L’illusion du bonheur

40

17 juillet 2014 par ifeelblue

happiness

Ces jours-ci, j’héberge un ami qui est venu de France me rendre visite. Nous avons rempli la glacière de sandwichs, de salade de riz, de tranches de pastèque et de bières, puis nous avons pris la route pour passer une journée sur ma plage préférée. Nous avons profité du ciel bleu, de la plage de sable blanc, de la mer transparente mais glacée.

Deux jours plus tard, le ciel est gris, il pleut, nous passons la majorité de la journée à la maison. En fin d’après-midi, je vois sur Facebook que mon ami vient de poster une photo de la plage où nous sommes allés quelques jours plus tôt. Gros plan sur une bouteille de bière avec la mer toute floutée derrière. La photo donne l’impression que nous sommes en train de prendre l’apéro sur cette plage. Quand en réalité je bois un thé à la menthe en écrivant une lettre pour une copine et que mon ami est collé à son ordi depuis quelques heures.

C’est donc ça, les réseaux sociaux? Faire croire qu’on a une vie de rêve? Embellir la réalité? Jouer avec les apparences pour faire saliver les copains? On filtre les infos pour ne faire voir que ce qu’on veut bien montrer. On peut faire croire ce que l’on veut, à partir d’une photo postée au bon moment, de quelques mots bien choisis.

Même s’il y a des trucs que je ne supporte pas sur Facebook, j’aime pouvoir y prendre des nouvelles de mes amis éparpillés sur plusieurs continents. Mais il faut avouer qu’en général, cela reste tellement superficiel

 

source image

Publicités

40 réflexions sur “L’illusion du bonheur

  1. Fafa Expat dit :

    he oui Facebook c’est super mais à prendre avec des pincettes. Ton billet me fait penser à cette video qui tourne pas mal sur la toile en ce moment, où on peut voir un mec qui a une vie pas terrible, embellir les choses sur FB et se rassurer en recevant des tonnes de Likes…
    http://lavue.fr/lart-de-faire-croire-que-lon-est-heureux-sur-facebook-un-court-metrage-qui-fait-reflechir/

    Mais cela ne concerne pas que facebook, on peut parler aussi des blogs par exemple, dans lesquels on choisit de montrer ce qu’on veut bien montrer et parfois chez certains tout parait si lisse, si parfait , et des lecteurs non avertis peuvent se mettre à envier le mode de vie d’une blogueuse/d’un blogueur qui donne l’impression d’avoir une vie  » top méga géniale de ouf » !!!

    A bientôt

    Fafa 😉

    • ifeelblue dit :

      je connaissais pas cette vidéo, merci du partage!

      tu as tout à fait raison, ça ne se limite pas à Facebook, on peut englober tous les réseaux sociaux, les blogs… et quelque part, je pense que c’est humain de pas trop parler de ce qui va pas. Par pudeur, parfois. Ou pour se concentrer sur le positif… 😉

    • Kenza dit :

      Merci pour le lien, elle est très bien cette vidéo !

  2. lexieswing dit :

    Chouette vidéo Fafa! Peut etre Blue que ton ami a vu et apprécié les choses ainsi : une bonne bière sur une belle plage en compagnie d’une amie, moment qu’il a eu envie de partager tandis qu’il faisait gris dehors, de quoi se donner un peu de baume au coeur disons. Peut etre que c’est simplement que vous n’avez pas vu les choses de la meme manière… Moi ça ne me gene pas toutes ces photos, ces moments. Personne n’a envie de montrer le pire de soi, et honnêtement je ne pense pas que j’aurais envie de suivre un fil où mes contacts seraient perpetuellement en train de se plaindre. J’en ai qquns de ce style, pas qui ont de vrais pbs, ceux là n’en parlent pas sur les réseaux sociaux, mais plein de menus pbs : une voiture qui casse, un rendez-vous qui s’annule, une bronchite… et ils te le font systematiquement savoir. Tu vas me dire que je n’ai qu’à ne plus les suivre si ça m’emmerde… et c’est en effet ce que j’ai fait 🙂 Pour revenir à ton ami, le pire je trouve c’est ceux qui facebookent leur vie PENDANT qu’ils sont avec toi.

    • ifeelblue dit :

      c’est vrai, tu as raison, ça part peut-être d’un sentiment autre que celui que j’ai décrit avec ma tendance à toujours envisager le pire. 😉
      et je suis d’accord, ceux qui n’arrivent pas à déconnecter pour profiter du moment présent, c’est juste insupportable!

  3. Breakfast at losangeles dit :

    Tu as tellement raison…

  4. fedora dit :

    c’est un peu comme dans la vraie vie non ? on montre ce qu’on veut bien… enfin, je pense… même si le phénomène s’amplifie dans le monde virtuel, la vie en soi est une suite de masques qu’on veut bien porter… ou pas…

    • ifeelblue dit :

      j’ai l’impression que c’est en effet amplifié, par rapport à la vraie vie. Je pense à un truc, par exemple. Si j’ai rdv avec un ou une pote autour d’un café, on va se donner les dernières nouvelles… y compris les trucs moins cool qui peuvent nous être arrivés. Je vais pas lui dire que j’adore mon boulot si ce n’est pas le cas, ou que j’ai passé une super soirée avec untel si je me suis fait chier comme un rat mort… donc c’est peut-être dû au fait qu’on ne s’adresse pas juste à un pote mais à un ensemble de gens? :/

  5. Soa dit :

    C’est vrai, on y cultive plutôt l’apparence ! On ne montre que ce qu’on veut bien montrer, et c’est loin d’être la réalité !

  6. carrie4myself dit :

    Une photo ok, mais ensuite tt depend des mots choisis a cote de ca.

    Je connaissais la video; la Carne l’avait poste y a qques jours. Elle resume tres bien ce nouveau phenomene des reseaux sociaux

    • ifeelblue dit :

      c’est peut-être moi qui vois le mal partout!

      • carrie4myself dit :

        Non car ca depend de notre etat d’humeur. Enfin je le vois ainsi 😉
        Parfois ca va me gonfler (comme tu as eu toi), a d’autres moments je vais le prendre comme un compliment (par exemple: il a super apprecie la journee au lac, il le partage avec ses amis pour montrer que le Canada ce n’est pas que des montagnes).
        Et puis ca depend aussi des mots choisis avec la photo.
        C’est un tt.
        Mais aussi ca reste a se dire: que mettre sur FB? a quoi ca sert?
        Au debut j’ai eu une amie qui mettait: bonjour, bonsoir, je vais manger, je vais au lit.et la, au bout d’un moment tu te demandes l’interet de ca?
        FB je m’en sers pour mettre des blagues, de la zik, connue ou moins connue, voir qd un concert aura lieu etc. faut cependant trier!!! Y a bcp de dechets lol

        • ifeelblue dit :

          ahah la grande question « à quoi ça sert »!!! 😀 moi-même je me pose la question avant de publier un truc: « est-ce que ça vaut vraiment la peine de publier ça? »… et souvent je supprime ce que je m’apprêtais à publier 😉

  7. Ninou Crapule dit :

    Comme quoi vivre pour SOI à notre époque est presque un art de vivre. C’est malheureux. J’espère au moins qu’il a profité de ce magnifique paysage en ta présence et non pas réfléchit des heures à savoir comment prendre la meilleure photo de l’instant …

  8. Pimpf dit :

    Tout comme toi j’utilise facebook afin de garder le lien avec amis et famille afin de garder contact via photos et autres activités mais sans trop en abuser. Par contre les réseaux sociaux , les blogs, forums et chat ne font que ressortir nos attitudes au quotidien.

    Quand on vous pose la question « ça va? » combien de fois répond on « ça va » alors que ce n’est pas le cas.

    On joue souvent avec des masques au quotidien (personellement j’ai du mal si je ne vais pas bien ou suis furax ça se voit de suite sur mon visage je ne pense pas pouvoir être un bon acteur) .
    Beaucoup essayent d’embellir leur quotidien alors que comme pour tout le monde il y a des moments plus calmes, un peu de routine et un peu d’ennui aussi.
    Il n’y pas en permanence des moments « wow top délire! » dans nos vies… mais la pression sociale et internet aide à ne montrer que ses aspects, quand on éteint son ordi , sa tablette ou son smartphone le quotidien lui est bien la.
    Je pense que les exemples que vous décrivez tous illustrent bien cela. Sans tomber dans des généralités je pense qu’à force de vouloir montrer trop souvent une « vie parfaite » on le fait pour masquer des soucis derrière.

    • ifeelblue dit :

      « la pression sociale » -> oui, très juste, il y a de ça, aussi! quand on voit la vie « parfaite » des autres sur la toile, que ce soit sur les blogs ou les réseaux sociaux, on peut sentir une certaine pression, avoir envie de donner cette même impression de vie rêvée…

      et je suis comme toi, ça se voit tout de suite quand ça va pas ou que je me suis levée du pied gauche ahah!

  9. Wondersissi dit :

    Je suis tellement d’accord.. Je trouve que Facebook est encore plus pernicieux que le simple « oui ca va » quotidien alors que ce n’est pas le cas.. Là, tu ne fais pas que cacher ce qui ne va pas, tu transformes la réalité, tu l’amplifies, tu vends un rêve qui ‘n’existe pas.. Moi je n’ai pas de compte Facebook (bouh la vieille bique..) et je m’en porte très bien! Mes amis qui sont loin et moi nous parlons moins mais beaucoup mieux je pense! Je préfère avoir les news qu’ils me racontent eux, avec leurs mots, leur ressenti, plutôt que de voir une photo ou une nouvelle lancée par ci par là…mais ça n’engage que moi hein!

    • ifeelblue dit :

      j’avais fermé mon compte facebook une fois, il y a quelques années… et puis j’ai été faible et je l’ai réactivé… c’est vrai qu’au final, c’est loin de remplacer un bon vieux coup de fil, ou email, car on a juste des bribes de nouvelles… enfin ça dépend des gens, et des relations aussi…

      et sinon je suis d’accord avec toi pour dire que ça dépasse le simple fait de ne pas dire ouvertement qu’on ne va pas bien (et on peut préférer ne pas dire que ça va pas pour plein de raisons, pas juste pour vendre du rêve!) 😉

  10. pomdepin dit :

    Tu le confirmes dans ma décision de ne plus mettre les pieds sur FB…ça fait des années, et je vis très bien sans!

  11. Melgane dit :

    Je trouve ça tellement dommage de ne pas profiter du fait d’être sur ladite plage et de préférer vivre l’instant via Facebook. Ça fait un peu « regardez, les gars ! elle est belle c’te plage et j’y suis allé ! » alors qu’en fait, étant sur son ordi, son corps était là mais pas son esprit. Un peu comme en cours de philo quand notre prof disait à quelqu’un « vous n’êtes pas là » xD.

    • ifeelblue dit :

      après, je dis pas que mon pote n’a pas profité de la plage quand il y était hein! 😉 mais je vois tout à fait ce que tu veux dire, et j’approuve à 100%… il faut profiter du moment présent! 😉

  12. Marie Kléber dit :

    On est nombreux à vivre en renvoyant une image toute belle de notre quotidien, alors que comme tout le monde notre vie n’est pas un simple chemin parsemé de roses.
    Donner l’illusion d’être heureux, c’est déjà avoir un problème avec soi même, c’est être mal dans sa peau.
    Facebook accentue peut-être un peu le phénomène. Moi je ne suis jamais sur Facebook, je ne vois pas touts ça. Mais quand j’y passe je vois souvent des mots d’amies qui ont une vie difficile, qui sur l’écran parait extraordinaire.

    • ifeelblue dit :

      je sais pas si c’est forcément être mal dans sa peau… je pense que ça peut être le cas mais je pense que c’est pas systématique. Ça peut juste être qu’on ne veut pas raconter nos problèmes à n’importe qui, ou de la pudeur… Ou par rapport à Facebook, comme le disait Pimpf plus haut dans les commentaires, il y a aussi la pression sociale qui joue, je crois.

  13. heylinaa dit :

    Je trouve qu’on perçoit souvent ce décalage « réalité/illusion » sur facebook. Parfois je reste quand même étonnée que certain(e)s s’y inventent carrément une vie de A à Z [ une plongée dans le luxe, de grandes études, le/la fiancé(e) idéal(e) etc ] Et vient le jour où on découvre leur réalité –> chute libre !

    Perso, je n’en vois pas l’intérêt, la vie est telle qu’elle est et il faut composer avec ce que l’on a, tout simplement. Je pense que c’est  » l’effet réseaux sociaux » qui veut ça, quelquefois ça devient même un peu la surenchère du style  » ouais t’as été une semaine en Italie, je reviens de 3 mois en Australie « , c’est bien dommage d’en arriver là.

  14. jaiecrit dit :

    C’est exactement ça les réseaux sociaux. C’est àcelui qui sera le plus heureux, celui qui voyagera le plus et j’en passe. Les gens ne montrent que ce qu’ils veulent et souvent seulement le bon côté des choses. J’ai appris à les utiliser notamment facebook (parce que sur twitter, je suis toujours beaucoup trop bavarde) avec parcimonie. Bel article !

    • ifeelblue dit :

      oui et le problème je pense, c’est que ça colle des complexes par rapport à son propre bonheur, ça fait voir sa vie d’un mauvais œil alors que tout ça ne repose que sur des apparences! 😉

  15. blueedel dit :

    FB, « toui-teur »… perso tout ça me soule un peu ! Le téléphone, c’est bien aussi… et puis les ordis ont tous maintenant des caméras et on peut se parler aussi comme ça… ces réseaux sociaux ont des avantages comme pour le blue swap par exemple mais sinon je n’en vois pas l’intérêt à part concurrencer, faire saliver, etc…
    Bref… tu écris très bien ton ressenti et ça ne fait que renforcer mon ressenti à moi qui aime tant communiquer « pour de vrai » !

    • ifeelblue dit :

      ahah perso j’aime pas le téléphone 😀

      je pense que ça peut être utile pour garder contact, se donner des nouvelles, partager des coups de cœur, etc… mais il y a de gros inconvénients aussi!

      • blueedel dit :

        oui bien sûr mais papoter et entendre la voix de l’autre c’est bien aussi… en même temps quand j’ai pas envie de parler, je suis entière donc assez cash et je le dis à mon correspondant… mais raconter ma vie sur twitter ou FB, du mal… mon blog c’est bien…

  16. La Carne dit :

    je pense que c’est comme dans la vraie vie. on ne montre que ce que l’on veut. Sauf qu’en plus, FB, comme tous les « petits » mondes est une loupe… ça amplifie tout. Sauf que en plus, certains qui communiquaient peu avant peuvent entrer dans une sorte de surenchère au bonheur apparent. J’ai eu des potes (note le temps passé) qui pensaient que comme je ne publiais pas de photos de toutes mes sorties sur FB pensaient que l’homme et moi vivions reclus… tu vois le niveau? 😉

  17. Ehh oui tout ça n’est qu’illusion pour beaucoup … certains s’inventent une vie derrière une barrière virtuelle dont ils savent que peu franchiront pour voir ce qui se passe au dela et creuseront !!
    Une véritable surenchère d’une vie idyllique qui souvent n’existe pas…
    nous sommes rentrés dans une époque guidée par un maitre mot omniprésent … le « paraître »
    il est beaucoup simple de paraitre que d’être …

  18. […] été, un ami de France est venu me rendre visite. Dans ses valises, il avait une lettre pour moi. Une lettre qu’une amie […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :