De l’honnêteté en amitié

51

18 mai 2014 par ifeelblue

bullshit

Je suis peut-être bizarre, mais je préfère 1000 fois qu’on me dise la vérité plutôt qu’on enrobe le truc de mensonges et d’hypocrisie. Même si c’est pour dire quelque chose qui ne va pas forcément me faire plaisir, je préfère que la personne en face de moi soit honnête. Au moins, je sais à quoi m’en tenir par la suite.

Lors de mon dernier passage en France, j’aurais préféré que cette copine me dise qu’elle n’était pas super motivée pour me voir plutôt que d’affirmer le contraire, ne faire aucun effort, et au final me faire un faux plan de dernière minute. Pour avoir le culot ensuite de me dire qu’elle était trop dégoutée qu’on ne se soit pas vues. Si elle m’avait dit dès le départ que « oui mais bof », ça aurait été tellement plus simple.

Tout comme cette ex-amie qui m’a affirmé qu’elle voudrait qu’on se donne des nouvelles plus souvent. J’attends toujours la réponse à mon long mail envoyé il y a presque un an. J’aurais préféré qu’elle me dise qu’elle souhaitait couper les ponts, les choses auraient été immédiatement beaucoup plus claires.

Je ne sais pas si c’est par peur de blesser, ou peut-être tout simplement par lâcheté. Et peut-être que je suis une extraterrestre sur ce point mais je persiste à croire qu’en étant honnête, on s’évite bien des prises de tête.

 

source image

Publicités

51 réflexions sur “De l’honnêteté en amitié

  1. stéphanie dit :

    Peur de blesser, lâcheté… C’est un mélange des deux je crois. Mais je suis comme toi, je préfère savoir la vérité tout de suite, même si elle peut faire mal.

  2. Jasmin dit :

    Je suis comme toi, je déteste l’hypocrisie!

    Bon, si elle avait peur de te blesser ça part d’une bonne intention sauf que c’est plus simple de dire la vérité. Lui as tu dit ce que tu ressentais?

    • ifeelblue dit :

      je comprends qu’on ait pas envie de blesser l’autre, mais je trouve la vérité tellement plus facile à gérer 😉 pour la pote qui m’a fait un faux plan, ouais, on s’est expliquées par la suite mais je sais que la prochaine fois, je serai sur mes gardes car son attitude était en complète contradiction avec ses paroles donc… :/

  3. jaiecrit dit :

    Je préfère comme toi quelqu’un qui me réponde non plutôt que quelqu’un qui ne réponde pas et qui reprendra des nouvelles après que l’évènement auquel on l’a invité, soit passé.

  4. Ophelie dit :

    Tout a fait d’accord avec toi …
    si les gens pouvaient être moins hypocrites et lâches… les choses seraient bien plus simples, tout le monde s’en porterait bien mieux et ça évitera bien des souffrances et des déceptions …
    j’ai eu beau essayer, je n’arrive pas a comprendre leur intérêt !!
    La vérité dite tout de suite on crève l’abcès après soit on se calme soit on souffre un bon coup puis on passe a autre chose
    Après tout est clair pour tout le monde au moins …
    jouer l’hypocrisie et la lacheté c’est nous faire souffrir encore et encore …

  5. Ginie dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, pour ça que j’ai coupé les ponts avec certaines personnes qui se disaient amis… me donner des news 1 fois par an, très peu pour moi… Je passe pour la méchante, on me critique par derrière… bah tant pis, je vis la conscience tranquille moi

  6. Marie Kléber dit :

    Je pense qu’en toutes circonstances, l’honnêteté est la meilleure attitude à avoir. Les choses sont claires et dites. Bien sûr, quelques fois, ces choses peuvent blesser mais il y a une manière de faire passer le message qui doit restée respectueuse.
    Un manque d’honnêteté crée des malaises et on finit par s’éloigner, se séparer en mauvais termes. C’est dommage.

    • ifeelblue dit :

      oui c’est sûr qu’après, il y a la façon de dire les choses. Il faut bien choisir ses mots parfois car le but n’est pas de blesser ou de provoquer une dispute.

  7. blueedel dit :

    oooohhh comme je suis d’accord avec toi à 300%…
    Je suis quelqu’un d’entier et je ne suis pas douée pour la diplomatie et j’ai tendance à dire les choses comme je les ressens. Les vrais amis -si je les énerve au départ- savent que je ne dis pas les choses pour rien et les faux vrais-amis préfèrent m’éviter parce que je leur ai dit une quelconque vérité… pareil avec la famille, faut pas se leurrer !
    J’essaye d’apprendre à mes enfants à dire les choses avec les bons mots certes mais à ne pas cacher la vérité ou éluder telle ou telle question.
    Je n’ai aucune patience franchement pour ça…
    Et en amour, c’est quelque chose qui encore aujourd’hui me pose problème… « ils » n’osent jamais dire les choses simplement, faut toujours deviner ou comprendre que la situation pourrit d’elle même parce qu’ils sont infouttus d’être juste honnêtes !
    Bref, c’est nul 😦
    et comme le dit Ginie : j’ai aussi la conscience tranquille pour moi 🙂

    • ifeelblue dit :

      c’est vrai que ça s’applique en amour aussi! c’est bien si c’est une valeur que tu inculques à tes enfants 🙂 être honnête sans non plus blesser inutilement les gens, c’est un peu la base. 🙂

      • blueedel dit :

        et oui… on peut être dur dans ses propos mais tenter de ne pas blesser l’autre quelque soit le domaine dans lequel on est… L’important c’est surtout d’être honnête, franc… ne pas laisser les autres dans une illusion malsaine, faite d’attente et/ou d’espoir…

  8. pomdepin dit :

    Je me fais peut être des illusions, mais j’ai l’impression que c’est surtout un problème pour les expats. Comme si ceux restés en France ne savaient plus comment nous parler, parce qu’ils ne comprennent pas notre départ. Du coup, tu fais vite le tri, malheureusement.

    • blueedel dit :

      Je ne suis pas sûre que ce soit réservé uniquement aux expats comme tu dis… Disons que la distance et l’éloignement font que les relations sont différentes mais je crains que cette attitude soit beaucoup plus présente partout 😦
      En tout cas l’expatriation ne fait rien pour arranger ; en même temps, on sait exactement à quoi s’en tenir du coup…
      C’est bien dommage ces comportements fffff

    • ifeelblue dit :

      hmm pour le coup, je suis pas sûre que ce soit lié à mon statut d’expat’ (les situations auxquelles je fais allusion dans ce billet). Mais c’est sûr que le fait d’être parti pose parfois (souvent?) problème pour certains, disons que ça n’arrange pas les choses! Et comme tu dis, le tri est inévitable!

      • blueedel dit :

        le tri est inévitable de toute façon (et souvent bien salutaire, ça évite bien des problèmes)… on avance tous dans la vie et des différences se font, parfois elles sont bonnes et rapprochent, et parfois c’est le contraire. le tout c’est de savoir à un moment être honnête.

  9. maviedebrune dit :

    ça c’est sur, en étant honnête on s’épargne bien des prises de têtes. Après il est vrai que parfois c’est difficile de dire à quelqu’un que finalement l’amitié qu’on entretenait n’est plus vraiment à notre gout, mais c’est tout de même mieux de le dire que de laisser pourrir la situation !!

    • ifeelblue dit :

      oui c’est pas évident, il faut bien choisir ses mots, mais perso je sais que je préfère qu’on me dise les choses plutôt que de faire croire que tout va bien. Comme tu dis, ça revient à laisser pourrir la situation!

  10. Ragnagna dit :

    Parfois c’est aussi par procrastination 🙂 Parfois on m’envoie des mails et je laisse passer le temps, à la fin j’ose plus répondre tellement j’ai honte ! Et j’aime pas sortir non plus, donc je suis effectivement toujours en mode bof quand on me propose quelque chose, même quand je le veux.
    Tu pourrais à l’inverse leur répondre et leur signaler, genre pour ta première amie, « je voudrais garder le contact mais tu ne m’as pas répondu, quid ? »
    J’avais fait ça à mon amie la plus proche de 6e, après plusieurs envoies de cartes postales sans réponses, j’ai eu ma réponse « tu es trop bête même si c’est agréable de parler avec toi nos chemins se séparent ». Au moins c’était clair 😛

  11. Melgane dit :

    Parfois c’est par lâcheté, parfois c’est pour ne pas blesser, parce que ces personnes quand à elles ont leur dit la vérité elles prennent ça mal alors elles se disent que l’autre en face d’eux va se comporter pareil et que ça serait quand même con de perdre un(e) ami(e) juste parce qu’on a dit la vérité, de faire des histoires, de se faire la tête… Peut-être aussi parce qu’à cause des séries télévisées (entre autres) on a ne vision bien lisse de l’amitié : on doit toujours être contents de se voir, on doit se manquer, être triste quand l’autre s’en va, vouloir des nouvelles, faire parfois comme si on n’était pas blessé pour ne pas culpabiliser l’autre…

    • ifeelblue dit :

      j’avais jamais pensé à l’impact des séries sur notre vision de l’amitié. C’est vrai que quand tu vois certains groupes d’amis dans les séries, y a jamais de souci ou alors c’est réglé en 20 minutes… 😀

  12. Owlandragonfly dit :

    Je comprends ton article car quand la personne n’est réellement pas honnête avec toi, ça ferait plus plaisir qu’elle dise la vérité une bonne fois pour toute, car il n’y a rien de plus énervant que de courir après des gens qui, au final, s’en fichent de toi.

    Cependant, je pense que ce n’est pas toujours de la mauvaise volonté: Je suis moi même dans le cas ou ça fait bien 2-3 ans que je promet à une amie, retournée habiter au Pérou lorsque nous avions 12 ans, de lui écrire une lettre pour lui donner de mes nouvelles. Bah la lettre je ne l’ai toujours pas écrite. Par flemme et par oubli, je l’avoue, mais certainement pas parce que je ne veux plus avoir de contact avec elle, au contraire !

    Et il m’est déjà arrivé de décliner régulièrement des rendez-vous avec des amis que je vois rarement tout simplement parce qu’entre les différents groupes d’amis et la famille, il faut quand même que je trouve du temps pour mes études. Alors oui, quand je les croise, je promet d’aller boire un verre « parce que quand meme, ça fait des siècles qu’on s’est pas vues » mais après je ne donne pas suite, tout simplement parce que j’ai d’autres priorités que je ne peux pas postposer, alors je reporte éternellement ce fameux verre.

    Certains pourraient me dire que si je ne mets pas ces choses là en priorité, c’est qu’elle ne sont pas importantes pour moi mais je ne vois pas les choses comme ça. Il est tout simplement impossible de se diviser en plusieurs personnes, ou de remonter le temps et donc, oui, il faut faire des choix, des sacrifices de certaines choses, au profit d’autres. Malheureusement ce sont donc certains amis qui vont être relégués au second plan, tout simplement parce que c’est la vie, et qu’on ne peut pas tout faire en meme temps. Ce n’est donc pas toujours de la mauvaise volonté, mais juste la vie… 🙂

    • Melgane dit :

      C’est pas un peu facile de dire « c’est la vie » ? Je ne remets pas tout ce que tu dis en cause hein, juste cette partie là : « c’est la vie ». Ca me fait le même effet que quand j’ai entendu une chanson de Tal dans laquelle elle dit « la vie fait des erreurs ». Sauf que la vie ne fait pas d’erreurs. Ce n’est pas de la faute de la vie si je n’ai pas été prise dans la filère postbac de l’école de journalisme où j’ai postulé : c’est de la mienne, je n’étais pas assez forte en anglais. C’est se déresponsabiliser de dire « c’est la vie », je trouve… :/

      • ifeelblue dit :

        c’est vrai que c’est parfois une bonne excuse. Plutôt que de se dire « j’ai couillé », se dire que « c’est la vie », genre « y a rien que j’aurais pu faire » 😉

    • ifeelblue dit :

      je fais partie de ceux qui diraient que si tu relègues certaines relations au second plan, c’est qu’elles ne sont pas très importantes à tes yeux (ou moins importantes que d’autres) 😉

      je pense qu’une amitié, ça demande des efforts des deux côtés (qui ne sont même pas vraiment des efforts en fait). Il faut que les deux personnes se rendent disponibles pour entretenir le lien.

      Après, on est tous différents quant à nos attentes en matière d’amitié, et puis on a dans nos vies des connaissances, des potes, des amis, et autant je vais mettre du temps à répondre au mail d’une connaissance, autant pour les amis, je lutte contre ma tendance à la procrastination et je réponds plus rapidement 😉

      Après, oui, on évolue différemment, il y a seulement 24h dans une journée et c’est facile d’être pris dans le quotidien mais à trop repousser les choses ou les considérer comme acquises, les relations peuvent en pâtir, selon moi 😉

      • Owlandragonfly dit :

        Je comprends votre point de vue et je le partage en partie car comme je le disais, bah tu dois faire des choix donc oui il y a des relations que tu relègues au second plan et oui elles en pâtissent :s

        Mais ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas parce que tu fais ça que tu n’as plus envie de voir la personne 🙂

        Surtout que je trouve que c’est inévitable et c’est pour ça que je dis que « c’est la vie » : si je devais consacrer autant de temps qu’avant à mes amis de secondaire (= le lycée) et bien je n’aurais tout simplement pas pu faire de nouvelles connaissances à la fac car je n’aurais juste pas eu de temps à leur consacrer. D’ailleurs, c’est « l’erreur » que j’ai fait au début: je privilégiais les contacts avec mes amis de secondaires et je ne m’ouvrais pas aux autres personnes qui étaient en cours avec moi car je voulais garder mon temps libre disponible pour mes plus anciens amis. Sauf que je me suis rendue compte que de toute façon, ça me rendait juste jalouse des amis qu’elles se faisaient elles dans leur cours. Et je suis bien plus heureuse depuis que je me suis fait à mon tour ma bande de potes en cours.

        Donc forcément, il y a un tri qui s’est fait (assez naturellement d’ailleurs) et j’ai gardé des contacts réguliers avec certains et des relations plus relâchées avec d’autres, bien que, quand l’occasion se présente, ça fait toujours plaisir de les revoir 🙂 Je ne pense pas avoir « couillé » quelque part en agissant comme ça.

        Après, c’est sur que vu que les liens se sont relaché, elles ne font plus partie de mes priorités donc je vais plus avoir tendance à repousser les sorties avec eux, afin de privilégier les personnes plus proches de moi.

        • ifeelblue dit :

          oui je comprends ce que tu dis, ce n’est pas que tu ne veux plus voir certaines personnes (genre tes amis du secondaire), mais si tu donnes la priorité à d’autres personnes, c’est que tu as moins envie de voir tes amis du secondaire que tes nouveaux amis (et je te juge pas, je pense que c’est normal que les relations évoluent, que des affinités se développent avec d’autres personnes, etc) 😉
          En plus, en grandissant, on évolue en tant que personne et parfois nos amis ne vont pas évoluer de la même façon donc un fossé peut se creuser. Dans ces cas-là, c’est de la faute de personne, effectivement 🙂

        • Melgane dit :

          C’est vrai que le tri va se faire assez naturellement et qu’on évolue chacun de son côté.

  13. c’est tellement vrai et tellement bête je trouve ! mais tu n’es pas la seule ! courage

  14. La Carne dit :

    c’est de la médiocrité. J’ai pété un plomb vendredi à cause de quelqu’un comme ça… qui, pour me faire avaler une couleuvre, a tenté de me la vendre, mensonge après mensonge… j’ai pété un plomb. fin de l’histoire. comme dit l’homme: tu acceptes que les gens se plantent, que les gens commettent des erreurs… mais pas qu’ils mentent. ça me rend cinglée!

  15. heylinaa dit :

    Même si on peut se dire que c’est pas peur de blesser, etc Je trouve ça quand même lâche et incorrect. Il vaut mieux avoir l’honnêteté de dire « non » que d’agir ainsi par la suite. Enfin, le bon côté de la chose c’est que ça permet de voir qui sont ses vrais amis, de faire un « tri » dans ses relations…

  16. Je dis peut-être n’importe quoi, mais elles peuvent aussi avoir eu réellement un imprévu… Ca n’était peut-être aucunement le manque d’envie de te voir… Après, il est vrai qu’elles ont peut-être manqué de motivation et c’est ce qui fait mal : que les gens rechignent à te voir alors que tu es rarement là. Mais c’est un autre problème. Tout ce que je veux dire, c’est que ce n’est peut-être pas une question d’hypocrisie finalement, mais plutôt d’un manque d’attention de la part de ces personnes.

    • ifeelblue dit :

      oui c’est peut-être ça, effectivement… S’il y avait eu possibilité de se revoir, ça ne m’aurait pas trop déranger, mais là, se louper veut dire ne pas se revoir avant je sais pas quand, donc bon… :/

  17. Ingrid dit :

    Alors nous sommes au moins 2 extraterrestres (je n’ai pas lu les 45 précédents commentaires ^^ »).

    Je suis une personne entière mais j’ai du mal à me dire que tout le monde n’est pas comme moi… Je n’aime pas mentir, tourner autour du pot. La vérité n’est pas toujours bonne à dire mais parfois, voire souvent, je trouve, elle évite pas mal de problèmes.

    • ifeelblue dit :

      si on choisit bien ses mots, si on fait preuve de tact, tout en restant honnête, ça peut effectivement éviter bien des problèmes! entre extraterrestres, on se comprend 😉

  18. […] De l’honnêteté en amitié […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :