L’histoire du vampire qui voulait bronzer

48

31 octobre 2014 par ifeelblue

vampire

Il était une fois, dans une contrée lointaine, un jeune vampire terriblement complexé. Oh bien sûr, il avait tout pour être heureux. Un château gothique, un cercueil bien rembourré et un sympathique fantôme au grenier. Malgré tout, il était triste. Ses complexes lui bouffaient la vie. Il passait ses nuits à feuilleter les magazines puis à se regarder dans le miroir en se lamentant. En effet, ce jeune vampire se trouvait bien trop pâle. Il aurait tant aimé avoir un teint hâlé. Il avait bien essayé une fois de sortir à la lumière du jour pour bronzer un peu, mais dès que les rayons du soleil avaient éclairé sa peau blanchâtre, celle-ci avait commencé à fumer et il avait dû rentrer dans son château en toute hâte.

Il était tellement préoccupé par ses complexes qu’il n’osait presque plus quitter sa demeure. Bien sûr, il sortait un peu tous les soirs, il fallait bien qu’il se nourrisse. Mais il attaquait ses proies par derrière, de façon à ce qu’elles ne le voient pas et ne puissent pas se moquer de la pâleur de son teint. Il était en effet convaincu que face à une attaque de vampire assoiffé, la première réaction de ses victimes serait de se moquer de son teint.

Un soir, alors qu’il cherchait une vierge effarouchée à saigner dans le bois voisin, il tomba nez à nez avec ce qui ressemblait vaguement à un loup-garou. Il avait du mal à en être sûr toutefois, car ce loup-garou avait une apparence hors du commun. Il avait bien de gigantesques crocs et des oreilles pointues, mais il n’avait aucune fourrure. À la place, on pouvait voir sa peau qui semblait irritée, toute rouge et sanguinolente. Les règles de politesse voulaient à cette époque que deux prédateurs tombant l’un sur l’autre dans un bois se saluent, et le vampire entama donc la conversation avec le loup-garou, qui se trouvait être un individu charmant. Après quelques minutes, le vampire se risqua à questionner le loup-garou sur son apparence. Ce dernier lui expliqua qu’il était terriblement complexé par sa pilosité et qu’il était donc allé chez une esthéticienne pour une épilation intégrale.

En rentrant chez lui cette nuit-là, le vampire ne cessait de penser à l’apparence peu ragoutante du loup-garou sans ses poils et à l’absurdité de son complexe. Quand il se regarda dans son miroir avant de se coucher, il observa avec attention sa peau blanchâtre. Et pour la première fois depuis bien longtemps, il sourit à son reflet.

 

source image

___________

Et là, vous vous dites que je suis complètement tarée…

C’était ma participation à l’Atelier des jolies plumes, un atelier d’écriture virtuel créé par Célie et Fabienne. Chaque mois, nous recevons un thème sur lequel écrire. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez écrire à latelierdesjoliesplumes@gmail.com.

Ce mois-ci, pas de thème imposé mais un genre : le conte. Nos textes devaient commencer par « il était une fois ».

 

Publicités

48 réflexions sur “L’histoire du vampire qui voulait bronzer

  1. jaiecrit dit :

    hahahahaha il est magique ce texte (et la photo :D) !!! Merci pour cette participation 🙂

  2. Charlie Dupin dit :

    J’addddooooooooooore !!!! Je ne m’attendais tellement pas à cette fin là ! 😀

  3. fafa expat dit :

    Waouh je t’avoue j’étais un peu perplexe au début, mais comment te dire…J’ADORE. Si on vire la partie sanguinolante du loup garou après son épilation ce serait le genre de conte à raconter aux enfants qui ont des petits complexes!! Bref, super texte, comme d’hab! Quelle belle créativité en tout cas 😉

  4. blueedel dit :

    Moi je dis juste que tu peux continuer encore !!! JE KIFFEEEEEE !!!

  5. Ginie dit :

    Moi je trouve ton récit super chou et tellement d’actualité tout de même (bon ok on ne croise pas de loup garou ni de vampire tous les jours hein xD) ! Tu n’es pas tarée 😉

  6. Melgane dit :

    J’aime bien, mais le seul problème c’est que… ben un vampire ça n’a pas de reflet, c’est bête parce que tu prends bien tous les trucs typiques du vampire donc ça gâche un peu, je trouve… il pourrait… je sais pas, regarder ses mains par exemple ? Enfin voilà ^^’ Sinon c’est une jolie histoire avec une jolie morale 😉

    • ifeelblue dit :

      j’avoue, j’avoue… mais en même temps j’avoue aussi que c’est le genre de considération dont je ne m’encombre pas quand j’écris une histoire comme ça, je pense que l’univers de l’histoire est tellement n’importe quoi que le « réalisme » n’y a pas sa place (c’est pour ça qu’on pourrait aussi penser qu’il y a quelques anachronismes, même si l’époque n’est pas clairement indiquée) 😉 mais bien entendu ce n’est que mon avis 😉

  7. Bernieshoot dit :

    un bien joli texte qui illustre parfaitement halloween

  8. pomdepin dit :

    Il est très bien ton conte d’Hallowe’en! Je peux le lire tout a l’heure pour la party des filles? En anglais.

  9. elsewherebaby dit :

    C’est super, j’ai adoré 🙂

  10. maviedebrune dit :

    Ahah j’adore !!!! Il faut que je m’y mette moi aussi !! J’ai déjà loupé le thème du mois dernier :/
    Bisous 🙂

  11. pomdepin dit :

    J’ai un peu résumé en traduisant, mais elles ont adoré! Les mamans aussi

  12. carrie4myself dit :

    Encore une histoire superbe et alors la photo ❤ ❤

  13. heylinaa dit :

    J’ai adoré 🙂 C’était original et amusant à la fois, bravo pour l’idée 🙂 !

  14. Maman Raconte dit :

    J’adooore ce conte ! Bravo !!!
    J’ai bien envie de le raconter à mon lutin… en version édulcorée !

  15. Mignadises dit :

    Halloween quand tu nous tient.

  16. Marie Kléber dit :

    C’est une belle réussite! J’attendais la chute et je n’ai pas été déçue. Bravo!

  17. Eclectik Girl dit :

    rho, c’est trop mignon !
    Et j’aime bien la tite morale réconfortante de la fin 🙂

  18. Tarielle dit :

    Très joli texte et morale intéressante 😉

  19. La Bavarde dit :

    Ah ah ah ! C’est mignon tout en rappelant l’essentiel : il faut s’aimer 🙂

  20. […] Helloitsalex : La jeunesse éternelle. Ma vie de brune : Il était une fois, Emilie. I fell blue : L’histoire du vampire qui voulait bronzer. Et si on bavardait : Il était une fois, un sourire. Ma première participation, sur le thème […]

  21. […] de thème précis, mais j’adore écrire des contes un peu décalés (comme celui-ci par […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :