Ceux qui publient sur autre chose que Charlie

109

8 janvier 2015 par ifeelblue

B6wZOY8CMAA_b6v

Jour de deuil national après la tuerie à Charlie Hebdo. Hier, le choc. Aujourd’hui, le recueillement. Sauf que le choc n’est toujours pas passé, pour ma part.

Hier comme aujourd’hui, voir des billets de blogs, des tweets, des statuts Facebook sur autre chose que ce massacre me sidère. Faire comme si rien ne s’était passé, parler de choses futiles, faire de l’autopromotion, montrer ses derniers achats, parler de son blog… Je ne comprends pas comment c’est possible. Je trouve ça indécent, déplacé. Et je vais être complètement honnête, je méprise profondément toutes ces personnes qui ignorent cet événement dramatique qui touche leur propre pays et dont nous sentirons encore les répercussions en 2017. Au-delà de l’aspect humain, de ces hommes et de cette femme qui ont été froidement abattus, c’est la liberté d’expression qui a été attaquée.

Je ne dis pas qu’il faut arrêter de vivre, ne plus parler que de ça jusqu’à la fin des temps, mais là, pour moi, c’est trop tôt.

Après, on va me rétorquer que des atrocités sans nom ont lieu partout dans le monde tous les jours, et on en fait pas tout un plat. Et c’est vrai. Alors peut-être que j’ai tort, peut-être que je prends les événements d’hier trop à cœur, de façon démesurée. C’est possible. Après tout, on parle bien de ce qu’on veut sur nos blogs. La liberté d’expression, n’est-ce pas.

Publicités

109 réflexions sur “Ceux qui publient sur autre chose que Charlie

  1. Bernieshoot dit :

    je comprends ta réaction et je me suis demandé si je devais publier autre chose (qui était programmée d’ailleurs) J’ai choisi de le faire parce que la liberté d’écrire doit continuer et ce n’est pas pour ça que je n’ai pas le poids des atrocités en mémooire
    #jesuischarlie

  2. Pomdepin dit :

    J’y ai pensé. Mais j’ai aussi pensé à keep calm and carry on. Ne pas les laisser gagner, continuer à vivre normalement, faire ce qu’on avait prévu sans céder à la peur.

    Cela dit, je n’aì pas réussi a parler d’autres choses…

  3. Hier soir j’ai déprogrammé mon article pour aujourd’hui parce que je n’avais aucune envie de présenter « ma table de fête » dans les circonstances que l’ont connait et j’aurai trouvé ca chez quelqu’un d’autre tres déplacé.

  4. fafa1987 dit :

    Je te comprends… j’avais un billet prêt à être posté pour aujourd’hui mais impossible de cliquer sur publier, je suis encore sous le choc, le dégoût que je ressens est indescriptible.

    • ifeelblue dit :

      pareil que toi, j’ai quelques articles en stock, mais je me sentirais bien mal de publier quoi que soit qui n’ait pas de lien avec ces événements. J’ai juste pas le cœur à ça.

  5. Je t’ai mis ce comm’ sur HC mais pas sur que ca passe mon ordi deconne.
    Tu as le doit d’être choqué c’est sur, mais comme je l’ai dit sur un autre post c’est la liberté d’expression. La liberté d’expression a été attaqué hier par des fous deja. Il ne faut JAMAIS que la liberté d’expression soit remise en doute et cela pour aucune raison. Je tiens a préciser que je dis ca tout a fait pacifiquement. Juste maintenant plus que jamais on doit laisser les gens parler librement et de ce qu’ils veulent! Je comprends ton choc, mais les gens on le droit de s’exprimer.

    • ifeelblue dit :

      oui, c’est ce que je me dis aussi d’un autre côté: c’est le principe même de la liberté d’expression. Je regrette juste que cela ne provoque pas plus de réaction, que certains continuent à publier des trucs sur des concours sur Twitter… mais on réagit tous différemment, c’est vrai!

  6. La Carne dit :

    je ne peux n’y penser ni écrire sur autre chose. hier je pensais ne rien écrire sur le sujet. aujourd’hui écrire m’a fait du bien. aujourd’hui j’ai envie de crier à tout le monde mes mots, mes maux. je veux que tout le monde sache ce qui se passe dans ma tête. Pourquoi? pour me sentir moins seule. Pour la première fois, j’ai envoyé un texte du blog à mes amis de la vraie vie, sous mon vrai nom, par mail. J’ai ce besoin vif de partager toutes les émotions qui me traversent depuis hier. Je veux savoir ce que les autres ressentent. Je ne sais pas pourquoi je tiens tant à ce que « tout le monde » sachent mes mots… je crois que c’est trop dur pour moi de me sentir loin… je crois que c’est trop dur pour moi ne de pas avoir pu être à Paris hier. Mon Paris. Je crois que mon article et cette boulimie de partage c’est un peu pour rassembler, à ma manière. Je suis horrifiée. Je sais que la vie doit continuer. Mais là, tout de suite, je ne sais pas encore dans quel sens elle doit continuer. je lis tous les billets sur le sujet qui tombent sous mes yeux. Je marque mon passage… je veux avoir cette impression qu’on est ensemble dans cette atrocité. Alors je partage mes mots, quitte à faire paraitre ça pour de l’auto promo aux yeux de certains. Il est rare que, lorsque je relis un de mes billets, mes propres mots me fassent pleurer, me touchent… là oui. je veux qu’on soit ensemble. Je veux savoir ce que les autres pensent, ressentent, comprennent de mes mots. Je veux comprendre leurs mots. putain! #Jesuischarlie

    • ifeelblue dit :

      je suis comme toi, j’ai eu beaucoup de mal à travailler hier et aujourd’hui encore car je passe mon temps à lire tout ce que je trouve sur le sujet. Je fais des pauses quand les larmes montent un peu trop… alors ton commentaire me parle beaucoup, tout comme j’ai beaucoup apprécié l’article que tu as publié aujourd’hui. Et quand je parlais d’autopromo, c’est pas du tout à ça que je faisais référence, mais juste les gens qui publient des trucs sur leurs blogs sur Twitter, des liens vers leurs articles qui n’ont rien à voir avec l’attentat, je sais pas, ça me choque qu’on puisse faire ça maintenant. Hier, et aujourd’hui. Et personnellement, je n’ai envie de rien lire d’autre que des trucs en rapport avec l’actualité.

      • La Carne dit :

        je n’ai pas non plus envie de lire autre chose. pourtant je me dis que de prendre un peu de recul, m’aérer la tête, serait plutôt une bonne chose… mais je ne peux pas. Je suis scotchée. (je sais que tu ne pensais pas à ça en parlant d’auto promo… d’autres y ont pensé… ) Je voudrai tant être avec les autres… sur place…

        • ifeelblue dit :

          pareil, j’aurais vraiment beaucoup aimé participer à un rassemblement hier. Non pas que ça aurait changé quoi que ce soit, mais je sais pas, j’aurais vraiment aimé me recueillir avec mes compatriotes.

  7. carrie4myself dit :

    Je n’ai rien pu écrire hier et de meme aujourd’hui.
    Je veux faire une pause pour me recueillir.
    Certains avaient du programmer leur billet, mais en meme temps, n’oublions pas: la vie doit continuer, le monde continue de tourner

    • ifeelblue dit :

      c’est sûr que la vie continue… Pour ma part j’ai annulé la publication d’articles que j’avais écrits la semaine dernière et j’ai préféré publier des articles écrits « à chaud ». Mais je pense faire une pause par la suite.

  8. Marie Kléber dit :

    Je comprends parfaitement ce que tu ressens. Je n’arrive pas à écrire sur autre chose. C’est comme si plein de choses re faisaient surface, plein de douleurs cachées. C’est vrai que ces drames humains sont légions dans le monde. Peut être qu’il faut tout simplement écouter son coeur.

  9. Madame Ananas dit :

    Moi j’ai publié hier matin. Matin pour moi aux US à 7h du mat (mon heure de programmation d’article classique), je dormais encore à cette heure ci), soit 16h en France autrement dit apres les évènements. Quand je me suis levée : 1) j’ai vu rapidement les infos 2) mon article (sur un voyage) était déjà paru depuis 2h. Que faire ? le supprimer ? le laisser ? le reprogrammer à plus tard ? J’ai choisi de le laisser en notant à coté « pour un peu de douceur dans ce monde de brutes. »
    Pour autant, je n’ai pas eu envie de faire tout de suite un article sur Charlie, trop tot. J’ai fait un rassemblement de soutien ceci dit. Peut etre que dans une semaine ou plus je ferai un article sur la liberté d’expression dans quelques jours ou la semaine prochaine. Mais la c’est trop tot, tout a déja été dit.

  10. Moi j’hésite aussi du coup… J’avais prévu un strip rigolo pour demain, mais comme tu le dis, ça se fait pas, et même si j’ai posté une illu sur ma page FB et sur le blog, je ne voudrais pas que ce soit interprété comme « bon c’est bon, j’ai dit mon mot sur le massacre, maintenant on revient aux strips rigolos ». Même sur mon FB perso, j’attends un peu avant de dire que le nain Kili est so sexy dans The Hobbit. Y a quand même des choses que l’on peut attendre de dire.
    Mais je n’en veux pas aux blogueurs qui postent des articles « classiques », parce que je me dis qu’en cette période de deuil national, toute source de sourire et de bonne humeur est bonne à prendre 😉
    Enfin de toute manière, j’ai du pain sur la planche ce soir (je vais dessiner, mais cette fois pour ma classe de 6ème, pour un exercice sur la description physique, du coup chaque élève sera dessiné), donc mon strip rigolo pour le blog attendra lundi.

    • ifeelblue dit :

      je suis d’accord avec toi : y a des choses qui peuvent attendre! Après, c’est dur de délimiter une période de recueillement, mais genre hier et aujourd’hui, pour moi c’est clairement trop tôt. Après, il y a la liberté d’expression, et le fait qu’on réagit tous différemment…

  11. Charlie Dupin dit :

    Je pense comme toi ! Et je suis aussi choquée également que tout le monde ne fasse pas bloque mais après je ne veux pas polémiquer inutilement, il faut se concentrer sur l’essentiel. Tu vas me trouver peut-être ridicule mais je compte acheter le numéro de mercredi prochain de Charlie Hebdo… C’est tellement irréel, impensable ce qu’il s’est passé hier…

  12. Ragnagna dit :

    Je suis justement en train de finaliser mon article pour demain matin, et il n’évoque en rien l’attentat. Comme mon profil FB où je n’ai pris aucune position personnelle. Rien à dire d’intelligent, pas envie d’en parler, tout le monde parle personne écoute quasiment.
    Ma meilleure réponse c’est le « keep calm and carry on » des Anglais sous les bombes, ne pas m’arrêter de vivre et continuer ma vie sans trembler. C’est ma façon à moi de réagir.

    • ifeelblue dit :

      ben je sais pas, le « rien à dire d’intelligent », il s’agit pas de faire preuve d’intelligence mais de montrer son soutien aux familles des victimes, montrer qu’on ne renoncera pas à la liberté d’expression, montrer qu’on est uni. Je ne dis pas qu’il faut arrêter de vivre, mais juste ne pas être indifférent, car c’est très grave ce qu’il s’est passé.

      • Ragnagna dit :

        Ne rien dire ou parler d’autres choses ne veut pas dire forcément être indifférent. On ne s’exprime pas tous de la même façon, certains ont besoin de parler pour évacuer et d’autres non.

  13. Melgane dit :

    Troisième fois que j’écris ce commentaire (une page qui se recharge toute seule et une coupure d’internet) mais cette fois il va passer !
    Je disais donc que j’étais d’accord avec toi mais que je comprenais les personnes qui ne font pas d’article (par exemple pour cause de billet programmé). Je pense que c’est important de faire un article pour montrer notre soutien (un peu dérisoire, quand même) et montrer que quand on dit que 66 millions de Français ont été touchés c’est vrai. Mais ça me fait aussi un peu penser aux personnes en deuil. J’avais entendu un jour qu’on leur demandait de dire à voix haute que la personne est morte, pour rendre la chose réelle. Je crois que quelque part le principe est un peu le même pour notre cas. Et d’un autre côté c’est vrai que l’on ne fait ni d’article sur la Syrie, ni d’article sur l’Ukraine, ni sur tous les autres…

    • Melgane dit :

      Et j’ai oublié de dire qu’en revanche, ce qui me gêne davantage que de ne pas faire d’article c’est d’en faire un sur autre chose en trouvant à un fin un lien tortueux pour parler de l’attentat, comme une espèce de « récupération », même si ce n’est pas forcément conscient, je trouve ça presque indécent, en fait.

      • ifeelblue dit :

        en parlant de récupération, je sais pas si tu as vu mais il y a des sites qui proposent des t-shirt Je suis Charlie, genre la récup’ commerciale à gerber…

        • Melgane dit :

          J’avais pas vu qu’il y avait des sites spéciaux pour ça, mais ce midi dans la Nouvelle Edition de Canal¨plusieurs personnes sur le plateau avait des T-shirts. J’espère au moins qu’avec les bénéfices ils vont faire quelque chose de bien, donne à une association ou à Charlie Hebdo pour sa reconstitution et pas se le mettre dans la poche.

    • ifeelblue dit :

      merci d’avoir persévéré pour envoyer ce commentaire!

      Je n’ai rien du tout contre les gens qui ne font pas d’article sur le sujet, je préfère quelqu’un qui ne publie rien (parce qu’effectivement, c’est pas évident d’écrire là-dessus, j’ai eu beaucoup de mal à le faire hier alors je comprends) à quelqu’un qui publie ses articles habituels, comme si rien ne s’était passé. Moi-même j’avais des articles prêts à être publiés mais je les garde de côté, pour plus tard. C’est pas comme si en tant que blogueur on avait un calendrier de publication imposé et que c’était le drame si on publiait pas pendant quelques jours.

  14. fedora dit :

    Mon billet pour demain est prêt… Il n’évoquera pas du tout ce drame… Tu me diras, je ne suis pas Française… Mais ce n’est pas pour ça que ça ne me touche pas (bon, le barbare est Français, et comme je le disais sur mon blog, j’aimerais que ma fille aie la double nationalité)… J’en ai parlé aujourd’hui, c’était une évidence pour moi… mais j’ai aussi aimé lire d’autres choses aujourd’hui. Pas par manque de respect, loin de là… Je ne sais comment m’exprimer pour ne pas choquer, pour ne pas te choquer… ce n’est pas le but. Mais moi, j’ai besoin de me sortie la tête de ça, j’ai besoin de respirer… et la vie continue, oui, c’est vrai. Ce qui ne veux pas dire que je ne condamne pas chaque crime odieux perpétré contre la liberté d’expression, contre la démocratie, au nom d’une idéologie quelle qu’elle soit…

    • ifeelblue dit :

      oui je comprends ton point de vue, vouloir s’aérer la tête, ne pas se laisser plomber par tout ça… Et puis on est tous différents, on réagit tous différemment, c’est vrai.

  15. bookyboop dit :

    C’est exactement ce que j’ai pense aussi. Ce matin quand j’ai vu des articles autres que sur l’attentat… Je me suis dit que c’était irespectueux et de l’autre côté … Y’en a plein qui avait prévu l’article et qui n’ont pas modifié la prévision et c’est tout … Et il doit exister plein d’autre bonne raison. Et s’il y a bien quelque chose qu’on doit apprendre de tout ça c’est qu’on est libre de poster ce que l’on souhaite tant que c’est fait dans le respect de la loi et de la démocratie.

    • ifeelblue dit :

      Oui c’est exactement ça, cette espèce de tiraillement… D’un côté je trouve ça vraiment indécent, et de l’autre… Après, ça dépend comment c’est fait aussi… Perso, je me suis désinscrite d’un compte Twitter ou deux parce que ce n’était clairement pas juste de l’article programmé mais vraiment de l’autopromo incessante qui me tapait déjà un peu sur les nerfs en temps normal mais alors en ce moment…

  16. Mamzelle Papotine dit :

    Je suis toujours sans voix… Consternée… Incapable d’écrire sur le sujet ou sur autre chose.

  17. oth67 dit :

    J’ai effectivement publié autre chose, c’est mon choix, ma liberté.
    Cela ne veut pas dire que je ne suis pas touché, ni choqué, je le suis et je trouve cela horrible.
    Je suis enseignant, j’en ai discuté avec mes élèves, la minute de silence a été respectée et ma directrice a fait un discours très touchant pour expliquer la lâcheté de ces individus à de jeunes enfants (6 à 10 ans). Cette horreur restera gravée longtemps dans nos mémoires en espérant qu’il n’y ait surtout pas de suite !

    The show must go on, nous devons faire cela pour eux !

  18. Je suis d’accord avec tout ce que tu dis. Si j’essaie de faire preuve de tolérance, je suis sidérée par celles qui nous montrent leurs vêtements achetés en soldes et ceux qui continuent comme si de rien n’était. Merci d’écrire ce que je pense et que je n’ai pas osé écrire moi-même parce que je suis hors du monde depuis hier.

  19. Catwoman dit :

    J’y ai pensé, je me suis posé la question et puis j’ai tranché.

    Je ne veux pas tourner en boucle là-dessus sur le blog, je ressasse assez comme ça pour ça. Je ré-écrirai sur le sujet à plusieurs reprises mais je n’ai pas envie ce soir. Mon article ne cause ni de mode, ni de voyage, ni beauté, cuisine ou vie privée. Il cause d’égalité et ça m’a donc semblé OK pour poster mon article.

    Il n’y a, pour ma part aucun irrespect, aucun jem’enfoutisme ou autre récupération. Mais je comprends très bien ton indignation.

    • ifeelblue dit :

      je comprends ton point de vue et je pense qu’à un moment, on va tous arrêter d’en parler et passer à autre chose parce que c’est comme ça, la vie reprend le dessus, forcément. Après, ça dépend aussi de la façon dont la chose est amenée, un article sur l’égalité, ce n’est pas quelque chose de futile. Je pensais plus par exemple aux articles sur les soldes et compagnie, où pour le coup, je trouve ça vraiment déplacé.

      • Catwoman dit :

        Lol.

        Et si on parle de soldes sur la presse, ça va ? Je suis pas douée en humour noir :-/ alors je vais arrêter les blagues foireuses tout de suite …

        Non, sérieusement, comme tu le dis : les soldes, c’est complètement surréaliste, déplacé … J’ai la chance qu’il y ait eu, dès mercredi soir, un rassemblement à Ajaccio et, pendant que je m’y rendais, tout ce que je voyais, c’était des gens en train de faire les soldes et pas qui y allaient et j’en étais malade.

  20. evrdevy dit :

    J’y ai pensé moi aussi, je n’arrive pas à comprendre comment on peut penser à autre chose, j’ai l’impression que ceux publiant sur autre chose ignorent l’évènement. Le pire ce sont ceux qui disent que c’est leurs faute s’ils sont morts, comme si c’était humain de tuer, ou alors ils en parlent comme s’ils parlaient du film qu’ils vont voir le soir. Malgré la Liberté d’Expression, je pense que là passe avant tout le respect, on ne peut pas obliger à parler de ça, mais par respect ces personnes devraient publier sur ça, en parler ou alors faire silence juste pendant le deuil national. Histoire de prendre conscience des choses, de s’unir, de ne pas ignorer, parce que s’il on peut écrire librement, c’est en partie grâce à eux, ces grands qui se sont battu debout jusqu’à la fin au nom de cette Liberté.

    • ifeelblue dit :

      ouhlala les réflexions du genre « ils l’ont bien cherché », je vais même pas commenter parce que ça me met hors de moi… ça manque de neurones!

      pour le reste je suis complètement d’accord avec toi!

  21. Illyria dit :

    Pour moi, ça ne veut pas dire que ces auteurs n’en ont rien à faire ou ne sont pas touchées, mais plutôt qu’elles n’ont pas forcément envie/besoin d’écrire un article là dessus (ce n’est pas du tout mon cas personnellement, j’en ai parlé avec des gens et je ne ressens pas le besoin d’en faire un article sur mon blog), et certes c’est horrible et tout, mais ça fait du bien de s’évader de ce drame un peu, de ne pas toujours être fixée là dessus et de toujours penser à ça. C’est quelque chose de lourd et triste, et on ne peut pas être tout le temps à fond dessus, ça nous peserait trop à force.

  22. Je te comprends complètement… Je n’arrive pas à penser à autre chose..
    Ça faisait quelques temps que j’étais moins présente sur la blogo (pour me recentrer un peu) mais je n’ai pas pu m’empêcher hier de me saisir de mon ordi. Je n’ai pas su écrire ce que je ressentais tellement j’étais horrifiée alors j’ai simplement partagé quelques photos et dessins car pour moi c’était important peu importe le comment on en parle !! Hier on s’est attaqué à un symbole de beaucoup trop de choses.
    Je n’arrive pas non plus à lire autre chose… Je lis tout ce qui passe devant mes yeux sur le sujet…
    Je récupèrais mon retard sur la blogo plus tard… la c’est trop tôt je n’ai que ça en tête !!
    #jesuischarlie

    • ifeelblue dit :

      voilà, si on arrive pas à écrire, ce que je conçois complètement, un partage de dessin, un petit statut sur Twitter/Hellocoton/etc, juste quelque chose, pour montrer qu’on est uni, qu’on est ensemble…

  23. Amélie-Marie dit :

    Je suis tellement d’accord et j’ai pensé la même chose. Je suis ravie que tu ais si bien exprimer ce que je ressentais !

  24. ptibaton dit :

    Je te comprends tout a fait, j’essais de passer a des choses plus légères mais franchement j ai du mal, et sur mon blog impossible, je lis ce que tout le monde écrit mais je n arrive plus a commenter c est encore trop tôt pour moi, et je ne peux écrire sur rien pour l’instant, ça ira mieux demain j’espère.

    • ifeelblue dit :

      oui j’espère aussi que ça va passer, que demain ça ira mieux. Pour ma part j’ai été toute la journée happée par cette histoire et je sens que j’ai besoin d’un break donc je vais déconnecter devant la télé ou une série ce soir, histoire de respirer un peu.

  25. Rien du tout. Encore incapable. Même sur les réseaux, tout ce que je peux me contenter de faire c’est retwitter, repartager, et à peine commenter.

  26. Je suis tout à fait de ton avis. Déjà, je n’arrive pas à écrire sur le sujet, j’ai l’impression que je ne ferais que de la pâle copie alors je préfère lire les autres. Mais, je n’ai pas le goût non plus d’écrire sur autre chose. Je suis comme scotchée pour le moment. Donc, j’ai décidé de respecter ce deuil de 3 jours au niveau de mon blog.
    Moi aussi, j’ai été énervée , ou plutôt choquée de voir que la vie continuait comme si rien ne s’était passé sur des blogs de mode, des blogs beauté. J’ai d’ailleurs décidé de quitter un groupe FB où je venais de m’inscrire car j’ai bien l’impression que nous ne vivons pas sur la même planète… rien, rien n’y a été dit sur l’évènement, sur ce carnage, chacune a continué à exposer ses billets sur son dernier achat beauté, ou dernier achat en solde.

    • ifeelblue dit :

      je te comprends, j’ai beaucoup hésité avant de publier cet article, et celui d’hier car j’étais tellement choquée, je n’avais pas les mots… et puis c’est venu, un peu. Mais même si j’avais des articles en stock, je ne voulais pas les publier. D’habitude je publie un article de photos le samedi, je ne suis pas sûre de le faire cette semaine. Je vois des trucs sur Twitter genre « bouh ma carte bleue est pas passée sur tel site », trop dur la vie… alors après, libre à chacun de s’exprimer comme il veut, mais je sais pas, ça me choque vraiment en fait.

  27. lucile dit :

    On est d’accord. Un peu comme si le temps s’etait arrété à 11h30 heure de Paris

  28. jaiecrit dit :

    Je te rejoins tellement. Ne pas publier, oui parce qu’on a pas les mots, les bons mots, parce qu’on se retrouve dans les mots des autres (je cherche encore les miens), parce que ne pas publier sur son blog ne veut pas dire qu’on ne sent pas concerné, touché, choqué, consterné, consterné, abasourdie, inquiet. Mais publier autre chose, ses soldes surtout, son dernier voyage et encore plus faire de la pub, ramener cela a soit, non non non et non. C’est tellement mal placé et tellement pas le moment. Je rejoins le commentaire de Lucile le temps s’est arrêté hier, la France s’est mobilisée, se mobilise et il faut le temps de digérer, de se remettre en route différemment.

    • jaiecrit dit :

      Même si comme tu le dis et le dis si bien MademoiselleA, c’est aussi ça la liberté d’expression, et elle ne doit en aucun cas être remise en doute.

    • ifeelblue dit :

      oui je comprends tout à fait qu’on ne publie rien du tout, parce que le choc est tellement grand, et c’est tellement affreux tout ce qu’il s’est passé (et se passe encore). Mais les trucs sur les soldes, en particulier, ça me sidère…

  29. blueedel dit :

    Je comprends ta réaction mais voilà… il faut voir les points de vue de tout le monde…
    Il y a ceux choqués qui de suite vont arrêter d’écrire…
    Il y a d’autres choqués qui vont écrire sur le sujet leur indignation, leur colère, leur mépris, leur soutien
    Et puis il y a aussi ceux qui choisissent de faire « comme d’habitude » pour ne pas les laisser gagner justement
    Et enfin ceux qui ont besoin d’écrire d’autres choses pour se rassurer, pour faire passer cette horreur, non pour l’oublier, mais aussi pour se protéger…

    Donc je ne pense pas qu’il faille jeter la pierre

    Bien sûr il y a toujours les irréductibles qui n’ont de respect pour rien mais ça on ne pourra pas non plus l’éviter et ça fait aussi partie de la liberté d’expression

  30. heylinaa dit :

    Personnellement, ce qui s’est passé ma juste coupée dans mon élan. Je n’ai pas la tête à écrire (même sur ce qui est arrivé, je n’y arrive pas), pas du tout l’envie de blablater sur autre chose non plus. Je vais laisser faire le temps. Cela ne changera rien à l’atrocité de ce qui s’est passé, mais je pense que chacun a besoin de faire son deuil à sa manière. Par respect (et pour avoir eu le coeur bien gros hier encore en entant la compagne de Charb au journal du soir), je sais que pour ma part (je le précise car chacun fait ce que bon lui semble), il est impensable de publier un article qui me paraitrait futile et déplacé…

  31. Avant-hier soir, tard dans la nuit, alors que je ne savais pas trop si je devais ou pas garder la publication du billet programmé, je me suis relevée, et j’ai rallumé mon ordinateur pour décaler le billet programmé et publié un poème qui tournait déjà en boucle dans ma tête depuis le midi… Je ne me voyais pas écrire quelque chose sur le sujet : je n’aurais pas trouvé les mots… Je ne me voyais pas publier de jolies photos et en même temps, je me disais que la vie doit continuer, qu’on ne doit pas brider ce qu’on a à dire (aussi futile que ce soit) …
    Les publications ont repris leur cours normal dès ce matin d’ailleurs…
    Je crois que nous avons tous des réactions différentes, liés à des vécus et des ressentis différents… Mais je crois aussi que nombreux sont ceux qui ne sont pas du tout indifférents même s’ils ne l’écrivent pas sur tous les murs….

    • ifeelblue dit :

      oui la vie doit reprendre son cours à un moment donné, c’est clair, et il le faut, d’ailleurs. Mais le jour même ou le lendemain, je sais pas, j’ai vu des trucs vraiment déplacés, selon moi. C’est vrai qu’il ne s’agit pas de crier sur tous les toits son indignation ou sa tristesse… mais se plaindre de trucs futiles, genre la carte qui passe pas dans un magasin pour profiter des soldes, punaise ça m’a sidéré, par exemple.

  32. Ginie dit :

    Idem, je n’arrive à rien, même pas poster sur Instagram…. je voulais reprendre aujourd’hui mais vu ce qu’il s’est encore passé, cela m’est impossible. Je suis choquée, triste, en colère (par les événements et par la stupidité des gens un peu partout)… Mais chacun réagit différemment, nous ne pouvons pas les blamer… enfin je crois !!

  33. Lizzie dit :

    Un peu pareil que beaucoup ici. Pour moi, c’est inimaginable de poster sur mon blog ou sur les réseaux sociaux quelque chose de futile, de joyeux pour le moment. Je trouve ça indécent. Depuis quelques jours, je garde le silence. Je lis, je like, je partage, mais je ne peux pas écrire. Je n’arrive pas à poser les mots, ils me semblent tous maladroits, creux, vains. Je ne pourrais que répéter ce que beaucoup ont écrit bien mieux que moi. L’incompréhension, le dégoût, l’abomination, l’effroi. Je ne sais pas jusqu’à quand cela durera, mais pour le moment, c’est ce que je ressens.

    • ifeelblue dit :

      je comprends tout à fait, pour ma part je passe du temps sur Twitter où je retwitte pas mal, et je me sers de mon blog pour exprimer ce que je ressens, en ce moment, mais je sais pas, pour le reste, c’est difficile.

  34. Simone dit :

    Ça me fait me beaucoup de bien de voir que je ne suis pas la seule. Je ne peux pas penser à autre chose pour l’instant, je suis encore sous le choc et donc incapable de parler de futilités.

  35. D dit :

    Il y a beaucoup d’émotion autour de cette affaire. Et ce qui me dérange, c’est qu’il n’y en a pas autant autour d’autres affaires aussi graves, et que beaucoup de gens se fichent de la liberté d’expression au quotidien.

    Quant à toute cette émotion… bien sur que les journalistes y sont pour quelque chose, la traque des terroristes a été diffusée en quasi-direct sur toutes les chaines de télés, personnellement, ça m’a fait tout drôle, c’est choquant.

    Peut-on en vouloir aux journalistes ? Peut-être… mais cette fois je ne leur en veux pas car ils sont humains et ils ont perdu des copains. La plupart d’entre eux connaissait personnellement la team Charlie Hebdo, ils ont donc perdu des potes, ça doit être extrêmement douloureux pour eux. Ajoutons à ça le fait que c’est leur profession qui est également visée !

    Je comprends ceux qui ont décidé de ne pas en parler. C’est mon cas. car si je parle de Charlie Hebdo, alors il faut que je parle des 20 morts au Nigéria (aujourd’hui), de l’attaque contre une école Pakistanaise, de ce qui se passe en Syrie, à Gaza etc. etc.

    Oui,les attaques de Charlie Hebdo et de l’épicerie me touchent, me choquent, parce que c’est MON pays, ça me parle, mais ce qui se passe ailleurs est grave également. Dans un monde ultraconnecté ou nos blogs peuvent être lus dans le monde entier, la liberté d’expression ne s’arrête pas à la France.

    Je voudrais également ajouter que la liberté d’expression a été touchée de nombreuses fois dans notre pays au cours des dernières années sans que personne ne dise rien. Je n’ai donc pas changé ma photo fb pour un « je suis Charlie », car la liberté d’expression est un combat au quotidien. C’est entre autre, écouter les autres, et ne pas les juger sévèrement lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec toi. Je n’ignore pas ces événements, loin de là, mais je refuse de participer à une manif pour oublier les faits 15 jours plus tard.

    En bref : je suis choquée, je ne comprends pas pourquoi des gens font ça et jespère que les familles des victimes trouveront le moyen d’aller de l’avant mais je ne ressens pas le besoin d’en parler sur fb ou sur mon blog.

    Par respect pour les familles des victimes, je préfère ne pas trop m’emballer. Ce matin j’ai pris mon petit dej tranquillement et c’est(heureusement) le cas de beaucoup d’entre nous . En allant faire mes courses tout à l’heure j’ai vu des gens heureux, rire, parler… Jeannette Bougrab (compagne de Charb) est quant à elle dévastée. Si je ne parle pas de trop, c’est aussi par respect pour les gens comme elle qui souffrent atrocement.

    • ifeelblue dit :

      tu sais, je n’ai pas suivi l’actualité par la télé, vu que je suis au Canada donc les chaînes françaises… donc je n’ai pas vu la traque « en direct » comme tu le dis, mais perso l’attitude de certains médias m’a tout de même dérangée (je pense à BFM TV, le coup de fil au preneur d’otage de l’épicerie, franchement, ça va loin). Pour moi, il y avait un peu trop de « course au scoop » et je suis pas sure que ce soit tant lié que ça au fait que leur profession était touchée ou qu’ils connaissaient personnellement les gars de Charlie Hebdo. Mais je peux me tromper!

      Après, c’est vrai qu’il y a un côté un peu hypocrite dans tout ça, le fait qu’on ne parle pas autant d’autres faits graves dans le monde, le fait qu’avant cet attentat, Charlie Hebdo était en très mauvaise posture car personne ne les soutenait… À voir combien de temps cet élan en faveur de la liberté d’expression va durer, mais il ne tient qu’à nous de le faire durer, justement.

      Le fait que tu n’aies pas envie d’en parler sur ton blog, c’est tout à fait ton droit. Ce qui m’a dérangé, c’était de voir des blogs continuer leurs publications (pour la plupart, futiles, et je considère que le contenu de mon propre blog est futile, je ne vise donc pas un type de blog en particulier) ou des gens continuer de se plaindre de trucs à la con sur Twitter, comme si de rien n’était, le jour même des attentats, ou le lendemain. J’ai été choquée de voir ce manque d’émotion, de compassion, je sais pas. Il y a pas mal de blogs qui se sont mis « en pause », justement par respect pour tout ça, des gens qui ont préféré ne rien publier plutôt que leurs articles habituels, et je comprends tout à fait cette démarche.

  36. asciena dit :

    Malheureusement le monde continue de tourner …
    Mais en plus comme tu l’as si bien dis, nous avons eu notre lot de mort en france cette semaine derniers surréaliste, mais dans certains pays, c’est plus que quotidiens et personne (ou tellement peu de monde) s’en préoccupe :/

    Moi ce que je trouve choquant se sont les personnes faux culs, qui postent un statut fb, ou un article, ou le fameux slogan, sans en penser le moindre mot, juste pour faire comme les autres, juste pour ne pas passer pour des monstres égoïste (et oui il y en pas mal 😦 )

  37. LadySo dit :

    Coupé d’internet pendant un mois, je n’ai pas vraiment pu commenter sur le sujet. J’aurais voulu, mais bon, écrire son blog au boulot, c’est quand même pas bien vu.
    Pourtant, j’ai été une des premières au courant dans l’équipe, et même dans Apple tout court, puisque j’étais dans les premières à prendre ma pause déjeuné, aux alentours de l’heure où c’était en train d’avoir lieu.
    Si j’avais pu, j’aurais poster quelque chose sur le sujet. Et je crois que j’aurais été silencieuse pendant quelques jours, parce que je n’aurais pas eu le courage de poster autre chose. Ou alors, ça aurait été quelque chose de lié à l’événement, même si ça n’en aurait peut-être été sur Charlie en particulier….Mais poster quelque chose de complètement différents, je n’aurais pas pu non plus…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :