L’éternel débat de l’inné et de l’acquis

37

14 avril 2014 par ifeelblue

ecrire

Depuis quelques temps, je me pose beaucoup de questions sur mon blog, ma façon d’écrire, le « style » en général. Il y a des blogueuses dont j’admire le style et à chaque fois que je les lis, je me remets en question. Je me demande si l’écriture est un talent inné. J’ai l’impression que ces blogueuses écrivent incroyablement bien le plus naturellement du monde. Je me demande si c’est quelque chose qui se travaille, qui peut se perfectionner. Je n’en suis pas sûre. On peut bosser son orthographe, sa grammaire, son vocabulaire. Mais le style? La façon de structurer ses phrases, l’humour, le rythme? Comment améliorer ces aspects-là? Quand je pense à Françoise Sagan qui a écrit Bonjour tristesse à 18 ans, je me dis qu’il y a une énorme part d’inné dans tout ça.

En même temps, deux de ces blogueuses que j’admire sont des auteurs publiés (non, je n’utiliserai pas cette monstruosité qu’est « auteure »). Je dis ça comme si ça voulait dire quelque chose, comme si c’était un gage de qualité d’être publié. Alors que, par exemple, Marc Lévy est un auteur publié. N’empêche qu’il fait de la bouse.

Je sais, je sais, on ne dit pas « il fait de la bouse ». On dit « je n’aime pas ». Les goûts et les couleurs. C’est subjectif. Pierre qui roule n’amasse pas mousse. Blablabla.

N’empêche qu’il fait de la sacrée bouse.

En lisant des gens qui ont un style d’écriture qui me fait baver, je me remets en question et je me demande si je devrais travailler un peu la façon dont j’écris. Faire des articles plus longs, plus drôles, plus sérieux, plus futiles, mieux construits, etc. Et comment faire? Lire plus? Écrire plus?

D’un autre côté, je me dis qu’il n’est jamais bon d’essayer de « copier » les autres, qu’il est préférable de cultiver sa différence. Chacun est unique. C’est la beauté de la chose. Si on écrivait tous de la même façon, ça serait tout pourri.

Parallèlement, j’ai envie de me remettre à écrire de la fiction. Sans aucune idée de sujet.

Ça promet.

 

 

source image

 

PS: les deux blogueuses auxquelles je fais allusion, c’est elle et elle. 😉

Publicités

37 réflexions sur “L’éternel débat de l’inné et de l’acquis

  1. Quantité est loin d’être égale à qualité. L’humour, le sérieux et la futilité sont subjectifs.
    Tant que tu continues à te remettre en question et à te bousculer (comme dans cet article), c’est tout bon !
    PS: je commente rarement, mais j’aime beaucoup te lire !
    Laura

  2. Je crois que la passion de l’écriture est innée, le style aussi, mais la qualité de l’écriture s’apprend. Super article 😉

  3. blueedel dit :

    Oh ma pépétte !!! Alors je vais te dire quelque chose. Tu es Toi et tu es unique. Quel que soit ton style, quels que soient les mots que tu utilises, ils t’appartiennent et traduisent aussi quelque part ta personnalité. Tu ne peux pas écrire « comme les autres » et ce serait dommage d’ailleurs. Alors oui tu as raison, parfois certains écrivains utilisent les mots avec escient, imaginent des situations tellement bien articulées qu’ils réussissent à garder le mystère de leurs histoires… mais crois-tu que on a envie de te lire c’est parce que tu recherches cette « excellence » ? NON, on te lit parce que tu as ton style bien à toi… Je pense qu’ici nous sommes nombreux à vouloir écrire parce que nous aimons cela, certains y réussissent mieux que d’autres, mais ne crois-tu pas que dans tes écrits, il y a d’autres choses que l’on vient chercher ? Parfois on a envie d’écrire et les mots ne viennent pas… parfois on est persuadé que non on n’a pas envie d’écrire alors que c’est d’un seul coup toute une inspiration qui va arriver… et puis d’autres fois, on commence un texte qu’on laisse dans un coin parce qu’on n’y arrive pas « aujourd’hui ».. parfois encore, on a des idées, on les note n’importe où pour ne pas les oublier mais on n’a pas le temps à ce moment d’écrire…
    Reste toi, ne change rien… tu sais écrire très bien et faire transparaitre aussi toutes tes émotions. Il y a un site qui est sympa sur l’écriture si tu veux : http://csaintonge.wordpress.com/

    • ifeelblue dit :

      merci ❤ ❤ ❤
      je vais aller voir le site dont tu parles 😉

      c'est intéressant quand tu dis qu'il y a d'autres choses qu'on vient chercher, quand on va lire un blog. Je n'avais pas pensé à ça mais tu as raison. C'est l'intérêt des blogs, selon moi. On découvre un blog qu'on aime, on apprend à connaître la personne qui se cache derrière ce blog, et on revient parce qu'on aime ce qui se dégage du blog. Enfin c'est comme ça que je le vois. 🙂 Je pense par exemple au seul blog "beauté" que j'apprécie, Super by Timai; il y a quelque chose de tellement fort et positif qui se dégage de ce blog et de cette nana, les mots et le style n'ont pas tant d'importance que ça. 🙂

  4. Il y a une part d’inné mais aussi, et heureusement, une part d’acquis. Tant que l’on cherche à s’améliorer, à progresser, c’est bon signe :).
    Ce qui me sidère toujours, c’est le succès de certaines « bouses » justement!

    • blueedel dit :

      Je pense qu’ils ont eu un succès à un moment donné qui les a propulsés et qu’ensuite ils se sont juste reposés sur ce succès « acquis »… tellement facile quelque part 😦
      C’est pareil dans la musique, tu as de vrais navets qui chantent ou qui croient chanter et tu découvres des personnes dans des petites salles de concert locales et tu te demandes pourquoi ces personnes ne sont pas plus reconnues…

    • ifeelblue dit :

      ahah ouais moi aussi, c’est le genre de truc qui me dépasse complètement!

  5. Marie-Aimée Kléber dit :

    Comme tu le dis si bien à la fin, je pense que nous avons chacun notre façàon d’écrire. Comme dans toute forme d’art, il y une part d’inné et de l’aquis. Ce n’est pas pour rien que les cours d’écriture existent. On peut perfectionner son style, son vocabulaire, sa technique. On n’écrira peut-être jamais comme celles et ceux qu’on admire, mais on le fera avec passion, et c’est ce qui compte avant tout.

  6. pomdepin dit :

    Si tu changeait ta façon d’écrire, ce ne serait plus toi! Le style ne fait pas tout, il faut aussi la sincérité. Mettre de jolis mots sur du vide….ça ne comble pas le vide. J’aime beaucoup ton écriture telle qu’elle est, ne change rien.

  7. CaramelMou dit :

    Je pense qu’on écrit comme on est dans la vie 🙂 [c’était la minute philosophique]. Cela dit, j’apprécie beaucoup ton style et ton humour alors garde le cap moussaillon ^^

  8. Melgane dit :

    Une fois je me suis dis que je devais faire plus d’articles pour parler de moi, comme d’autres blogueuses, et puis je n’y suis jamais arrivée ; ce n’est pas mon style de blogging, j’ai laissé tomber. Je crois que c’est un peu pareil pour l’écriture en elle-même. Tu peux améliorer ton style mais pas le changer.

    • ifeelblue dit :

      ouais je pense qu’il ne faut pas se forcer à écrire sur certains thèmes au final. Sinon la qualité s’en ressent. Donc tu as bien fait de laisser tomber ce genre de sujet si ça t’inspirait pas 🙂

  9. Amy dit :

    Eh bien écoute, je viens sur ton blog pour ton style à toi, donc je pense que tu n’as rien à envier à celles que tu admires.:)

  10. csaintonge dit :

    écrire, c’est acquérir des outils que l’on met en oeuvre avec beaucoup de travail, le talent vient si il doit venir, ce n’est qu’un tout petit plus. http://www.camillesaintonge.com

  11. Mamzelle Papotine dit :

    Il arrive qu’en se relisant, certains défauts nous sautent à la figure. Alors travaille ce que tu n’aimes pas dans ton style. Mais pour le reste ne change rien !

  12. maviedebrune dit :

    Je pense que dans chacun de nous une part des deux réside. L’écriture est inné chez toi puisque tu tiens un blog et que tu aimes ça, (et en plus tu es lu ce qui veut dire que ton style plait) ! Après je pense que pour ce qui est de l’acquis, c’est à force d’écrire que l’on peaufine son style, donc tout est réalisable 🙂
    Tant que l’envie est là 🙂
    Gros Bisousss

    • ifeelblue dit :

      oui, l’envie, c’est juste primordial 🙂 je pense que je vais essayer d’écrire plus, réfléchir à une idée de nouvelle (voire roman mais j’y crois pas trop), et puis pratiquer, et pratiquer, et pratiquer 🙂
      bises ❤

  13. lexieswing dit :

    Mwarf, je pense tellement la même chose de Marc Levy. Il a réussi à faire de ses livres une entreprise à haute rentabilité avec un minimum d’investissement de base (un titre interchangeable, deux personnages, une ville américaine, un retournement de situation miraculeux, et trois points du suspension à la fin). Je ne pensais même pas que c’était possible.

  14. La Carne dit :

    Je pense qu’il y a une part d’inné… encore que je préfère dire « instinct » concernant l’écriture. Mais le travail est une valeur ajoutée sans aucun doute. On peut avoir un style tout en le travaillant, l’améliorant.
    j’aime ton style. J’adorerai voir ce que ça donnerait sur un plus long texte. 🙂

  15. Amélie-Marie dit :

    Je ne peux qu’aimer cet article fort juste et qui en plus tape dans Marc Levy 😀 (jamais compris comment on pouvait lire ses … torchons ?).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Archives

Recevoir des alertes par email à chaque nouveau billet.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez ifeelblue sur Hellocoton
%d blogueurs aiment cette page :