Blogs et marques : mon point de vue de blogueuse « humeurs »

94

7 juillet 2014 par ifeelblue

blogueuse

J’ai récemment été contactée par une boutique de bijoux qui me proposait de m’envoyer un bracelet en cadeau en échange d’un article sur ledit bracelet. Et là, je me suis demandée : qu’est-ce que mon blog représente pour moi? Suis-je prête à y glisser de la publicité, des articles sponsorisés?

Non.

Mon blog est mon petit espace rien qu’à moi. J’y parle de sujets qui me sont chers, de choses intimes, de mes pensées et réflexions. Je ne supporterais pas d’y voir de la publicité à moitié déguisée. J’aurais l’impression de souiller cet espace auquel je tiens tant.

Quand j’ai reçu cette offre de bracelet, je me suis demandée pourquoi je bloguais. Pour recevoir des trucs gratuits? Non. Mais il est super sympa ce bracelet, quand même. Et puis ça serait un peu comme un bonus, la cerise sur le sundae. Oui mais non. Je n’aime pas voir ça chez les autres, je ne vais pas le faire chez moi. Ça ne correspond pas du tout à mes valeurs. Et puis, il ne suffirait que d’un bracelet pour que je retourne ma veste? Mon hésitation m’a fait peur. Elle m’a aussi fait comprendre à quel point c’est facile et tentant de se laisser happer par le côté obscur de la force.

Je ne fais pas partie de cette blogosphère-là, celle des articles sponsorisés, des tests de produits, des partenariats. J’ai un petit blog humeurs où je parle de ma vie. Je ne veux pas commencer à parler de produits divers et variés entre deux articles personnels et intimes.

De manière générale, je dois dire que je n’aime pas les blogs mode ou beauté (il y a quelques exceptions, comme le blog de Timai, par exemple, qui parle de beauté, et non de produits de beauté). Je n’aime pas voir des énumérations sans fin de produits ou de fringues, cette façon de pousser à la consommation, ce matérialisme nauséabond. L’apparence, rien que l’apparence.

Et pendant que j’y suis, je n’aime pas voir des blogueuses se plaindre de propositions de partenariat qui ne répondent pas à leurs exigences. Se plaindre qu’on a reçu une proposition via un email qui n’était pas personnalisé, pauvre petit ego tout froissé. Quant aux marques qui veulent des articles sponsorisés sans la mention appropriée, bien que cette pratique soit condamnable, elle n’a rien d’étonnant. Les blogs qui sont dans cette logique de consommation en sont, selon moi, partiellement responsables.

En fait, je trouve ça triste. Je ne fais pas partie des pionnières de la blogo, donc je ne sais pas comment c’était « avant ». Je ne sais pas quand tout a changé ou si ça a toujours été comme ça. Je ne fais pas non plus la morale; je ne vis pas dans une grotte sans jamais rien acheter et chacun fait bien ce qu’il veut de son blog. Mais je trouve ça triste de voir tant de blogs axés sur la consommation, devenant des pancartes publicitaires et se plaignant que les marques les traitent comme telles.

Je me demande quelle est la place laissée au partage et à l’échange quand on vend son lectorat. Peut-on encore parler de blog quand la motivation première est de se faire des sous sur le dos de ses lecteurs. Comment peut-on être totalement objectif et libre de ses mots quand on est payé pour écrire sur un produit. Et s’il n’y a plus d’objectivité, qu’est-ce qui différencie un blog d’un magazine féminin qui vit grâce à la publicité?

Triste monde tragique.

 

 

source image

94 réflexions sur “Blogs et marques : mon point de vue de blogueuse « humeurs »

  1. Cest un loooooong debat la 🙂

  2. lexieswing dit :

    Je pense que si c’était un produit intéressant pour moi, et potentiellement intéressant pour une part de mon lectorat, disons un jouet pour bébé, je pourrais accepter. Mais bracelet, fringues, produits de beauté, tout ça, ça ne m’intéresse pas, et je ne saurais même pas quel mot choisir!
    Est-ce que c’est toi sur la photo?

  3. fedora dit :

    merde je vais passer ma matinée à me poser des questions là 😉 Comme dit Ferdy, vaste débat 🙂

  4. carrie4myself dit :

    J’aime, j’aime pas.
    Des fois je suis interessee de voir un produit de beaute, des vetements, mais ca me gene lorsque je vois plusieurs articles parler du meme produit ou dire: article sponsorise.

    J’aime partager mes envies, coups de coeur, coups de gueule, dire ce que je ressens . C’est pour cette raison que j’ai ouvert mon blog.
    Decouvrir d’autres univers, tt en narrant le mien.

  5. Yslael dit :

    Eh bah je me suis posée les mêmes questions le mois passé. J’ai reçu pour la 1ère fois de ma vie de blogueuse un mail d’une marque qui me proposait un article sponsorisé. D’abord je me suis sentie super flattée (mon petit ego frétillait tout content qu’il était), puis quand la personne m’a donné le nom de la marque, je n’ai pas compris le rapport avec le blog… il n’y avait mais alors juste aucuuuun lien avec ce que je faisais. Après moult hésitations (j’avais besoin de sous et mine de rien, la rémunération n’était pas dégueu), je n’ai pas cédé parce que je ne voulais pas trahir ma ligne de conduite et mon lectorat. J’aurais quand même pu accepter, s’il avait s’agit de quelque chose qui me touche, qui me plait énormément ou dont je parle déjà dans mes articles. Mais écrire juste pour se faire des sous sous… non, je ne comprends pas. Tout comme je ne comprends pas ces blogs où il n’y a que des articles partenariats/sponsorisés, creux et sans autre intérêt que de faire de la publicité pour pas cher. Bref, long débat que celui-là…. et au final, je crois qu’il faut juste savoir trouver le bon équilibre en adéquation avec ses valeurs, son lectorat et ce que l’on souhaite pour son bloguinou ^^

    • ifeelblue dit :

      ah cette fameuse hésitation! ça m’a fait pareil. Le truc avait juste aucun rapport, ça aurait fait tellement tâche!

      comme toi, les blogs qui ne sont que des accumulations d’articles sponsorisés, avec 20 000 partenariats… pour moi c’est plus un blog, et je vois pas où est l’intérêt pour le lecteur (parce que pour le « blogueur », l’intérêt, on le connait!). Je pense qu’il y a plein de gens qui créent un blog dans cette optique justement. Avoir des trucs gratuits, etc… Et je trouve ça vraiment triste!

  6. heylinaa dit :

    Je peux comprendre que la proposition soit tentante mais après c’est vrai que ça coupe la « ligne éditoriale » d’un blog.

    Perso je ne suis pas très fan des articles sponsorisés, encore moins des blogs mode/beauté ( ma seule exception c’est le site de Cynthia Dulude mais parce que c’est plus approfondi, pas « superficiel » et qu’elle reste quelqu’un de simple et abordable je trouve) sinon ça me fait généralement penser aux pages des magazines où ils te disent  » bon plan » et te proposent des robes à 200 euros minimum. Chacun fait ce qu’il veut mais n’étant pas matérialiste je n’accroche pas et ça peut même m’agacer ( l’étalage de produits, les 50 000 photos en mode narcissique, etc). On est déjà en plein dans une société de surconsommation alors si même les blogs s’y mettent –> désespoir xD

    Bref, je suis d’avis qu’un blog humeur où l’on peut écrire ce qu’on ressent, ce qu’on observe, avoir des retours et partager avec les autres, c’est quand même déjà bien plus sympa (même s’il en faut pour tous les goûts)

    • ifeelblue dit :

      je connais pas Cynthia Dulude, je vais aller voir 🙂

      ahah la comparaison avec les magazines, c’est exactement ça!!! et le côté narcissique, n’en parlons pas 😉

      je suis complètement d’accord, et moi aussi j’ai une nette préférence pour les blogs humeurs (ou lifestyle), mais bon je suis surement biaisée 😀 mais je trouve ça tellement plus intéressant et sympa d’apprendre à connaitre une personne à travers ses mots, découvrir un univers, réfléchir ensemble sur certains thèmes… 🙂

      • heylinaa dit :

        Okay 😉 J’espère que ça pourra te plaire, perso j’ai vraiment apprécié son site et ses vidéos dès que je l’ai découverte.

        c’est à faire peur xD 😉 [ Puis bon les magazines c’est à te filer des complexes … même si perso ça me ferait mal au coeur de mettre 200 euros pour un morceau de tissu à porter une fois à l’année ]

        Idem, oui voilà, il y a davantage la notion d’échange, ça a un côté plus authentique aussi et donc comme tu dis c’est bien plus intéressant, surtout vu tous les univers différents 🙂

        • Melgane dit :

          J’aime bien aussi Cynthia (même si je préfère Sandrea).
          Après pour le prix des vêtements j’ai aussi été « choquée » quand j’ai bien aimé le haut d’une blogueuse quand même assez connue, que j’ai cliqué sur le lien de la boutique, et que le prix tournait autour de 100€. Et puis souvent les vêtements qu’elles présentent on ne les voient qu’une ou deux fois en 300 articles, ça fait un peu flipper… surtout quand la blogueuse dit à côté qu’elle essaye de ne pas trop consommer xD Donc en fait si on cherche bien on peut au moins trouver mille et un travers à la blogosphère…

          • heylinaa dit :

            (ha oui Sandrea je l’ai découverte il n’y a pas si longtemps, mais j’ai vu que 2-3 vidéos d’elle pour l’instant donc dur de juger mais elle a l’air toute gentille en tout cas ! J’aime bien quand les gens ont l’air simples en fait.)

            Haha oui, là pour le coup c’est quand même très contradictoire o-O
            Oh c’est sûr, c’est comme partout: rien n’y est totalement parfait … 🙂

  7. Ninou Crapule dit :

    J’ai eu il y a quelques temps non pas de demande de partenariat avec présentation d’un produit sous forme d’article mais une demande d’affichage d’une publicité sur mon blog. Tout comme toi cette proposition m’a dérangée … je ne veux pas rentrer dans ce jeu là. Il peux m’arriver de présenter des produits que j’ai acheter de moi même (pour le peu que j’achète d’ailleurs) mais que je trouve utile dans mon quotidien après je ne force pas les lecteurs à l’acheter et surtout pas cette marque précise. Chacun est libre de se faire un avis sur un produit … ça m’emmerde un peu de voir qu’il faut acheter un truc parce que telle fille ou telle blogueuse là … C’est MON point de vu et je peux comprendre que pour certaine c’est un peu la carotte ce genre de truc mais bon … après parfois cela fait de belles découverte de produit mais c’est comme tout il faut que ce soit utile et non pas futile d’après moi … surtout quand on parle de consommer moins 🙂

    • ifeelblue dit :

      erk avoir carrément une pub affichée… ça me dérangerait aussi!
      je pense que c’est humain de vouloir parler d’un produit qu’on adore, parce qu’au final une relation se crée entre une blogueuse et ses lecteurs; dans la « vraie vie » on parle de ce produit à nos copines, et on voit les lecteurs comme des copines donc on transpose ce truc sur le blog. Après, j’ai plus de mal quand le concept du blog consiste à parler uniquement de produits 😉

  8. pomdepin dit :

    Vaste débat…il y a quelques mois, la moitié des blogs sur HC ont tous affichés le même article sponsorisé (pour un pantalon d’enfant) en même temps…ça m’a convaincu de ne plus rien acheter de cette marque! Je peux comprendre qu’on se passionne pour un produit et qu’on veuille le conseiller, un peu comme partager un bon plan avec des copines, mais ça doit être un geste gratuit.

    • ifeelblue dit :

      je ne suis aucun blog « famille » alors j’avais loupé cette histoire de pantalon… pour moi aussi ça produirait l’effet inverse!

      • Melgane dit :

        Après ce genre d’affaire ça peut être un bon moyen de tester l’honnêteté de la blogueuse : est-ce qu’elle met aussi en avant des points négatifs ou pas ? 😉

        • ifeelblue dit :

          surtout s’il y a 20 000 articles sur le même produit, ça peut être intéressant de comparer…

          Encore que quand j’ai été contactée pour le bracelet, j’ai fait une rapide recherche sur le net et j’ai vu 5/6 articles sur des blogs (que je ne connaissais pas) au sujet de ce bracelet (je me suis arrêtée à 5/6, peut-être y en avait-il davantage). Ils étaient tous très très positifs. Mais récemment, il y avait un article en sélection sur HelloCoton sur une marque de bijoux (pas la même), avec toute une histoire de bague qui verdit et qui laisse des marques sur les doigts… Et je me suis dit que pour faire une bonne critique d’un produit, il faut voir sur la durée, et pas faire un article dès qu’on reçoit le produit. Car par exemple, pour le bracelet, oui il est sympa, mais peut-être qu’après 3 semaines on se rend compte que c’est du toc…

          je sais pas si je suis très claire, j’ai du mal à formuler mes idées là 😀

  9. eeleesible dit :

    Je suis d’accord sans l’être. Les blogs où t’as tous les 4 matins un truc sponsorisé me gave aussi. Maintenant, un blog sert aussi à partager tes envies, tes coups de coeur, etc, donc si on t’offre qql chose que tu aimes bien, que tu sais que ça interessera certains en échange d’un petit article, pourquoi pas !
    Après je suis d’accord, beaucoup de blogs sont pourris par tout ça, et j’aime rarement les blogs beautés et mode comme toi.

    Je trouve ça super que tu restes sur ta « ligne » de conduite par contre !!

    • ifeelblue dit :

      partager ses coups de cœur, pourquoi pas, mais à partir du moment où on t' »offre » un produit en échange d’un article, c’est plus vraiment le coup de cœur innocent ou le conseil de copine. En tant que blogueuse, ça veut dire que tu utilises ton lectorat pour être rémunérée, et en tant que lectrice, on te présente un article uniquement parce qu’il a été suggéré à la blogueuse. Donc je trouve pas ça ultra honnête en fait 😉

  10. Melgane dit :

    Je suis assez d’accord avec toi. En fait les blogs se transforment de plus en plus en entreprise, il y a souvent dans les menus une dizaine ou une vingtaine de vignette de marques, certaines blogueuses ont des agents (quand j’ai appris ça heureusement que j’étais assise), d’autres, quand une marque leur propose un partenariat, envoient une grille détaillé de tarifs (genre : partage sur Twitter = telle somme, article = telle somme, etc) et là encore heureusement que j’étais assise. Il y a quelques semaines sur M6 j’ai vu un reportage sur l’augmentation des blogueuses beauté et surtout des Youtubeuse. Les journalistes s’étaient rendues au meet up de Enjoy Phoenix. Elle était devant une espèce d’estrade, devant un parterre de jeunes filles/femmes/ado et, avec un mégaphone, posait des questions pour faire gagner des choses. Des questions sur ses vidéos, « quelle course a fait mon père » « ou suis-je partie en vacances » et des trucs du genre. Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre, sérieux ?! Quand j’ai vu ça j’ai halluciné. Je me demande encore comment elle peut entrer dans ses chaussures, elle en était rendue à poser des questions sur elle, je trouve ça très narcissique et assez flippant, en fait.

    Maintenant, même si je ne suis pas pour le fait d’écrire des articles sponsorisé (d’autant que certaines marques demandent explicitement que l’on écrive un avis positif) je pense que ça peut être intéressant quand on veut organiser un concours. Mais là aussi ça vire souvent au grand n’importe quoi, il faut relayer sur je ne sais pas combien de réseaux sociaux, je ne sais pas combien de lien, pour obtenir des chances en plus qui sont en fait des chances en moins (puisque chaque nouveau participant nous éloigne un peu plus de la victoire et que si on partage moins qu’un autre on a moins de chance de l’emporté que si cette personne avait partagé autant que nous). Et toutes ces manœuvres ne servent qu’à une chose : mettre des liens du blog organisateur un peu partout sur la toile pour lui apporter plus de visibilité et de lecteurs. Et c’est pour ça que, par exemple, j’aime assez les concours de Sandrea (de Sandrea26France) où on doit juste remplir un petit formulaire Google Doc et où aucun partage n’est demandé. Parce que finalement ce n’est pas le gagnant du lot qui a le plus gagné dans l’histoire : c’est la blogueuse. Peut-être que sur 500 lecteurs par jour elle va réussir à en faire jouer 250, ces 250 vont peut-être ramener chacun au moins une personne donc au moins 250 lecteurs de plus qui seront peut-être 100 à lui rester fidèle. Et elle fait gonfler son lectorat et donc sa « légitimité » à imposer ses règles aux marques.

    C’est flippant.

    • ifeelblue dit :

      bon je connaissais pas Enjoy Phoenix mais ce que tu racontes me donne vraiment pas envie!

      C’est très intéressant ce que tu dis sur les concours, je suis complètement d’accord. Cette histoire de partages et de « chances supplémentaires »… comme tu dis, le but du concours n’est pas d’envoyer un cadeau à un lecteur mais de faire davantage connaître le blog… c’est sûr que c’est chouette d’avoir des abonnés et des lecteurs, mais au bout d’un moment il faut se rappeler pourquoi on blogue.

      L’autre jour, sur le blog de La Homemade Box, il y avait un article sur les partenariats avec les blogueuses et je ne sais plus si c’était dans l’article ou dans un commentaire, mais quelqu’un disait qu’il avait reçu des mails de filles qui n’ont pas encore de blog mais qui demandent des produits/échantillons pour pouvoir les tester et ensuite créer un blog et publier des articles sur ces produits… N’importe quoi! Et ces filles-là, pourquoi elles veulent créer un blog? Parce qu’elles voient tout plein de blogs avec tout plein de partenariats et d’articles sponso et de cadeaux, alors elles veulent faire pareil.

      Comme tu dis, les blogs se transforment, il y a un côté « professionnel », « marchand », qui émerge et j’ai l’impression qu’on perd l’aspect « échange ». Flippant et dommage!

      • Melgane dit :

        Oui, de plus en plus de filles veulent créer un blog pour devenir des stars en oubliant deux choses : la première c’est que les marques ne s’intéressent qu’aux blogs déjà relativement installés et la deuxième c’est le temps qu’ont mis lesdites blogueuses pour être connues. Après il y a de belles histoires, des youtubeuses qui ont 200 000 abonnées en 2 ans, mais la plupart du temps il faut attendre 4, 5, 6, ou 7 ans pour commencer à avoir un nombre conséquent de visites.

        Dans le reportage dont je parlais les journalistes avaient parlé d’une adolescente qu’il avait environ 1 000 abonnées en 3 mois je crois… et je m’étais un peu moquée sur Twitter en demandant combien de filles, après le reportage, allaient ouvrir leur blog ou leur chaîne et abandonner au bout de deux mois parce qu’elles n’auraient pas de partenariats… les médias ne parlent pas du travail qu’il faut fournir, seulement des retombées, et jouent avec le vieux fond d’envie de célébrité qui traîne un peu dans chaque personne.

        • ifeelblue dit :

          ouaip y a toujours des exceptions… et des moyens d’acheter des abonnés sur Youtube, Facebook, Twitter… 😉 mais c’est tout à fait ça quand tu parles de l’envie de célébrité! 😉

  11. Wondersissi dit :

    Super article et ton point de vue est rafraîchissant! Je comprends tout à fait qu’on puisse vouloir/avoir besoin d’arrondir ses fins de mois mais moi je ne prends que peu de plaisir à lire les articles sponsorisés… J’aime les billets d’humeur, de vie…. C’est pour ça qu’on blog et qu’on lit des blogs. Après, ben si ça ne m’intéresse pas je passe mon chemin et puis voilà, j’avoue que si la blogueuse ne devient pas une femme Sandwich ça ne me gêne pas plus que ça… Mais si jamais on me fait un jour une propal, ma réponse sera la même que la tienne!

    • ifeelblue dit :

      moi c’est simple, si je vois « article sponsorisé », je ne lis même pas. De la publicité vaguement déguisée, ça ne m’intéresse pas 😉 comme toi, j’aime les billets d’humeurs, découvrir l’univers d’une personne… 🙂

  12. blueedel dit :

    Chacun a un blog pour des raisons aussi diverses que nous le sommes tous et toutes. Personnellement je te rejoins assez sur ton analyse : mon blog, c’est moi, ce sont mes folies, mes coups de gueules, mes essais… C’est aussi mes partages de pleins de choses et un lieu de discussion parfois.
    A moins que le produit n’en vaille clairement la chandelle, je n’ai pas non plus envie de louer les mérites de tel ou tel article. Et comme toi, je suis loin de la mode vestimentaire, parfum ou autre tralala !

    Par contre, il faut bien que ce type de blog existent car à mon sens, ils sont dans une franchise qui n’est pas celle de la pub dont le but est uniquement de vendre au plus grand nombre. Ainsi tu peux tomber sur un blog où on te parlera de la crème trucmuche que tu voulais acheter pour lire que finalement cette crème est vendue très cher pour un résultat lamentable… donc il en faut pour tous les goûts 🙂

    • ifeelblue dit :

      c’est sur qu’il faut de tout pour faire un monde (et voilà, j’ai le générique d’Arnold et Willy dans la tête maintenant 😀 ), et si les critiques de produits sont faites objectivement, ça peut être intéressant, par exemple dans l’exemple que tu mentionnes. Mais le problème, selon moi, c’est que trouver des blogs honnêtes avec des critiques objectives est de moins en moins évident… Les blogueuses attirées par l’appât du gain qui vont écrire ce que la marque souhaite pour pouvoir être rémunérées, ou qui ne vont pas indiquer qu’il s’agit d’un article sponsorisé, qui ne vont pas oser critiquer un produit de peur de perdre des occasions de partenariat… le problème c’est que ça génère plein de travers 😉

  13. Estelle dit :

    Je trouve ton analyse intéressante, bien que certains partenariats permettent de belles découvertes. En ce moment passe sur internet une pub pour dentifrice avec 3 blogueuses qui en vantent les bienfaits. Elles récitent un texte sans conviction, c’est triste d’être prête à tout pour de l’argent ou une quelconque notoriété !

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

  14. CHOPIN dit :

    Je suis bien d’accord, certains blogs sont de vrais espaces publicitaires, c’est très désagréable. Je dis pas que je cracherais sur un partenariat intéressant, mais il y a des limites.

  15. Il existe une marge entre blogueuses vendues au capitalisme et blogueuses honnêtes qui testent certains produits offerts pour en dire ce qu’elles en pensent réellement et qui rentrent dans leur ligne éditoriale.

    • ifeelblue dit :

      bien sûr, il y a une marge. 😉 Mais où est la limite? Et comment peut-on dire ce qu’on pense réellement d’un produit offert par une marque? L’avis qu’on va avoir du produit est forcément influencé par le fait qu’il ait été offert, ou par la volonté de recevoir d’autres produits de la marque en question, ou même d’autres marques. Sans parler du fait qu’en acceptant un « partenariat » (ce mot tellement plus joli que « publicité »), on accepte de vendre son lectorat à une marque. Le fameux « temps de cerveau disponible ». 😉 Donc qu’en est-il de la relation blogueuse-lecteurs? Je trouve que cette pratique soulève beaucoup de questions, peu importe la blogueuse 😉

      • Melgane dit :

        C’est vrai qu’il y a comme enjeu la relation blogueuse-lecteur, d’autant plus que la plupart des blogueuses, plus ou moins implicitement, se placent comme « la bonne copine » qui partage ses bons plans. Or, et surtout si elle ne dit pas que tel ou tel article est en partenariat, c’est de la publicité mensongère puisqu’elle n’a rien de « la bonne copine » et se rapproche plutôt de la chef d’entreprise.

        Pas mal de blogueuses affirment qu’elles continuent de donner un avis sincère (évidemment), et je pense qu’une bonne partie d’entre elle est sincère quand elle dit ça. Cependant quand une marque nous a offert un produit on part avec un bon a priori. Un peu comme… euh… si on rend à un prof une copie propre soignée, si à un moment il hésite entre nous mettre 0.50 ou 0.75 il va choisir 0.75 parce que notre copie aura été lisible et qu’il n’aura pas eu à plisser les yeux pour déchiffrer. Là c’est un peu pareil, je trouve, même si je pense qu’une sincérité est possible.

        • ifeelblue dit :

          je suis complètement d’accord, je pense que le fait même de recevoir un produit en cadeau fausse la donne et empêche une totale liberté d’expression (autocensure). Et puis quand c’est la blogueuse qui démarche des marques et les contacte pour avoir des produits gratuits à tester, il est évident qu’elle ne va pas en dire du mal. On ne mord pas la main qui nous nourrit!

  16. C’est certain qu’à la base cela doit faire plaisir d’avoir une proposition de partenariat (enfin, moi ça me ferait plaisir 😀 ). Mais, le hic c’est : peut-on alors dire ce que l’on pense vraiment ou est-on prisionnière de l’avis tout pondu de la marque, ou est-on prisonnière d’aimer la marque coute que coute.
    Je n’aime pas être attachée… alors, oui au partenariat parfois (je peux toujours le dire puisque je n’en ai pas lol) mais en restant libre de son avis.

  17. Tarielle dit :

    Je t’avoue que lorsque j’ai créé mon blog, je me suis renseignée pour savoir comment je pouvais gagner des sous avec… et je n’aurais pas été contre le fait d’afficher de la publicité pour une petite rentrée d’argent… Mais maintenant, quand j’y pense, maintenant que mon blog a une vraie vie (et n’est plus simplement un projet), j’aurais du mal à supporter que de la publicité vienne polluer le champ visuel de mes lecteurs (et le mien!!)!
    Pour ce qui est des articles sponsorisés, je suis du même avis que toi… Je trouve que ça fait un peu louche sur un blog qui au départ n’est pas destiné à ça. Mais je n’avais jamais pensé au côté sincère (ou pas) de l’article… Personnellement, je ne lis pas ce genre d’article parce qu’ils ne m’intéressent pas du tout! Et quelque serait le produit! J’évite déjà les publicités à la télé, alors me mettre à lire ce genre d’articles…

    • ifeelblue dit :

      ton témoignage est très intéressant, merci! 🙂 c’est intéressant de voir comment ta perception de ton blog a évolué. Tu t’y es attachée, en fait 🙂

      je raisonne de la même façon: je n’aime pas la pub à la télé, dans les journaux, etc, quel que soit le support 😉

  18. sweetdood dit :

    Je blog depuis peu, enfin un peu plus d’un an quand même et je te rejoins sur ton point de vue de la blogo…De mon côté je n’ai fait que 2 partenariats, les 2 à ma demande, pour des bijoux que j’aimais vraiment beaucoup et que je souhaitais faire découvrir (j’aurai fait un billet même sans partenariat, le partenariat m’a juste permis de gâter 2 de mes lectrices)…J’ai une ligne de conduite : je ne parle que de ce que j’ai testé personnellement..

    • ifeelblue dit :

      comme je le disais plus haut, ça c’est quelque chose que je comprend, quand on aime un produit (bijou ou autre) et qu’on veut en parler sur le blog car c’est comme en parler à des copines. 🙂

  19. maviedebrune dit :

    Pour ma part, je ne suis pas contre les partenariats etc (bon tfaçon effectivement en tant que blogueuse dites « humeurs » ça se fait rare, pour ma part ça ne s’est jamais présenté en tout cas) mais il faut que ce soit bien faits. Que les filles soient transparentes, certaines le font très bien et je me dis tant mieux si elles peuvent vivre de leurs passions, que ce soit la mode ou la beauté ! Par contre, si on berne le lecteur, si on lui fait croire que ce n’est pas un cadeau etc là le blog en question ne devient plus qu’une vitrine et non un lieu d’échange…

  20. Claire dit :

    Moi j’ai kiffé le « triste monde tragique » parce que je le dis aussi à tout va 🙂

  21. Même si je suis bloggeuse depuis peu je rejoins complètement ton point de vue …
    Il y a quelques semaines j’ai fait le tri dans certains blogs que je suivais car au depart les articles sponsorisés n’étaient pas fréquents (pour moi sponsorisé = je ferme) puis au fils des mois je me suis aperçue que ces articles correspondaient maintenant a environ 80% de leur blog … leur lecture était devenue franchement désagréable … je ne pouvais plus !!!

    (Ahhhh Dariaaaaa ) 😉

  22. Je ne sais pas vraiment quoi penser de ton article. J’ai l’impression que tu généralises totalement les blogs mode et beauté et je trouve ça assez immature : sur le nombre de blogs qu’il y a, je pense qu’il y en a au final très peu dont les rédactrices sont motivées par les partenariats. J’ai effectué plusieurs partenariats (non payés, je devais juste tester un produit et en rédiger mon avis) et en aucun cas je n’ai l’impression de pousser à la consommation : il suffit d’être sincère dans sa démarche, d’écrire ce que l’on pense du plus profond du coeur, que l’article nous plaise ou non, justement parce que c’est le principe du partage. J’ai déjà refusé des partenariats non pas par égo, parce que les marques n’étaient  »pas assez bien », mais parce que je ne comprenais pas tellement le rapport avec mon blog. Certains passages de ton texte me choquent, j’ai l’impression que tu mets quasiment toutes les blogueuses mode et beauté dans la catégorie  »grosses superficielles consuméristes » et je trouve que ça peut être très vexant puisque pour la plupart des blogueuses, c’est la passion qui triomphe bien avant tout… Et se voir offrir un produit est magique, non pas parce qu’on le trouve forcément magnifique et qu’on se force un peu à le vendre devant le lectorat, mais parce que c’est une certaine fierté, ainsi qu’un bonheur de tester, de découvrir. Il faut juste savoir allier passion, sincérité et authenticité sans tomber dans la noirceur, mais ton texte semble au final être un cliché, une généralisation que j’ai du mal à accepter ou même à comprendre.

    • ifeelblue dit :

      Dans mon article, au moment de parler des blogs beauté et mode, je commence par « de manière générale » donc forcément, je généralise 😀

      Je pense que les blogs beauté et mode poussent à la consommation par leur nature même. Comme on y trouve des listes sans fin de produits ou fringues, c’est comme être devant une (longue) coupure pub à la télé, ça incite (volontairement ou non) à acheter les produits. Sauf erreur de ma part, il n’y a d’ailleurs que parmi les blogueuses mode et beauté (ou leurs lectrices) qu’existe le concept du « no buy » (genre le compte en banque est tellement dans le rouge qu’on s’interdit tout achat…). Preuve que ces blogs sont fortement axés sur la consommation et qu’ils y incitent. Maintenant, comme je n’aime pas ce genre de blog, je suis loin de tous les connaître et j’ose espérer que tu as raison et qu’il y a des exceptions, beaucoup d’exceptions.

      Sur la question de l’aspect superficiel des blogs mode et beauté… on y parle quand même que d’apparence, donc objectivement, ça vole pas ultra haut quand même. Après, moi aussi je me maquille et moi aussi j’aime bien avoir de jolies fringues, donc je comprends l’intérêt. Le blog de Timai (dont j’ai mis le lien dans mon article) est une exception selon moi puisqu’elle parle de beauté, s’interroge sur plein de choses, et ne fait pas juste des articles sur des produits, donc tout de suite je trouve ça plus intéressant. À côté de ça, tu vas sur le blog de Betty et t’as 5 pauvres lignes d’article, 10 photos d’elle et les liens pour acheter ses fringues… Pas le même niveau selon moi.

      Quant à la fierté liée à la réception d’un produit gratuit à tester, je comprends tout à fait que l’ego puisse être flatté. Le bonheur de tester, oui, bien sûr. La passion, aussi. Mais ça ne répond pas à mes questions quant à la relation entre la blogueuse et son lectorat, l’éthique, la liberté d’expression, l’indépendance vis à vis de la marque, tout ça tout ça.

      Ceci étant dit, tu es libre de trouver mon raisonnement immature. 😉

  23. helloimtea dit :

    Ca, ça fait réfléchir. Parce que là c’est un peu la question à un million de dollars style « va t-on accepter de se faire acheter ou non ? » Je crois que si le test concerne un truc vraiment utile, ça peut être cool. Mais si c’est une manière déguisée de vanter un produit cher et inutile niet. Et je pense que la démarche doit être transparente et honnête.

    Ne pas balancer un « j’ai trouvé ce truc totalement par hasard » alors qu’on te l’a offert, ce n’est pas honnête et de toutes les manières les gens qui suivent vraiment un blog sentent quand il y a des « pubs » cachées. Concernant les blogueuses beauté je ne suis pas une spécialiste car je n’en suis pas beaucoup. Celles que je suis sont des sortes de padawan testant des produits spécifiques à la peau noire quand j’ai un problème précis (acné hello). C’est très ponctuel. De manière générale, j’ai ma routine et basta. Pas besoin d’avoir les derniers trucs de chez bidule.

    Les blogueuses mode, ça par contre j’en suis beaucoup, parce que c’est quelque chose qui me passionne et m’inspire. Par contre je ne suis pas les tendances. Je n’ai pas le compte bancaire qu’il faut , pas l’envie et pas non plus le temps de faire cela. Je préfère les blogs de gens qui ont un style et qui joue avec. Ceux là m’inspire. Personnelement, j’essaie de fabriquer, transformer et recycler plus que d’acheter. Donc pour moi c’est quasi tout le temps No Buy. Mis à part pour les énormes coup de coeur qui doivent se compter sur les doigts de la main dans une année.

    Bref, super post! Fan du débat 🙂

    Grandes bises!

    • ifeelblue dit :

      comme tu dis, « accepter de se faire acheter » 😉

      en fait, pour les blogs mode, je trouve aussi que c’est beaucoup plus intéressant quand les filles ont leur style à elles, et que les fringues sont abordables. Là, pour le coup, on découvre l’univers de la personne, et pas juste ses partenariats avec des marques qui coutent un bras (voire deux).

      Ta démarche de transformation/recyclage est super intéressante aussi, je trouve. 😉

  24. La Carne dit :

    j’avoue pour ma part être tentée. Sans être ma motivation première, un billet sponso par ci, par là, je cracherai pas dessus. Mon blog est mon espace… mais…
    Je ne pense pas qu’il s’agisse de se faire des sous sur le dos des lecteurs. Il s’agit de se faire des sous, tout court. Les lecteurs ont le choix de lire ou pas. Dans mon 1er blog, j’ai fait 2 ou 3 billets sponsos… c’était précisé dans le titre… d’après mes souvenirs, ces billets étaient autant lus que les autres. Les billets étaient tournés à ma sauce.
    J’avoue, dernièrement, j’ai refusé un partenariat parce que je trouvais que ce qu’on me proposait n’était pas suffisant, si on considère le temps que j’aurai passé à faire un billet. C’est dommage. je suis une grande consommatrice des articles qu’ils proposaient.

    bref. je pense qu’il est possible de concilier espace personnel (mais public) et billets sponsos. Le tout est de ne pas se perdre dedans… 🙂

    • ifeelblue dit :

      ben… pour moi, c’est quand même se faire des sous sur le dos des lecteurs parce que la marque, elle est intéressée par un blog qui a tel nombre d’abonnés/followers/lecteurs. Donc pour négocier (le tarif, notamment), la marque et la blogueuse vont utiliser ce nombre. Au final, la blogueuse qui veut avoir des partenariats et billets sponsorisés va donc utiliser son lectorat. Après, c’est vrai que les lecteurs ont le choix de lire ou pas (en ce qui me concerne, dès que je vois le mot « sponsorisé », je fuis). 😉 Mais le concept même du « partenariat » implique pour la blogueuse de se servir de ses lecteurs. Donc selon moi ça fausse la relation blogueuse/lecteurs, quelque part 😉

      • blueedel dit :

        J’aime bien ce que tu dis sur la relation blogueuse/lecteurs. Un peu comme toi, c’est mon espace, ce que j’ai ou non envie de dire et c’est un partage « amical » et pas « commercial » 🙂

        • ifeelblue dit :

          exactement pareil 🙂

          • La Carne dit :

            en fait je crois que je n’aime pas l’expression « sur le dos ». Pour moi, se faire de l’argent sur le dos de quelqu’un, c’est lui faire faire un travail, une tache, et prendre l’argent de ce travail pour soi. Là, on ne demande rien aux lecteurs, mieux encore, ils ont le choix. Pour les 2 partenariats qu’on m’a proposée dernièrement (les deux refusés mais je ne dis pas « fontaine je ne boirai pas de ton eau », parce que j’ai grave soif en vérité… mais je n’aime que l’eau gazeuse 😉 ), on ne m’a jamais demandé combien j’avais de lecteurs… je pense qu’ils étaient juste intéressés pour les liens… leur référencement. enfin bref… ça me me choque pas. j’ai envie de le faire. faut voir.

            • ifeelblue dit :

              de ce que j’ai lu sur le sujet, le nombre de lecteurs/vues/abonnés est utilisé pour négocier les tarifs; après, j’imagine que ce n’est pas systématique non plus et que c’est pour ça que les marques qui t’ont contactée ne l’ont pas mentionné… à moins qu’elles aient déjà mené leur petite enquête avant de te contacter et qu’elles aient vu ton nombre d’abonnés sur Facebook par exemple 😉

              en ce qui me concerne, je ne parle pas seulement en tant que blogueuse mais surtout en tant que lectrice (car je lis beaucoup de blogs), et en tant que lectrice, même si j’ai le choix, je n’aime pas voir des articles sponso, et ça me fait voir la blogueuse en question d’un autre œil. Moi qui viens sur un blog pour prendre des nouvelles de son auteur ou pour découvrir son univers, si je tombe sur une coupure pub, je me sens bernée un peu. mais comme je disais dans mon article, chacun est bien libre de faire ce qu’il veut de son blog! 😉

              • La Carne dit :

                han mais tu viendras plus quand j’en ferai?… (je le préciserai dans le titre)(tu pourras l’éviter) 🙂

                • ifeelblue dit :

                  si tu précises dans le titre, c’est cool 😉 je viendrai pour tout le reste 😉

                  • La Carne dit :

                    rassurée je suis! en même temps, je refuse tout ce qu’on me propose alors bon, on a le temps… 😉

                  • ifeelblue dit :

                    ahahah! mais alors, une question qui me taraude, pourquoi tu refuses? les produits sont pas top, les conditions te conviennent pas? si c’est pas trop indiscret 😉

                  • La Carne dit :

                    c’est pas indiscret! 🙂 je suis ok pour des billets sponsos… mais le produit doit me parler un minimum. Donc quand je refuse, c’est que: soit le produit ne me plait pas du tout, soit qu’on me propose trop peu alors que je sais que je vais essayer de faire ça bien (attention, suivant le partenaire, le coup de coeur (etc.) mes exigences peuvent varier), soit parce que je n’accepte pas les conditions demandées (que « sponso » n’apparaisse pas par exemple). Dernièrement, j’ai refusé un truc avec un site de vente de robes en ligne. Peu rémunéré et les robes ben… aucune que je porterai aujourd’hui… c’est ce que je disais (ou pas?), faire des billets sponsos est possible tout en gardant à son blog le même esprit. Faut juste savoir dire non quand ça ne colle pas avec le blog, avec soi`même. Bon, du coup, je ne me voile pas la face, ça réduit mes chances amplement d’en faire un un jour! 😉
                    Par contre, clairement, je suis prête à en faire pour presque rien quand je consomme déjà le produit et que j’ai envie de donner un coup de pouce.
                    voilà voilà… 🙂

                  • ifeelblue dit :

                    ok merci pour ces explications 🙂 je trouve ça tout à ton honneur de ne pas être prête à accepter n’importe quoi 😉

  25. Mamzelle Papotine dit :

    J’adore ces Community Manager qui viennent vers moi en me faisant croire qu’elles sont des lectrices assidues de mon blog mais ne commentent jamais mais promettent de se rattraper, promis, juré, le tout en me tutoyant et en me parlant comme si on était des blogocopines de longue date (et surtout comme si j’étais demeurée) !

    Il n’y a qu’une seule gagnante dans l’histoire, quel que soit le prix payé : c’est la marque !

    Je garde mes douze lectrices et mon lecteur… Et je ne leur impose pas un énième espace publicitaire.

  26. Chrissand dit :

    Grand débat de blogueur! Ca fait 7 ans que je blog et je dois dire que les mentalités changent. Surtout grâce (à cause de ?) à Google qui sanctionne ce type d’article. C’est plutot une bonne chose d’ailleurs!

  27. lydouee dit :

    J’ai déjà écrit sur le sujet… tout au début de mon blog, à propos des cuculinaires !…
    Je crois que ce sont elles qui font le plus d’abattage !…
    Beaucoup ont transformé leur blog, en blog-sandwich. Pathétique.

    Je vais me faire encore plus d’amis sur FB, où j’ai relayé ton billet avec ce com :  » Voilà, c’est exactement ça. La blogosphère devenu un trottoir à péripatéticiennes.
    Entre les cuculinaires qui se prostituent avec plus d’assiduité que les professionnelles du 18ème ne font de passes en 1h00, et les blogueuses humeur, qui acceptent de plus en plus de cadeaux sans rapport avec leurs blogs (je passe sur les autres types de blogs tout autant touchés, mais qui ne me concernent pas)… les professionnelles du sexe sont devenues des petites joueuses !
    Qui n’en veut, qui n’en veut de mon beau trottoir ! Il est beau mon trottoir…  »

    Moi quand j’peux me faire aimer… j’hésite pas ! 😉

    • ifeelblue dit :

      ah oui c’est vrai, j’avais complètement zappé les blogs de cuisine! j’avoue ne pas trop consulter ce genre de blogs, ou de façon très occasionnelle (pour chercher une recette quoi), mais c’est vrai que la pub y tient une énorme place! la course aux partenariats!
      merci pour le partage sur Facebook 😉

  28. DarkGally dit :

    Je n’ai pas ce problème car on ne me propose pas ce genre de trucs (je dois être trop axée moi-même). Ceci-dit, j’ai été contactée par une cause pour parler de la prévention Sida et là oui, j’ai accepté de le faire (c’est en cours, j’ai la flemme d’écrire par ce temps). Mais parce que ça me semble important et que ça touche tout le monde. Maintenant, le sponso, je pense que mes lecteurs fuieraient ^^

  29. Scout dit :

    Tes réflexions rejoignent les miennes : j’ai aussi tendance à penser que le blogueur « vend » son lectorat en acceptant des partenariats. Ceci dit, je fais partie des « vieilles » de la blogosphère, quand j’ai démarré il y a 8 ou 9 ans, tout cela n’existait pas, les blogs ressemblaient plutôt à des journaux intimes ou des carnets de lecteur, ce qui me convenait parfaitement. Et puis au fur et à mesure, c’est devenu un outil de travail et donc un moyen de rémunération… Ce qui m’a laissé un goût très amer.
    Je fuis les blogs mode/beauté et leur consumérisme vain. Et j’ai fini par fuir des blogs « humeurs » que je suivais autrefois en partie parce qu’ils ont succombé à cette tendance eux aussi. Je ne me reconnaissais plus dans certaines préoccupations, et j’étais très mal à l’aise devant ce consumérisme décomplexé (c’est peut-être moi qui ai un problème, mais j’ai tendance à culpabiliser quand je dépense de l’argent pour des « plaisirs »/objets non essentiels, donc j’ai du mal à me dire que je vis dans une société où il est normal de dépenser des centaines d’euros dans des cosmétiques ou des fringues de marque ; surtout quand les parents de mes élèves doivent faire un 4 fois sans frais pour acheter un portable à 60€ à leur gamin :-/ ).

    • Scout dit :

      Bon pour être honnête, il m’arrive de dépenser dans des voyages, mais je vois ça comme une expérience de vie, pas comme un plaisir vain. Peut-être est-ce hypocrite, je n’en sais rien… (moi je ne pense pas, mais peut-être que ça peut être perçu ainsi)

      • ifeelblue dit :

        les voyages, pour moi, ce n’est absolument pas un plaisir vain. C’est extrêmement enrichissant et ça vaut largement la dépense (bon, à moins que le voyage en question soit un truc « forfait tout compris » dans un complexe hôtelier où on ne fait rien d’autre que piscine + plage pendant une semaine, là, niveau dépaysement et expérience de vie, c’est pas vraiment ça). 😉

    • ifeelblue dit :

      diiiiiis, c’est quoi l’adresse de ton blog? que j’aille y jeter un œil 😉

      en fait, je comprends qu’on aime s’acheter des fringues et du maquillage, pourquoi pas (même si j’en raffole pas moi-même), mais le souci avec ces blogs, c’est que ça crée une espèce de surenchère, il en faut toujours plus (histoire d’avoir du contenu à publier) et ça a un effet pervers sur les lecteurs/lectrices parce que ça incite à acheter toujours plus et surtout acheter superflu. Quand tu vois la « durée de vie » des produits cosmétiques (= moment au delà duquel on peut se taper des sales allergies/irritations si on les utilise), au final très limitée, et que tu vois les « collections » de certaines personnes… c’est impossible d’utiliser autant de produits, de tous les finir, etc… alors voilà, ça fait un gros gâchis et ça revient vraiment à acheter pour acheter. :/

      • Scout dit :

        C’était cornishnewhampshire.wordpress.com mais je l’ai supprimé… (je sors d’une grosse période de ras-le-bol des blogs/blogueuses, du coup j’ai eu une réaction un peu radicale ^^)

        C’est pas faux, j’avais jamais vu ça sous cet angle…
        Je crois que de toute façon j’ai du mal avec le « acheter pour acheter » et le « j’expose ce que j’ai acheté ». Que ce soit des fringues, du maquillage… ou même des livres, des coussins ou des paires de collants. Ca me met très mal à l’aise (je peux comprendre le plaisir que ça procure mais j’ai du mal avec l’exhibition et la mise en scène, ça me gêne vraiment).

        Et puis je crois qu’au fond j’ai beaucoup de mal avec les « tendances » et le côté « mouton » de beaucoup de gens. Toutes ces personnes qui veulent la même chose, qui achètent les mêmes trucs… On finit par se demander s’ils achètent ça pour un plaisir personnel ou juste pour avoir la sensation d’appartenir à un groupe. Parfois ça donne l’impression qu’on se « copie », qu’on s’imite, en s’oubliant totalement. Juste parce que les grandes déesses (souvent des filles, faut le reconnaître) de la blogosphère agissent ainsi/achètent cela. J’ai tendance à trouver ça flippant et pathétique. (et ça explique en partie mon ras-le-bol des blogs ^^).

        • ifeelblue dit :

          c’est intéressant ce que tu dis à propos de l’effet de groupe, le désir de s’intégrer et de faire comme les autres.

          Après 8/9 ans de blogging, je peux tout à fait imaginer le gros ras le bol dont tu parles, surtout que tu as dû voir l’évolution des blogs, la façon dont ça a « glissé »… j’avoue être curieuse de voir comment ça va continuer d’évoluer, est-ce qu’à force d’aller dans cette direction de consommation et de « partenariats », la blogosphère va radicalement changer et comment…

          • Scout dit :

            Oui ça risque de continuer à glisser vers cette tendance… Du coup je prends mes distances avec tout ça puisque je ne me reconnais plus là-dedans (mais je suis très contente d’être tombée sur ton blog ! Ça me remonte le moral ^^).

            J’ai un peu de mal avec l’intégration dabs un groupe, le fait de s’aplatir, de ne plus assumer son individualité. je n’ai jamais supporté de « faire comme tout le monde », j’ai du mal avec le conformisme de principe/d’intégration. A mes yeux, c’est perdre sa voix et son intégrité, quelque part.
            Ceci dit, penser comme ca m’a valu des incompréhensions voire de grosses désillusions. Mais j’assume ^^.

            • ifeelblue dit :

              je suis comme toi, j’ai du mal avec tout ça. Après, je pense que c’est « normal » à un certain âge; quand on est jeune (dit-elle en s’agrippant à sa canne et en tremblant), on a envie de rentrer dans le moule à tout prix… par contre, quand ça dure et qu’on reste dans cette envie d’être dans le troupeau, c’est bien dommage.

  30. […] déjà parlé un peu ici de ma vision des partenariats et autres articles sponsorisés sur les blogs. Et aujourd’hui, […]

  31. […] Je ne dirai pas mieux que i feel blue : […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :