
    Après, mon blog n’est pas vraiment populaire comme peut l’être d’autres, du coup je ne réfléchis même pas à l’anonymat.

    Sinon je ne dis pas TOUT non plus, c’est important d’avoir son jardin secret 🙂

  7. C’est une vaste question… Je crois que la limite varie selon les personnes (ça tu l’avais bien noté) mais aussi selon les moments de notre vie… Il y a des périodes où sans forcément s’en rendre compte, par « négligence », par « excès de confiance », par « manque de discernement », on va en montrer un peu plus que d’autres fois, en dire plus aussi..
    A priori il n’y a pas de photos des enfants sur le blog, du moins pas où on peut les reconnaître (il y en a par exemple de dos, ou floutées, ou..), seul le chat apparaît à visage découvert !
    Mais il y a quand même des photos des enfants sur l’internet : le site de l’école, celui d’activités sportives, celui du journal local, etc… (bon normalement, ces photos là ne pourront pas devenir « honteuses » mais va savoir ! )
    Il n’y a pas de photo de moi non plus sur le blog, seulement des bouts « anonymes » : pieds en chaussures, ombre…. mais si ça se trouve en cherchant bien, on pourrait trouver mon reflet parfois ?
    Quelqu’un qui me connaissant tomberait sur le blog, aurait toutes les chances de m’identifier ceci dit…

    • ifeelblue dit :

      tu as tout à fait raison, il y a des périodes où on en dit plus… Il y a quelques années, je ne faisais pas aussi attention et par exemple, j’utilisais la même photo de profil Facebook comme avatar sur des forums… J’étais facilement identifiable. Et puis j’ai réalisé que je n’avais pas forcément envie qu’on puisse me retracer aussi facilement, je n’ai rien à me reprocher mais ça me gênait d’avoir autant étalé ma vie un peu partout.

      Ici aussi, seul le chat apparait et pour le futur bébé, au max il y aura des pieds ou des photos de dos, je pense. 😉

      Et dans mon cas aussi, quelqu’un me connaissant bien tombant sur ce blog pourrait me reconnaître je pense… et j’aime pas trop ça! J’ai envie de garder une certaine « liberté » d’écriture.

  8. Pomdepin dit :

    Je m’accroche aussi à mon pseudo, je ne mets aucune photo, et surtout pas des enfants. Comme tu dis, je ne suis pas sure qu’ils soient contents de tout voir ressortir plus tard!

    • ifeelblue dit :

      oui, peu importe que ce soit des photos ou propos embarrassants ou pas, il n’empêche que ça les concerne directement, on ne peut pas leur demander d’assumer nos propres actes.

  9. TheMouse dit :

    Les enfants sur le blog… C’est niet niet et re-niet!
    Quant aux photos de moi… Au début je n’en mettais pas car je ne m’assumais pas… Et maintenant j’en met car les photos ne sont pas le reflet de ma « vraie vie » (enfin si, forcément c’est moi bien sur)… Mais comment dire, le blog n’est pas un journal intime… Je n’y parle pas de ma vie de famille, de mon job… Ou alors de façon tellement décalée que ce n’est pas « la vraie vie »!
    Car mon blog je le veux POSITIF et je ne vis pas dans le monde des bisounours (loin de la!)!!!

  10. heylinaa dit :

    Personnellement, dévoiler mon identité complète ou montrer ma photo m’ôterait toute légèreté pour (oser) écrire. Je fais attention à garder un jardin secret, car je trouve cela important. Si j’ai un blog humeurs qui me sert à faire passer mes réflexions ou certains de mes états d’âmes, je n’irais pas jusqu’à m’épancher sur certains aspects de mon quotidien, comme ma vie sentimentale par exemple. Ce sont des choses que je réserve à la sphère privée ( du coup, si un jour j’ai un enfant, il est certain que je n’irais pas non plus l’exhiber sur internet car ça fera parti de ce cocon familial que je tiens à préserver 🙂 )

    Je trouve ça bien de ne pas trop en dire, il faut trouver un juste équilibre. (je ne suis pas certaine que les ados, qui s’affichent publiquement en bikini ou fortement alcoolisés lors de soirées ne le regretteront pas plus tard :/ )

    Par rapport aux youtubeuses, c’est aussi quelque chose que je me suis demandé. J’imagine que c’est un peu comme les célébrités qui savent qu’en s’exposant aux yeux de tous, elles acceptent le bon comme le mauvais (qui inclue la curiosité, voir parfois une espèce de « voyeurisme ») Tout est peut-être question de caractère, il y en a que ça ne doit pas déranger…
    Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet ^^

    • ifeelblue dit :

      oui peut-être que le caractère joue aussi!

      Trouver le juste équilibre, pas évident! je comprends complètement qu’on ait envie de partager beaucoup de choses parce que c’est assez magique, un blog, on a l’impression de se confier à un petit cercle de lecteurs… sauf qu’il n’y a pas que les lecteurs « fidèles » du blog, il y a le reste de la planète qui peut avoir accès à nos états d’âme.

      Mais je dis ça, moi aussi je partage beaucoup, je me livre ici… et c’est d’ailleurs pour ça que je tiens à mon anonymat, comme toi ça me donne une liberté d’écrire sur ce que je veux, sans m’inquiéter de ce que pourraient en penser des proches. 😉

  11. carrie4myself dit :

    Je ne poste rien de ma famille, amis, juste de My Angel Muppet. Apres pour me trouver, pas evident vu que meme mes amis avec leur Gps bataillent LOL
    Et j’ai aussi énormément epure mes photos sur FB.

  12. doume dit :

    Je n’ai pas de blog, mais je suis lectrice et j’avoue que, comme je suis curieuse. j’hallucine quand je vois que certains dévoilent des pans entiers de leur vie.

    Pour certains blogueurs célèbres, on peut sans problème retrouver leurs familles, leurs copains, par des trucs comme copains d’avant, ou en allant voir les facebook des personnes avec qui ils sont amis, parfois ils donnent des indices personnels vraiment transparents.

    Oui, c’est du voyeurisme de ma part, mais c’est aussi de l’exhibitionnisme qu’ils font, car on peut bloquer facilement son facebook et éviter d’étaler des trucs perso.

    C’est comme les « stars » qui font des procès au journal Voici, après avoir filé rendez-vous aux paparazzi.

    J’espère ne pas avoir trop choqué, c’est pas le but, mais sous couvert d’anonymat … j’écris ce que je pense 🙂 !

    • ifeelblue dit :

      ah ouais toi tu vas fouiller sur copains d’avant et tout, carrément! ahah! 😀

      je trouve que les blogueurs « célèbres » sont un peu l’exception, car en général, s’ils sont célèbres grâce à leurs blogs, c’est qu’ils en vivent et donc j’imagine qu’ils savent pertinemment ce qu’ils font (les infos qu’ils laissent, ce qu’ils dévoilent ou pas) Ils ne sont peut-être pas seuls derrière leurs blogs, ont des conseillers et tout… Je peux me tromper, mais en tout cas c’est comme ça que je vois les choses pour ces « grands » blogueurs.

  13. Je me pose très souvent cette question des limites à me donner. J’ai mis des photos de moi depuis très peu de temps, j’ai deux profils fb un pour ma « vraie » vie, l’autre pour mes blogs. J’essaie de ne pas trop mélanger les choses.
    Après, si un jour tout se mélange, je crois que j’assumerai.

    • ifeelblue dit :

      pareil, si je devais perdre mon anonymat un jour, j’assumerais. C’est pas que j’ai honte de mon blog ou quoi, juste que je préfère pouvoir écrire en toute liberté, sans m’inquiéter des réactions dans mon entourage. 🙂

  14. Hello!
    Quel vaste sujet n’est-ce pas?
    Je n’ai pas le même positionnement concernant les adultes que les enfants en matière d’exposition de l’image.
    Je pense que si les adultes gèrent bien leur image, le fait qu’ils se montrent ne me gêne pas. Disons que ces blogueurs deviennent un peu des Kim Kardashian du net. Ils sont adultes et consentant, c’est leur choix, alors pourquoi pas profiter de l’opportunité d’Internet pour devenir connu, assouvir son désir de narcississisme ou que sais-je d’autre.
    Pour les enfants par contre, c’est différent puisque l’enfant ne décide de rien quand à son image: il subit le désir du parent qui choisit de l’exposer. En gros, c’est le fait de ne pouvoir décider soi-même qui est déroutant pour ma part. Et avec tous ces malades derrière leurs écrans, je me dis qu’il faut être vigilant-sans être parano, mais vigilant quand même!
    Merci pour la référence à mon article: on se rejoint effectivement dans nos questionnements.
    Bises

    • ifeelblue dit :

      c’est sûr que les adultes sont consentants, mais savent-ils vraiment ce qu’ils font, réalisent-ils vraiment les conséquences que cela peut avoir? Parfois je me le demande.
      Et puis, oui, techniquement, tu es adulte à 20 ans mais est-ce que tu arrives à te projeter dans plusieurs années, quand tu auras un entretien d’embauche avec quelqu’un qui aura déjà trouvé toute ta vie sur le net?
      Mais bon, après, si c’est un choix mûrement réfléchi et que la personne se rend bien compte de ce qu’elle fait, alors il n’y a pas de problème! Enfin, c’est SON problème 😉

  15. Scout dit :

    Je me pose régulièrement les mêmes questions devant certains blogs… Et comment alerter sur les dangers du net (je suis enseignante) quand tant d’adultes s’exposent sans réfléchir aux conséquences ? Certains de mes élèves ont leur chaîne youtube ou un compte instagram public. Ils ont du mal à comprendre le risque que cette exposition provoque, à court comme à long terme.

    Quant aux enfants, j’ai le même avis tranché que toi : s’il existe un « droit à l’image » pour nous protéger, alors comment exposer des enfants qui n’ont pas consenti à leur exposition sans faire preuve d’hypocrisie ? Comment justifier, plus tard, de leur interdire certaines choses par peur des risques alors que l’on a soi-même joué avec leur intégrité ?

    Sans parler de tous les malades qui se servent d’internet pour leurs perversions. On me taxera de paranoïaque, mais je sais très bien que les photos ne disparaissent jamais et qu’on n’a aucune maîtrise sur leur devenir…

    (en tout cas, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à penser ainsi ^^)

    • ifeelblue dit :

      C’est très pertinent ce que tu dis, comment sensibiliser les enfants et leur faire comprendre les dangers qu’il y a à s’exposer quand des adultes le font?

      J’imagine que tu as déjà vu ces histoires d’enseignants qui justement ont fait circuler des photos d’eux (en demandant de partager au maximum sur les réseaux sociaux) pour montrer à leurs élèves à quel point une image peut être diffusée et échappe à notre contrôle sur le net. Je ne sais pas si ça fait réfléchir les « jeunes » mais je trouvais l’idée très bonne! Mais quand on est ado, on se fout un peu des conséquences à moyen, long terme…

      Je suis d’accord avec toi pour dire que les photos ne disparaissent jamais! Ma dernière année de fac, nous avons du faire un trombinoscope pour le site de l’université et quelques années plus tard, j’ai demandé à ma fac de retirer ma photo. Ils l’ont fait, mais si je tape mon nom dans Google image, je tombe toujours sur cette photo. Elle n’apparait plus sur le site de la fac, mais quand même dans Google image… comme quoi!

      • Scout dit :

        Ah non, je ne connaissais pas cette histoire ! Mais je la trouve intelligente. Mais comme tu dis, les adolescents sont dans le déni par rapport aux conséquences, donc ce n’est pas toujours facile de faire passer ce genre de message. Ceci dit, c’est notre boulot, donc on ne se décourage pas ;).

  16. comme toi je tiens à mon anonymat, énormément même…
    j’ai évoqué certains sujets dont je n’arrive pas à parler dans la « vraie » vie, il m’y est souvent plus facile d’y parler librement

  17. Marie Kléber dit :

    Pour ma part, je suis d’avis de ne pas trop étaler ma vie sur le net, on ne sait jamais. Je ne mets pas de photo de moi, ni de mon fils. Je n’aime pas d’ailleurs quand on prend des photos de moi et qu’on les lance sur la toile, sans me demander mon avis, que ce soit sur un blog ou sur facebook. Je crois qu’il faut penser à se protéger, à protéger les siens.
    Après certaines personnes utilisent aussi internet pour promouvoir une entreprise, une activité, auquel cas c’est surement primordial de se dévoiler davantage.
    Ah le minitel ma bonne dame!!!

    • ifeelblue dit :

      c’est clair que quand le blog a une visée commerciale ou professionnelle, j’imagine qu’on envisage pas du tout les choses de la même façon. Et en même temps, sur un blog pro, on ne va rien aborder qui sorte du cadre pro ou qui puisse se retourner contre nous.

  18. Boeingbleu dit :

    Je pars du principe qu’on ne peut pas être anonyme sur internet, certaines blogueuses ont parfois fait l’erreur de se penser à l’abri/anonymes et d’être découvertes leur a valu des soucis professionnels ou relationnels.

    Du coup, j’ai pris le parti pris de ne pas brandir mon identité mais de ne pas la cacher non plus. Si quelqu’un cherche bien, il trouvera mon identité sur mon blog. C’est pour ça qu’il y a certains sujets que je n’aborde pas comme tout ce qui a trait à mon travail ou certains sujets tabous en France comme l’argent.

    Après, j’ai peut-être un sens très restreint de ce qui sensé être privé mais j’ai vraiment de la difficulté à voir ce qui pourrait m’être reproché quand je mets une photo de mon chien et moi sur la plage.

    Et puis en tant que lectrice, j’aime bien voir les gens que je lis, pas tout le temps, mais juste une idée de la personne à qui j’écris. Je trouve ça tellement triste les photos floutées ou dont la tête a été coupée, ça enlève beaucoup d’humanité à la photo, surtout qu’on lit beaucoup plus d’émotions sur un visage que sur le reste du corps.

    • ifeelblue dit :

      tu soulèves une question très intéressante: peut-on être vraiment anonyme sur le net? Quelqu’un qui me connait « en vrai » pourra deviner que je suis derrière ce blog, donc même si je ne révèle pas mon nom, etc. je ne suis anonyme qu’en partie. Et comme toi, je n’aborde pas le sujet du travail, je me dis qu’il vaut mieux être prudent à ce niveau-là. 😉

      Paradoxalement, moi aussi je trouve sympa de voir à quoi ressemble une blogueuse que je lis, pouvoir associer un visage à un blog… Mais je ne le ferai pas moi-même 😉

  19. ha perso, comme toi, mon avis est tranché coté photos des enfants!! si je montre pas ma trogne c’est pas pour montrer celle de mes momes! hors de question!

  20. parlonspeusortonsplus dit :

    Salut, je pense un peu comme toi.
    Déjà sur skyblog je ne mettais pas de photos de moi et le pire c’est que parfois les gens te prennent pour une coincée parce que tu ne t’exposes pas autant qu’eux. Je suis pas mal de filles sur youtube et j’aime bien leur FAQ et savoir des choses sur elles mais si elles ne veulent pas se dévoiler je comprends parce que je suis pareil. C’est important de garder un petit jardin secret.

  21. La Carne dit :

    ah… le bon vieux temps! 😉

    je me pose souvent la question du « est ce que j’en dis trop, j’en montre trop »… les têtes des mes enfants n’apparaissent pas… mais si quelqu’un qui le connait tombait dessus, sans aucun doute il devinerait qui se cache derrière. Sans parler de ce que j’écris. Je réfléchis souvent à ça. Parfois je me dis que je vais faire le ménage sur le blog… et puis parfois l’envie et le besoin sont plus forts…
    Je pense que beaucoup ne songent pas aux conséquences de tout ce qu’ils diffusent sur le net. Quand je vois la fille de potes qui, sur sa page fb met des photos d’elle en mini bikini en photo de profil… ça me pose question…

    • ifeelblue dit :

      c’est pareil pour moi, quelqu’un qui me connait et qui tombe sur mon blog pourrait me reconnaitre sans problème je crois. Il y a un ou 2 articles que je pense régulièrement à supprimer… mais je ne l’ai toujours pas fait.

  22. verolafee dit :

    Le Minitel………………. belle époque !
    Et je partage effectivement le fait qu’il faille réfléchir plus que de raison avant de publier sur son blog et/ou autres réseaux sociaux.
    Il est triste de penser que la réflexion que tu as menée sur ce post n’est pas opérée par toutes celles qui se dévoilent autant sur le Net. Et comme tu le dis si bien: « Chacun fait comme il l’entend!)
    Et puis, j’ai une tendance à la paranoia (à force regarder toutes ces séries américaines, sans doute) et du coup, à chaque publication je me demande si on peut me reconnaitre, me retracer etc….On ne sait pas comment peuvent réagir les gens jaloux ou simplement désireux de faire du mal… et je ne sais quoi quoi… en fait, tous les détails que l’on donne ajoutent de l’eau à leur moulin et leur faciliteraient la tache dans leurs méfaits… Vision assez pessimiste de la chose.
    Bref ca me fait peur effectivement et même si je tiens un blog, j’essaie de faire attention à ce que je publie. QQ photos de moi mais point trop n’en faut !

  23. Pimpf dit :

    J’ai cette chance de faire partie de ces premiers à avoir commencé à titiller internet dès que ça s’est ouvert au grand public en 1996, comme d’habitude quand tu es encore jeune tu te lances un peu tête baissée et tu peux commettre des fautes et trop en révéler sur toi même, J’ai été rapidement adepte du surnom / nickame, habitude que j’avais gardé de mes habitudes de programmeur ou jeu de roliste 🙂 mais comme tout le monde j’ai partagé quelques photos de moi sur le net sur facebook que depuis j’ai hyper protégé ou autre et je limite surtout la diffusion des photos de mes proches, amis et famille sur le net , je le fais sur internet sur des sites tel que flickr avec des modes protégés qui ne laissent accès qu’a des personnes listées sous des profils genre famille ou amis et celle que je peux laisser libre d’accès qui ne me dérange pas.
    Concernant la recherche de profil sur internet j’ai eu depuis lycos , altavista, yahoo et maintenant google l’habitude de lancer parfois des recherches sur les moteurs de recherche pour voir ce qui est visible sur ce qui me concerne que ce soit à titre perso ou via mon pseudo. Il n’y a qu’ainsi que tu peux contrôler ce qu’on voit sur toi de même sur google, fb etc… il faut vérifier car les autres ne le feront pas pour toi ! ( il y a même des options sous google pour t’alerter aujourd’hui quand des nouvelles informations sur toi viennent à être publiées sur le net ou du moins via le moteur de recherche de google !)

    Il faut surtout donner de bonnes habitudes à nos plus jeunes ,enfants, cousins et autre ,de bien les sensibiliser au fait de faire attention à ce qu’ils publient sur internet , à qui , etc… car ça peut leur porter préjudice, car ils viennent à utiliser souvent ce genre d’outils sans avoir le recul nécessaire de leurs actes (le  » oh genre c’est pas grave t’en fais trop tout le monde le fait » n’est pas une raison suffisante pour les laisser faire les yeux fermés !)
    Ce n’est qu’un point de vue supplémentaire mais je fais attention à tous ces outils et j’essaye au mieux de sensibiliser mes proches , utiliser des outils oui mais pas n’importe comment 🙂

    • ifeelblue dit :

      moi aussi je tape de temps en temps mon nom dans Google pour voir quels sont les résultats, si les paramètres de sécurité de mon compte facebook sont bien efficaces, etc. Je faisais beaucoup moins attention il y a plusieurs années, j’ai l’impression qu’on ne réalise pas toujours que N’IMPORTE QUI peut tomber sur les choses (photos, infos, etc) qu’on publie.

      Je suis complètement d’accord avec toi sur le fait qu’il faille sensibiliser les plus jeunes qui ne pensent pas aux conséquences à moyen/long terme… mais effectivement, ce n’est pas évident quand à côté tant de personnes (et d’adultes) publient tout et n’importe quoi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :